Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 03:04

Alors voilà, j'avais juré-craché que plus jamais je ne céderai à la tentation. Que ma collection de dés était suffisamment complète. Que je n'allais pas commander avant un bon bout de temps...


 

DSCN2385.jpg

 

 

Mais entre temps, la lecture ô combien enthousiasmante des "Beta Rules" de Dungeon Crawl Classics RPG m'avait totalement retourné. J'étais hyper-motivé. Sur les dents. Des étoiles plein les yeux.


Ce jeu (DCC RPG), je voulais le maîtriser, le présenter à mes amis, le faire connaître autour de moi... Or, il s'avère qu'il nécessite une quantité de dés polyhédriques proprement hallucinante.

Les dés à 4,6,8,10,12 et 20 faces, nous les connaissons tous déjà. OK.

Les dés à 3, 24 et 30 faces, plus rares, peuvent se trouver en cherchant bien sur le net ou en boutique.

...

Mais que dire des dés à 5 faces ?

... 7 faces ??

... 14 et 16 faces ??? 

 

Au bout de plusieurs jours de recherches et après plusieurs échecs en boutique, je me résolus à l'évidence, ces dés hors-norme, j'allais devoir les commander moi-même ! 

 



I. PREMIERE COMMANDE CHEZ THE DICE SHOP ONLINE :


C'est là que The Dice Shop Online tomba à pic ! Non seulement le site propose un choix hallucinant de dés en stock mais il s'avère être basé en Angleterre. Juste à côté de chez nous. Ce qui permet d'éviter les prohibitifs frais de port américains. Joie !

 

Quelques clics plus tard, nanti d'un compte sur paypal, j'effectuais ma première commande. Le mercredi 27 juin pour être plus précis. Pour ce tour de chauffe, je jetais mon dévolu sur un classique set de 7 dés Gamescience. Ce, pour plusieurs raisons :

1) cette marque américaine est quasi introuvable en France ;

2) or, commander directement aux Etats-Unis coûte horriblement cher ;

3) de plus, ce sont des dés assez chers. Comptez entre 8 et 12$ pour un set de dés classiques de type "gemme" (4, 6, 8, 10, dizaines, 12 et 20 faces). Et entre 27 et 38$ pour un set complet de douze dés ! 

4) enfin, c'est ce fameux set de douze dés qui est requis pour le DCC RPG. Aucun hasard là-dedans, Gamescience est LA marque qui fabrique les fameux "Zocchi Dice" à 3, 5, 7, 14, 16, 24 et 30 faces et John Goodman recommande ouvertement la marque.

 

Cinquième et dernière motivation, j'avais lu quelques critiques décues sur le net. Je souhaitais donc me faire ma propre opinion.


DSCN2376

Prix total ? 11,60€ frais de port inclus.


Le lendemain de ma commande, un mail me confirmait l'envoi par voie aérienne ("standard airmail").

Enfin, après une bonne semaine de patience, je trouvais (le jeudi 05/07) dans ma boîte aux lettres un chouette colis.

 

Mes dés Gamescience étaient arrivés !

 

DSCN2381.jpg


 

 

 



II. "GAMESCIENCE DICE, WE ROLL ACURATELY"  :


Première impression, dès l'ouverture : ils sont beauuuuuuuuuux !!! Le format "gemme" (= translucide) est vraiment excellent. La lumière passe au travers. On a l'impression d'avoir entre les mains des joyaux taillés. Et c'est cool. 

Les dés sont également très légers et la finition est dans l'ensemble, de qualité. On remarquera quand même de légères marques à l'intérieur de certains dés : on voit bien que le plastique a été coulé dans des moules puis s'est solidifié. Rien de bien génant cependant. 

Seconde impression : les dés sont étonnamment légers. Et les arètes vraiment marquées. C'est là la marque de fabrique de Gamescience. Les arètes ne sont pas arrondies. Les pointes ont même été biseautées sur les dés à 4 et 10 faces. 

 

DSCN2383.jpg

 

 

Tertio : un aspect cependant est génant : sur certains dés, on peut voir une marque légèrement en relief sur le côté, là où le dé était attaché à la grappe.

Le fabricant recommande d'adoucir ces reliefs à l'aide d'un papier ponce ("sandpaper") à grain fin comme on en trouve dans le modélisme.

J'ai voulu tester une lime à ongle en carton mais j'ai vite arrêté, ne voulant pas rayer la surface des dés. L'un des reliefs étant vraiment prononcé, j'ai voulu le raboter à l'aide d'un cutter. Là aussi, je n'ai pas insisté. J'ai eu peur de faire plus de dégâts qu'autre chose. 

 

Bon, ces reliefs ne sont pas très plaisants, mais j'ai fait plusieurs tests et ils n'empêchent pas les dés de rouler. Et puis, ils donnent aux dés un petit aspect "artisanal". Donc, ça me va !

 

 

 

DSCN2384.jpg

 

Quatro : par souci d'économie, j'ai pris un set de dés vierges. Les numéros sont bien là, en relief, mais ça va être à moi de les inscrire !

DSCN2389.jpg


Pour ce faire, je me suis procuré un stylo-feutre Uniball avec de l'encre "Gold" : 1,50€ chez Office Dépot.

Puis je me suis lancé. 

 

Eh bien, ce fut super fun.

Un peu fastidieux...

Mais fun !  

 

Au bout de quelques heures de travail, malgré ma tremblote et ma mauvaise vue, mes dés avaient fière allure et moi, je n'avais plus qu'une envie, les emmener à ma prochaine partie de D&D pour les utiliser... 

 

 

III. Pour conclure :

 

Je ne regrette absolument pas mon achat. J'ai été longtemps dubitatif devant les dés Gamescience. Notamment le fait de devoir les "encrer" soi-même et les éventuels défauts qui peuvent apparaître. Je suis ressorti globalement satisfait de l'affaire. 

Maintenant, plusieurs bémols :

1. c'était ma première commande sur the dice shop online. J'attend d'en avoir fait une demi-douzaine avant de me prononcer sur la qualité de leurs services.

2. Idem pour le set de dés Gamescience. Certains consommateurs ont été cruellement décus. J'attend de recommander encore quelques sets avant de faire la pub éhontée des "zocchi dice".

3. Le set de 7 dés m'a coûté 8,34€ (sans compter les frais de port). Ca va. Un set de douze dés m'aurait coûté nettement plus.

4. Enfin, concernant les marques laissées par la grappe, je pense que le fabricant pourrait faire un effort et les poncer avant de les mettre en vente. Vu leur prix de vente, je ne trouve pas cette exigence démesurée, bien au contraire. 

Sur ce, je vous dis à bientôt et ...

 

 

... BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !


DSCN2390.jpg

 

Pour en savoir plus:

 

Rendez-vous sur le site de Gamescience.

Pour commander sans trop vous ruiner (et si votre boutique de jeu préférée ne peut pas les avoir) : the dice shop online

 

Voici quelques avis émis par d'autres consommateurs. Certains adorent. D'autres détestent :

- sur stargazerworlds.com ;

- sur gnomestew.com

- sur dicemonkey.net ;

- sur Earthlight academy blogspot ;

- sur the RPG site ;

- sur 1d8.blogspot ;  

- sur mynerdlyendeavours.com ;

- sur jeffrientsblogspot ;

- sur skylandgames...

 


Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 17:02

Petite histoire : c'est en décembre 2010 que l'envie m'est venue de me procurer un "Pound'o'Dice" : un sachet plastique bourré à craquer, contenant une livre de dés de toutes tailles, formes et couleurs, répartis aléatoirement. Pour la petite histoire, 1 livre de dés, cela représente 0.45359237 kg de dés (), soit entre 90 et 100 dés ! Le tout pour un prix officiel inférieur à 30$ !!

C'est donc une excellente affaire quantité-prix, d'autant plus qu'il s'agit d'une marque de qualité (Chessex), présentant des dés aux finitions et coloris souvent superbes. Comment moi, tri-classé geek-rôliste-collectionneur de dés pouvais-je passer à côté d'un "truc" pareil ?


 

DSCN1543.jpgUn achat de "bargeot" ? De "nerd" ? Sans doute, oui, mais ce "pound'o'dice", il me le fallait ! Après quelques recherches et l'aide de quelques copains, l'occasion se présenta de commander un "pound'o'dice" sur le site anglais S'n'M Stuff.


Aussitôt dit, aussitôt fait. 26 euros et quelques jours plus tard, je reçevais enfin MON "Pound'o'Dice". Et là, je peux vous le dire, je me suis senti comme un nain devant un sac de pièces d'or : euphorique !

 

DSCN1546

tadaa...

 

 

Après un rapide tri, mon butin était constitué comme suit :

  • un set de dés complet, hors commerce.
  • un deuxième set, quasi complet, couleur bleu et or (ne manquent que le D10 et le D20).
  • 8 dés à quatre faces.
  • 36 dés à six faces. 14 avec des chiffres, 24 avec des points ("pips" en anglais).
  • 13 dés à huit faces.
  • 26 dés à dix faces.
  • 3 dés à 10 faces supplémentaires pour les dizaines.
  • 4 dés à douze faces.
  • 21 dés à 20 faces, enfin, pour clore cet inventaire. 


DSCN1560.jpg

(la petite pièce de 10 centimes sert pour l'échelle. Quelques D6, vous l'aurez remarqué, sont vraiment minuscules, limite inutilisables).


C'est lors de cette deuxième étape, dite du "comptage" que plusieurs petites critiques me vinrent à l'esprit. Pour le coup, je me suis senti comme un nain qui réalise que son sac d'or contient beaucoup trop de pièces de cuivre et d'électrum (et pas assez d'or du coup ).


 

primo : l'étrange répartition des dés se caractérise par une surabondance de D6 et de D20 par rapport aux autres. Il y a là de quoi contenter les fans de True 20 et des innombrables jeux utilisant des D6 (le D6 System, Shadowrun, Capharnaüm, etc.). Mais ceux qui veulent se constituer des sets de dés complets en sont pour leur frais.


secundo : certains dés sont superbes, d'autres sont moches, avec des couleur franchement criardes. Plus étrange, certaines couleurs ne figurent pas dans le catalogue officiel. Seraient-ce là des produits ratés lors de leur conception que le fabricant "refourgue" à bas prix ? 


Tertio : il y a trop peu de dés translucides, "marbrés" ("marbled") ou "givrés" ("frozen"). Dommage car ce sont les plus beaux ! L'immense majorité des dés sont opaques, moins agréables à l'oeil. Là encore, le "pound'o'dice" pâtit de son caractère aléatoire.

 

DSCN1553.jpg

 

 

Malgré ces quelques bémols, le rapport quantité-prix reste intéressant. Dans ce petit sac plastique, il y a suffisamment de dés pour pouvoir équiper tous vos joueurs si ceux-ci venaient par "distraction" à oublier leur propre matériel.  

 

Par ailleurs, le "pound'o'dice" me semble notamment indiqué pour tous ceux qui animent des démonstrations de JDR ou des parties d'initiation, que ce soit en club ou en conventions. Par exemple, on peut imaginer des mini-démos de D&D à l'issue desquelles les joueurs repartiraient avec leur feuille de perso et leur D20 (à choisir eux-mêmes). Pourquoi pas ?


 

DSCN1595.jpg

 

 

Pour moi, la collection continue. Prochaine étape ? Me procurer à la boutique du musée du louvre la réplique d'authentiques dés de l'Egypte Antique, vieux de plusieurs milliers d'années.

 

 

Geek un jour ? Geek toujours !

  

Repost 0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 16:12

o_51295TSR.JPGAh ! Dragon Dice ! Les plus anciens d'entre nous se souviennent encore de cet étonnant jeu de dés à collectionner, lancé par TSR dans les années 90 pour surfer sur la vague Magic : the gathering.

 

Sur le principe des jeux de cartes à collectionner, Dragon Dice propose aux joueurs de collectionner toutes sortes de dés, à six, huit, dix, douze faces, j'en passe et des meilleurs, chacun représentant des forces différentes : elfes, nains, lycanthropes, humains, dragons... Le but du jeu ? Choisir puis combiner vos dés pour vous constituer une armée digne de ce nom. Et vaincre vos adversaires !

 

Je croyais le jeu mort et enterré depuis longtemps mais il n'en est rien. A mon grand étonnement, le site de Paizo propose plusieurs références. Et pour cause ! Un nouvel éditeur, SFR (ça ne s'invente pas !) a repris la licence du jeu.

Mieux encore, il existe une version online du jeu, apparemment gratuite, qui permet à tout un chacun de tester le jeu, ses mécanismes avant de dépenser des dizaines de dollars (d'euros ? Ce jeu est-il disponible dans nos contrées ?). 

 

Ce qui est étonnant avec Dragon Dice, c'est de voir à quel point ce jeu est précurseur de tous les dés customisés qui ont pu voir le jour depuisCeux publiés par Koplow, par Q-Workshop, jusqu'aux fameux dés de la troisième édition de Warhammer RPG.

 

dragon_dice_2.jpgAvant Dragon Dice, les dés n'étaient ornés que de chiffres ou de points ("pips" en anglais), pour les dés à six faces.

Après, nos dés préférés se sont retrouvés petit à petit agrémentés de toutes sortes de symboles étranges : des licornes, des têtes de mort, des champignons nucléaires, des haches et des coffres au trésor, etcetera. J'en suis convaincu, Dragon Dice aura eu un impact sur l'imagination de nombreux fabricants de dés... Pour notre plus grand plaisir (et pour le malheur de nos portefeuilles) !

 

 

Je le confesse : le geek fou de dés que je suis a toujours été tenté par ce jeu. Je pense donc me mettre prochainement à la version online avant de partir en chasse de tous ces dés polyhédriques, aux formes bizarres, ornés de glyphes cabalistiques sentant le souffre. Damned ! Asmodée, le démon du jeu (le vrai, pas l'éditeur Yvelinois), a encore eu raison de moi. 

 

Ah ! Parfois, c'est vraiment trop dur d'être un geek ! 

 

Bon surf sur le net et...

 

... BONS JEUX A TOUS !


 

 

DragonDice2.jpg

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

 

 

Découvrez la présentation archi-complète du jeu, en anglais sur wikipedia.

 

Visitez le site web de SFR : http://www.sfr-inc.com/dragondice.htm

 

Téléchargez également les règles du jeu (clic droit, puis "enregistrer sous")

 

Et sur Abandonware-paradise.fr, téléchargez la version offline du jeu, développé en 1997 par Interplay. Choeutte, non ?

 

Enfin, Chuck Pint, fan du jeu (et accessoirement, président de SFR) lui a consacré tout un site web, à découvrir ICI. De toute évidence, l'homme est complètement et sincèrement fou de ce jeu. Et ça fait plaisir ! 

Repost 0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 15:31

m1210336a_01040299031_FRWarhammerRulebook1_445x319.jpgLe 10 juillet, Warhammer Battle, le jeu de guerre, va connaitre une nouvelle édition.

 

Nouvelles règles (plus fluides, plus dynamiques, dixit Games Workshop). Nouveaux livres d'armées. Nouveau livre de règles (un imposant grimoire de 568 pages, tout en couleurs !). Nouvelle boîte "d'initiation" (après "la bataille du Col du Crâne", qui opposait nains et gobelins, la nouvelle boîte mettre en scène haut elfes contre skavens). Et nouveaux accessoires, conçus tout spécialement pour avoir un look médiéval du meilleur effet... 


Parmi ces accessoires, figureront :

- des cartes de magie (très belles et très pratiques, mais desservies par un format inhabituel. Pour les plastifier, ça va être coton !),

- des gabarits sculptés absolument superbes (on les dirait faits en cuivre ou en laiton ! La grande classe...).

- Et enfin, des "dés crânes" (photo ci-dessous) !  Là, le collectionneur fou que je suis (ce blog s'appelle Dices, n'est-ce pas ?) n'en peut plus : huit magnifiques dés à six faces, imitation os, gravés de crânes, de 1 à 6, au lieu des habituels points ("pips" en anglais). Ils sont superbes. Ils sont en édition limité. Et il me les faut ! 

 

m1210518a_99220299033_WHSkullDice_873x627.jpg


J'ai hâte d'être au dix juillet, mes amis !


Mais ? Vous demanderez-vous peut-être, quel rapport avec le JDR ? A priori, aucun.

 

Paradoxe ? Même pas.

 

Le jeu de bataille n'intéressera à priori que les figurinistes qui stockent chez eux des kilos de figurines en plomb et en plastique, achetées, collectionnées montées et peintes avec dévotion, patience et bien souvent talent (pour le coup, je les envie).

Le rôliste aguerri, quant à lui, qu'il soit adepte de la première ou de la seconde édition se contentera, à priori, de hausser les épaules en regardant sa bibliothèque croulant sous les livres de règles, de background et de campagne (petite expérience : dites "L'ennemi intérieur" à un fan de Warhammer JDRF et guettez sa réaction).

Enfin, le gamer ne perdra pas de temps à lire toutes ces pages, même si elles sont très belles et toutes en couleur. A prioriil sera bien trop occupé à cliquer frénétiquement sur sa souris pour repousser les invasions ennemies de "Warhammer : mark of chaos", tandis que ses enceintes résonneront du fracas des batailles, des cris des armées rassemblées et de la musique en dolby surround du jeu.

 

Sauf que, voilà, cette nouvelle édition est superbe. Elle reprend tout le background de cet univers vieux de plus de vingt ans, ce qui en fait un luxueux sourcebook et une mine d'informations pour les fans. 

 

Quant aux accessoires, ils devraient quand même intéresser bien des rôlistes qui utilisent avec plaisir les figurines dans leurs parties médiévales-fantastiques, par exemple à Dungons & Dragons ou à Savage Worlds.

Inutile de le nier, les figurines en plastique prépeint ont réintroduit l'usage des figurines sur de nombreuses tables de jeu. "Prêtes-à-jouer", abordables financièrement, elles ont "démocratisé" ces accessoires devenus objets de collection au prix souvent prohibitif.

 

Et puis, mince ! Ne tournons pas autour du pot. Il s'agit ici de Warhammer. L'un des univers les plus anciens parmi les Jeux de simulation (JDR, wargames, jeux de plateau, etc.) ! Un monument du jeu (que l'on aime ou pas).

Difficile donc, de rester de marbre devant l'événement, même s'il a une trop forte connotation marketing avec tous ces produits estampillés "en édition limitée") Une fois de plus, l'ogre britannique fait fort et place la barre très haut pour la concurrence.

 

Je préfère, personnellement, voir là une nouvelle pierre de posée dans l'édification de cette culture fantasy qui ne cesse de croître depuis trente ans, nourrit notre imaginaire et nous fait rêver, bien loin de la morne réalité du quotidien.



Bons jeux à tous et à toutes !

Repost 0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 18:06

Ceux qui me connaissent et me côtoient au quotidien le savent bien : je suis un toqué des dés. Un fondu, un grand malade. Un collectionneur fou ! Je n’en suis pas encore à acheter des reproductions de dés à 20 faces égyptiens au musée du Louvre mais presque !

J’envie d’ailleurs l'impressionnante collection de monsieur Arjan Verweij
 et  collectionne (à mon modeste niveau) les dés de toute forme, taille et couleur. 


Alors, vous pensez bien que la découverte de the Dice shop online m’a fait bondir dans mon siège.

dice.gif


Imaginez : des milliers de dés, de 3 à 100 faces, multicolores, opaques, translucides, mini ou "Jumbo". Des dés Koplow, Chessex et Q-workshop. Et d’autres marques encore ! Dice shop online proclame être le plus grand distributeur/vendeur de dés en Europe et la visite de leur site internet semble leur donner raison.
Il y en a pour tous les goûts, pour les wargamers, pour les rôlistes, pour les jeunes et les anciens… Bref, la caverne d’Ali Baba !


Parmi le large choix disponible, j'ai beaucoup aimé les Game Master Dices, des dés conçus pour D&D (et donc tout à fait utilisables avec n'importe quel retro-clone) qui permettent de tirer la race et la classe d'un PJ ou PNJ, ainsi que son alignement, le type de monstres rencontrés (animal, plante, mort-vivant) et même la configuration du donjon exploré (croisement, couloir droit, couloir tournant à gauche/droite, etc.).   Alors, ok, c'est un gadget, mais voilà là une idée de cadeau pour le moins originale pour votre MD préféré, non ?


La société anglaise accepte prioritairement les règlements par Paypal mais se dit prête à accepter d’autres modes de paiement (il suffit de les contacter ici). Je vous l'avouerai, je n'ai pas encore testé la VPC de ce site web mais l'envie me démange déjà. C'est aussi ça, être un geek ! J'espère en tout cas que vous trouverez votre bonheur dans cette boutique pas comme les autres.

Bon surf, donc et bien entendu...


BONS JEUX !
 

 


Pour continuer sur ce sujet, je vous propose la lecture d'un article fort instructif sur les dés dans WikipediaEgalement, pour les matheux anglophones (oui, ça fait beaucoup), un autre article, plus spécialisé, sur les probabilités et les dés : http://mathworld.wolfram.com/Dice.html.

Bonne lecture ! 

 

Repost 0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 14:42

Comme tout geek-fan-avide-passionné de jeux de rôles, j’ai un attachement viscéral pour les dés. Je les adore, je les collectionne, et je trimballe toujours avec moi ma petite bourse en cuir remplie de dés à 4, 6, 8, 10, 12 et 20 faces. Que dire de plus. Il faut être un "geek", un accro pour comprendre. Aaaah ! Le plaisir de tirer un 20 naturel à Donj’, un jet de dés sans fin à Rolemaster ou bien un As à Savage Worlds !



Dans cette optique, le site de Mr. Arjan Verweij (http://averweij.web.cern.ch/averweij/index.htm) m'a tapé dans l'oeil. Pensez-donc ! Ce monsieur s'est lancé dans une collection pléthorique de dés, venus des quatre coins du monde et provenant de toutes les époques. Certains remontent à la plus haute antiquité (vieux de plus de 2.000 ans). Nombreux sont ceux en ivoire ou en plastique, mais on en trouve aussi en fer, en argent, en sel (Bolivie), en bois semi-précieux, en marbre, en écailles de tortues (Madagascar)... Tous figurent en photo sur le site. Un voyage fascinant et étonnant ! A ne pas manquer.

;-)

Repost 0

Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net