Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 20:18
Tournoi de JdR "Le Donjon de Naheulbeuk JdR", à Issy Les Moulineaux

Dimanche 26 février, les éditions du Grimoire organisent une animation autour du JdR "Donjon de Naheulbeuk", dont ils ont récemment publié le (très beau) Bestiaire. Cette animation sera accueillie par l'espace associatif "le temps des cerises"

 

Voici l'annonce officielle : 

 

"Le dimanche 26 février Le Grimoire organise le premier tournoi officiel du Donjon de Naheulbeuk qui se déroulera dans le Fort D'Issy, à Issy les Moulineaux (Paris, Métro ligne 12).

Que vous soyez expérimenté ou débutant (joueur ou MJ), vous êtes attendus à partir de 10H00. Le scénario officiel sera alors remis aux MJ pour lecture et préparation, les rôles pré-tirés et les tables de jeu seront attribués aux joueuses et aux joueurs présents selon leur ordre d'arrivée, mais les parties ne commenceront qu'à partir de l'après midi.

Le gagnant repartira avec le trophée qui est l'une des douze statuettes de Gladeulfeurha grandeur nature (mesurant 25 cm et ayant une valeur estimée à 500 euros) et sera désigné Maître du Donjon à vie (c'est à dire jusqu'à sa mort hein !).

Cinq autres prix seront également attribués.

L'essentiel est avant tout de s'amuser et de passer un bon moment, mais tous les participants repartiront chacun avec un des nombreux cadeaux offerts.

Vous devez pour cela vous inscrire par téléphone auprès de Clothilde, François-Xavier ou Frédéric en appelant le : 01 41 23 84 00 et en précisant si vous souhaitez participer en tant que joueur ou MJ. Venez costumés si vous le pouvez".

 

En résumé, si vous habitez en région parisienne, êtes rôlistes et fans du Donjon de Naheulbeuk, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

 

;) 

Tournoi de JdR "Le Donjon de Naheulbeuk JdR", à Issy Les Moulineaux
Repost 0
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 19:30
RDV au Salon Fantastique

C'est officiel, le prochain Salon Fantastique aura lieu début 2016, et non en fin d'année 2015 ! L'équipe derrière cet évènement souhaite s'accorder un délai supplémentaire pour préparer une quatrième édition encore plus belle que les précédentes.

 

Voici le mail officiel, que j'ai reçu tout récemment dans ma Boîte aux Lettres :

 

"Bonjour,

 
Ce petit email pour vous annoncer que le Salon Fantastique 2015 aura lieu en... 2016 !
 
Et oui, pour faire les choses bien, on a décidé de prendre notre temps et d'organiser le prochain
Salon Fantastique début 2016 ; les 26, 27 et 28 février exactement.
 
L'aventure a commencé il y a trois ans sur les Champs-Elysées et depuis chaque édition a été un
grand coup d'adrénaline avant, de plaisir pendant et de smile après pour notre petite équipe
bénévole.
 
Aussi, on espère vous y voir début 2016. Pour y faire quoi ? Vous y rencontrerez artisans,
costumiers, écrivains, illustrateurs, éditeurs, auteurs de jeux... qui se retrouvent le temps d'un
weekend autour des thèmes de la fantasy, du med-fan, de la science-fiction, du fantastique, du
steampunk et vous feront participer à leurs activités. L'ambition du Salon Fantastique est de
rendre honneur aux univers de l'imaginaire en tant qu’objets culturels. 
 
Où ?
 
Espace Champerret, hall A. Métro Porte de Champerret.
6 rue Oestreicher, Paris
 
Quand ?
 
Vendredi 26 février 2016, 11h - 19h
Samedi 27 février 2016, 11h - 19h
Dimanche 28 février 2016, 11h - 17h
 
Quoi ?
 
De la littérature, de la BD, des jeux, de la reconstitution de mondes fantastiques, du jeu de rôle,
des artefacts, du cosplay, de l'art, de la mode, de la fête et tout ce que vous y mettrez !
 
Comment ?
 
En réservant tout de suite vos entrées - les 20 000 premières places sont gratuites - sur https://www.weezevent.com/salon-fantastique-26-27-28-fevrier-2016 
 
 
A bientôt,
 
Guillaume Besançon
 
 
PS : Venez costumés, c'est la tradition !"

Personnellement, j'ai eu l'immense plaisir de m'y rendre en 2013 et en 2014. Ce fut à chaque fois une très bonne surprise, un moment à la fois convivial et fun.

 

Du coup, j'ai hâte de découvrir cette cuvée 2016 et me réserve d'ores et déjà les dates des 26 et 27 et 28 février sur mon agenda. 

 

D'ici là...

 

 

... BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES ! 

 

 

 

 

PS : le thème de la quatrième édition sera "légendes abyssales". Du coup, voici quelques images glanées ici et là sur le net pour titiller votre imagination et puis, rêver... Un peu.

RDV au Salon Fantastique
RDV au Salon Fantastique
RDV au Salon Fantastique
RDV au Salon Fantastique
Repost 0
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 10:56
le Salon Fantastique, troisième édition

 

Hourra ! Pour la troisième année consécutive, le Salon Fantastique s’est tenu à Paris, du 31 octobre au 02 novembre (pile au moment d’Halloween !).

 

Retenu par diverses obligations, je n’ai pu m’y rendre que le dimanche (du coup, le présent article est un compte rendu partiel et incomplet de tout ce qui s'y est passé) mais ce fut un régal !!

 

Comme l’année dernière, le Salon a partagé les 2000 m² de l’espace Champerret avec les exposants du Salon des Livres Anciens et Vieux Papiers. 

le Salon Fantastique, troisième édition
le Salon Fantastique, troisième édition

 

Dans une ambiance bon enfant, GNistes, joueurs et auteurs de jeux, romanciers, artistes et artisans se sont côtoyés tout au long des trois jours.

 

Il y en avait pour tous les goûts : des concours de costumes, des ateliers de GN, des démos de jeux, une  exposition de photos Steampunk (le thème de cette année), de la musique celtisante jouée en live, des danseuses du ventre (oooooh, jolies !!!), des dédicaces, des ventes de jeux, des dés, de l’hydromel…

 

Côté JDR, Agate Editions assurait la promotion des incontournables "Ombres d’Esteren" et présentaient notamment leur dernier produit, "la Rose Noire", un jeu d’enquête policière, au matériel somptueux.

 

 

le Salon Fantastique, troisième édition

 

 

Les éditions du Matagot et celles du Grimoire présentaient elles aussi leurs produits respectifs.

 

Mais ce fut surtout l’association Opale (à mon humble avis) qui assura l’animation avec brio, avec quantité de démos proposées. Steampunk oblige, les jdr "Steamshadows" et "City Hall" étaient à l’honneur.

 

Mais on pouvait également jouer à "Delta Green", "Les Ombres d’Esteren", "Sombre" (avec l’infatigable Johann Scipion aux commandes), "Dark Heresy", "Le donjon de Naheulbeuk JDR" (avec l’écran officiel !), "Friday Night Zombie" et quelques autres encore…  Bref, une pluralité de bon aloi et l’assurance de ne pas s’ennuyer.

 

Personnellement, j’ai eu le grand plaisir de pouvoir tester "Star Wars Edge of the Empire" et j’ai été conquis ! Le matériel de la boîte d’initiation est superbe, le système tourne très bien et tout est fait pour faciliter la prise en main du jeu. Un modèle du genre !  

 

 

le Salon Fantastique, troisième édition
le Salon Fantastique, troisième édition

 

 

"City Hall" bénéficie lui aussi de règles très simples, d’un univers original et d’une présentation des plus soignées. Le tout pour un prix très attractif.

 

En vérité, avec un prix d’entrée tout petit de 5 euros seulement et une quantité incroyable de produits mis en vente, le Salon Fantastique est un régal pour le geek avide de nouveautés mais aussi une épreuve douloureuse pour son porte-monnaie (lol). Dur, très dur en effet de résister à la tentation devant tant de merveilles. En ce qui me concerne, j’ai craqué sur l’édition limitée du "Monastère de Tuath", ornée d’une superbe dédicace par l’un des illustrateurs du jeu. Oh yeah !

 

 

Mine de rien, le Salon Fantastique s'installe dans la durée et s'impose petit à petit comme un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les rôlistes franciliens ! Et c'est tant mieux !! 

 
le Salon Fantastique, troisième édition
le Salon Fantastique, troisième éditionle Salon Fantastique, troisième édition
Repost 0
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 14:06
Ludicité 2014

 

Cette année encore, l'association la Mare aux Diables organisait sa convention alternative "Ludicité".

 

Vingt-quatre heures non-stop de jeux de société, du samedi 14h00 au dimanche matin (plus ou moins tard, en fonction de l'état de fatigue des participants).

 

Des dizaines et des dizaines de jeux à découvrir donc, dans une ambiance conviviale et bon enfant : jeux de stratégie, de gestion, de bluff, de réflexion, de commerce... 

 

Le tout avec une entrée et une buvette à "prix libre". Vous aimez ? Vous payez, comme vous voulez, en fonction de vos moyens. Quelques rares prix (boissons à 1€, bières à 2€) étaient donnés à titre indicatif. Le reste dépendant entièrement de la générosité des visiteurs.

 

 

Ludicité 2014
Ludicité 2014

 

Côté Jeu de Rôle, notre loisir préféré était dignement représenté avec l'association "Aux 1001 Jeux" (coucou Philippe !) qui faisait des parties "Vintage" de "l'Appel de Cthulhu", accueillant une petite dizaine de participants. Groovy !!

 

J'ai également pu tester deux jeux des éditions du Matagot : "Sun-Tzu" et "Istambul". Deux jeux de qualité, au matériel soigné, dôtés d'une belle présentation. Le premier m'a emballé par la finesse de ses mécanismes, alliant bluff, jeu tactique (quelles cartes miser sur les diverses provinces ?) et une bonne dose d'incertitude. Le second m'a moins convaincu, faute de pouvoir mettre des batons dans les roues de ses concurrents.

 

A chaque partie, ce fut un bon moment de jeu, dans une ambiance conviviale et accueillante.

 

Ludicité 2014
Ludicité 2014
Ludicité 2014

 

J'avais employé le terme "alternatif" pour désigner la convention. Outre le look "punkoïde" des gentils bénévoles et le lieu d'accueil (un squat d'artistes), Ludicité accueillait en effet plusieurs jeux à la thématique engagée : l'underground "Catacombes", l'anarchisant "ça va péter" (encore à l'état de prototype) et enfin, l'écolo "Terrabilis" (sur le thème du développement durable), au look et à la thématique positives.

 

 

 

 

Ludicité 2014
Ludicité 2014

 

Personnellement, je suis ravi de ma journée. L'ambiance "asso de quartier", très familiale, faisait plaisir à voir. Punks dreadlockés, geeks ludophiles, mamans + bambins + poussettes cohabitaient sans le moindre souci, dans un espace qui fut vite exigu, en raison de l'affluence. 

 

Ludicité est une convention à échelle humaine, qui rencontre un succès bien mérité et que j'espère voir durer dans le temps !

 

Vive Ludicité !

 

A l'année prochaine.

 

 

:)

 

 

Repost 0
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 17:38
Les super-héros au musée

 

Paradoxe du geek : alors qu'il faisait beau soleil dimanche, je n'ai rien trouvé de mieux à faire que de m'enfermer quatre heures durant dans un musée. Mais pas n'importe quel musée, non ! Je me suis rendu dans le musée Art Ludique à Paris, pour y découvrir l'exposition "L'ART DES SUPER HEROS MARVEL".

 

Cette rétrospective épatante met à l'honneur les divers artistes de légende qui ont forgé l'univers Marvel, de Jack Kirby à Adi Granov, en passant par Joe Sinott, Chick Stone, John Byrne, Arthur Adams, Mike Zeck, Marie Severin, Bill Everett, John Buscema, les deux John Romita (le père et le fils), Neal Adams, Wally Wood, Paul Smith, Olivier Coipel, Brian Hitch et quantité d'autres encore...

 

Au menu : des centaines de planches originales en Noir et Blanc d'époque, encrées à l'encre de chine. Des croquis préparatoires. Des peintures numériques. Des acryliques. Quelques costumes grandeur réelle et des accessoires (trop peu à mon goût) ayant servi sur les plateaux de tournage. Pêle-mêle, il y a le marteau de Thor, le casque d'Iron Man, le boulier de Captain America, une moto de l'Hydra...

 

 

Au total, ce sont plus de 300 oeuvres qui sont exposées ! Effet garanti.

 

 

 

L'ancien et le moderne se téléscopent et se cotoient tout au long d'une expo riche et passionnante, entremaillée d'interviews vidéos aux cours desquelles interviennent Johan Sfar, Zep, Adi Granov, Olivier Coipel, et bien entendu Stan Lee himself, dont l'indéfectible enthousiasme fait plaisir à voir !

 

 

Concrétement, chaque salle est organisée de façon thématique. L'exposition commence avec "Captain America", personnage ô combien emblématique puisque créé par Jack Kirby en pleine seconde guerre mondiale puis relancé avec l'aide de Stan Lee en 1964. Les salles suivantes présentent "les 4 fantastiques", "Iron Man", "Les Vengeurs", "les X-Men", "les héros urbains" (Spiderman, Daredevil, Le Punisher, quelques autres que je vous laisse la surprise de découvrir), et se termine avec "les galactiques" (cette partie de l'expo fait évidemment écho au futur blockbuster "Gardiens de la Galaxie" et présente aussi Thanos, Nova et le Surfer d'Argent).

 

Quelques héros ont droit à des focus plus personnalisés : Hulk, Thor, Wolverine, Namor (lui aussi un héros créé dans les années 40)... A chaque fois, les dessins exposés permettent de voir le héros évoluer graphiquement. De mesurer l'apport de chaque dessinateur au personnage.

 

 

Les super-héros au musée

 

Tout au long de la visite, le contraste est saisissant entre les planches vintage des années 60 et les peintures modernes ultra-détaillées récentes. Sous nos yeux : plus d'un demi-siècle d'évolution graphique constante ! 

 

Le regard du visiteur passe sans cesse des planches pop-art de Kirby et Byrne aux peintures sur ordinateur de Adi Granov et Ryan Meiderning.

 

Ce dernier est la star "cachée" de l'exposition. En effet, il est le concept-designer en chef de tous les films produits actuellement par les studios Marvel. Artiste de génie, son style photo-réaliste ultra-détaillé est impressionnant !

 

 

Les super-héros au musée

 

Pour ceux et celles d'entre vous qui n'auront pas la possibilité de voir cette expo, il existe un très beau catalogue de 190 pages, sur papier glacé, dont je vous recommande vivement l'achat, même si toutes les oeuvres exposées n'y figurent pas, malheureusement.

 

Certes, tout n'est pas parfait dans le meilleur des mondes. Le prix du billet est assez cher (15 euros), il n'est pas permis de prendre des photos (pour des raisons de copyright sans doute) et le merchandising proposé à la boutique est trop limité. D'autres visiteurs ont regretté l'absence de maquettes, de statues et figurines, d'une partie consacrée aux jeux vidéos et séries animées, etc.

 

En ce qui me concerne, je demeure ravi. J'ai vu des planches des années 60, signées Jack Kirby, qui valent des centaines de milliers de dollars. Des dessins originaux de John Byrne. De Jim Lee. De Erik Larsen. L'original de la couverture "Ultimates #4 " signée Bryan Hitch. Si vous êtes fans des Bandes Dessinées Marvel, cette expo ne peut que vous ravir vous aussi !

 

Enfin, sachez qu'une deuxième exposition a lieu en ce moment même, toujours à Paris et jusqu'au 15 juin, à la fondation Mona Bismarck. Son sujet ? L'oeuvre du génial Alex Ross (ci-dessous) !

 

Décidément, les super-héros sont à l'honneur cette année et c'est TANT MIEUX !

 

Bonnes visites à tous !!

 

 

Les super-héros au musée

 

Pour en savoir plus :

 

Exposition "L'ART DES SUPER HEROS MARVEL"

Du 22 mars au 31 août 2014

Musée Art Ludique à Paris

Lieu : Les Docks – Cité de la Mode et du Design
34, quai d’Austerlitz 75013 Paris

Billeterie : http://www.artludique.com/billet.html

Accès : http://www.artludique.com/acces.html

 

 

Ces sites web en parlent également :

 

Quelques photos de l'expo (pour avoir un aperçu) : 

 

 

Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 16:52
FTL 2013, la convention ludique contre-attaque

FTL (Faster Than Light), la convention ludique (et gratuite) organisée par le Centre National du Jeu, revient cette année pour un nouveau week-end de jeux en tous genres.

 

Toujours orientée science-fiction "moderne" (space-opera, hard-science SF, cyberpunk), la convention a élargi sa thématique au sous-genres "post-apocalyptique" et "zombie survival".

 

Elle se déroulera le samedi 14 et durera toute la journée et toute la nuit, pour se terminer le dimanche matin, soit 24h de jeux non-stop avec figurines, jeux de société, jeux vidéos et bien entendu jeux de rôle !

 

Au programme :

 

Côté JDR, Final Frontier et Polaris sont d'ores et déjà confirmés. Plus d'autres jeux ont été annoncés pour une affiche prometteuse : Edge of the Empire, Eclipse PhaseFading Suns...).

 

Comme les deux années précédentes, FTL se tiendra à l'espace "Le Trapèze", situé à Boulogne-Billancourt, dans la proche banlieue parisienne. Plusieurs associations participent à l'événement : la Mare aux Diables, Opale Roliste, REEL. Plus la boutique "le Damier de l'Opéra"... Et naturellement le Centre National du Jeu.

 

 

Je n'aurais pas la chance d'y participer cette année, et je le regrette ! Pour y avoir été l'an dernier, je peux vous assurer que FTL est une très chouette convention, portée par une ambiance conviviale et bon enfant.

 

Si jamais vous résidez en région parisienne et que vous êtes libres ce week-end là, ne passez pas à côté de l'événement. Foncez assister à FTL, vous ne le regretterez pas !

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !

Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 20:46
Une étrange figure (à gauche) nous accueille à l'entrée du Hall Champerret (à droite)... Une étrange figure (à gauche) nous accueille à l'entrée du Hall Champerret (à droite)...

Une étrange figure (à gauche) nous accueille à l'entrée du Hall Champerret (à droite)...

Plutôt bon signe, pour un Salon Fantastique. non ? :-)

Plutôt bon signe, pour un Salon Fantastique. non ? :-)

 

Samedi dernier, surmontant mes réticences (j’avais un a priori très négatif) et mon envie d’hiberner (ma flemme quoi), je me suis rendu au Salon Fantastique organisé par l’association Promenons-Nous Dans Les Bois (JDR-Mag, c’est eux).

 

Après tout, le risque était minime, en réservant à l’avance sa place sur Internet, il était possible d’entrer gratuitement.

 

Eh bien, ce fut une excellente surprise !

 

Première bonne surprise : pour sa seconde édition, le Salon investissait l’espace Champerret et partageait l’espace alloué (2.000m² !) avec le Salon des Livres Anciens et Vieux Papiers.

L’entrée permettait ainsi de découvrir deux salons aux thèmes différents et pourtant pas si éloignés que cela. Après tout , bon nombre de JDR, jeux de plateau et Grandeur-Nature explorent l’histoire récente (XIXème et XXème siècles), en y injectant plus ou moins de fantastique (steampunk, urban fantasy, etc).

 

Côté JDR, impossible de ne pas penser à l’Appel de Cthulhu et Maléfices en voyant les objets exposés : tomes anciens en cuir relié, éditions rares et limitées, lithographies, vieilles cartes postales et affiches publicitaires d’un temps révolu.

Pour les amateurs de fantastique, il y avait aussi des vieux exemplaires de magazines de BD "pour adultes" (Metal Hurlant, Aredit), des traductions des 70s d’auteurs célèbres (Carolyn J. Cherry, Philip José Farmer, Fritz Leiber…).

 

Bref, un salon des plus intéressants, que je n’aurais sans doute jamais eu l’idée de visiter autrement.

 

 

A gauche le Salon des Vieux Papiers et Livres Anciens. A droite : le Salon Fantastique. Deux mondes entrent en collision !A gauche le Salon des Vieux Papiers et Livres Anciens. A droite : le Salon Fantastique. Deux mondes entrent en collision !

A gauche le Salon des Vieux Papiers et Livres Anciens. A droite : le Salon Fantastique. Deux mondes entrent en collision !

 

Seconde bonne surprise : le Salon Fantastique lui-même était bien achalandé, avec une foule d’exposants divers. Dans un fourre-tout joyeusement anarchique (enfin, pas trop quand même), on pouvait découvrir pêle-mêle :

  • Un artiste tailleur de pierre, Michel Condamin (www.sculpture-intuitive.com) ;
  • Un autre, travaillant le cuir (les cuirs de Belfeuil www.lescuirsdebelfeuil.com) ;
  • Des exposants de bijoux fantaisie, à inspiration féérique, des plus charmants ("Belle de jour, belle de nuit") ;
  • Une association qui promeut le fanzinat (www.meluzine.org) ;
  • Plusieurs éditeurs indépendants (j’ai retenu les éditions Malpertuis www.ed-malpertuis.com et L’homme Sans Nom, mais beaucoup d’autres étaient présents. Rendez-vous sur le site du Salon pour plus d’infos) ;
  • Des illustrateurs et illustratrices en dédicace, dont le maître Bruno Bellamy (non ? Si). Mais les créations de Laurence Peguy m'ont bien accroché, elles aussi. ;-)
  • Un apiculteur déguisé à la mode médiévale et vendant miel bio et pain d’épice fait maison ;
  • Plusieurs boutiques et associations oeuvrant dans le GN (= pleins de costumes et d’armes en latex à acheter) www.echoppemedievale.com
  • Les éditions du Matagot, qui présentaient des démos de leurs jeux (dont le  très chouette Dicetown, testé et approuvé :  un excellent jeu !)

 

Côté JDR (ah, ah !!), il y avait :

  • Un petit stand JDR-Mag
  • Une boutique de jeux de rôle et jeux de plateau,
  • Un ludopathe isolé mais jovial, venu braver les intempéries et les dangers du métro parisien pour promouvoir les productions de la maison : Anoé, Subabysse, Shade (il a réussi son coup, je crois bien que je vais craquer pour Subabysse ; "Nooooon !", gémit mon portefeuille)
  • D’irréductibles Opaliens, tenant leur stand avec pugnacité et bonne humeur (mention spéciale à Goetite qui animait des parties de Wastburg. Bravo !).
  • une autre association de JDR : Olympia.
  • La Guilde d'Altaride venue promouvoir son excellent webzine 100% roliste ;
  • Il y avait aussi ce jeu bizarre, hybride, Sunthesis (www.sunthesis.fr) qui a piqué ma curiosité, mais que je n'ai pas eu l'opportunité de tester.

 

Enfin, il y avait les gens. Un public de plus en plus nombreux au fur et à mesure que la journée se déroulait. Beaucoup de curieux mais aussi pas mal de personnes déguisées ! Ambiance cosplay assurée dans les allées, avec des fées, des elfes, un satyre, Conan le Barbare, des aventuriers Steampunk, un ou deux survivants post-apo, une créature humanoïde juchée sur des échasses (à moins que ce ne soient ses vrais jambes ? Brrr…).

 

 

Le Salon Fantastique 2013
Le Salon Fantastique 2013Le Salon Fantastique 2013

 

Troisième bonne surprise : la Plus Grande Partie de Jeu de Rôle du monde.

 

Pas du tout emballé par le concept, je n’ai pas souhaité y participer. Mais j’ai bien été le seul et apparemment, j’ai été à côté de la plaque ! Toute une partie du Salon était investie pour l’événement, avec une bonne douzaine de tables. Peut-être plus, toutes investies par les joueurs et MJ. Une bonne centaine à vue de nez, mais j’ai bien l’impression que l’objectif de 200 joueurs a été atteint. Quand aux premiers retours que j’ai eu (via des amis/amies qui y ont participé), ils sont très positifs. Les joueurs ont globalement accroché au concept et le fun était au rendez-vous. Tant mieux !

 

Perso, j’aurais préféré plusieurs petites tables et avoir l’occasion de tester différents jeux. C’est là mon premier bémol. Mais bon, j’avais choisi le mauvais jour. Je suppose que les vendredi et dimanche, il était possible de jouer à d’autres jeux. A voir l’année prochaine.

 

 

La salle où s'est déroulée la PGPJDRDM (pardon ??)

La salle où s'est déroulée la PGPJDRDM (pardon ??)

 

Second bémol (le principal en fait) : il y avait peu d’éditeurs (de JDR) sur le Salon. Trop peu. Et ceux qui avaient fait le déplacement (merci à eux quand même !!) étaient là pour vendre leurs jeux, pas pour y faire jouer. Je peux comprendre que ce soit difficile, que ça monopolise des personnes et prend du temps. Mais je déplore cette tendance lourde qui se répète et se vérifie de convention en convention.

 

Par exemple, je n’aurais jamais l’occasion de tester Warhammer III (150€ le set de base !) parce que Edge ne fait pas de démos de ses JDR. Dommage ! Il y a quantité d’autres jeux que je serais curieux de tester : Shade, Subabysse, Rogue Trader, Pendragon, Tenebrae, Yggdrasyl...

 

De plus en plus, les éditeurs se reposent sur les fans de leurs jeux pour leur faire de la promo. Ces derniers le font de bonne grace (puisqu’ils sont fans) et c’est tant mieux. Mais je reste perplexe. Car quand les fans, les "simples joueurs", ne sont pas là pour faire la promo des jeux, qui le fait à leur place ? Réponse : personne.

 

Est-ce que Metal Adventures aurait eu autant de succès si son auteur, Arnaud Cuidet, n’avait pas assuré d’innombrables démos, pendant plusieurs années ? Je suis sûr que non.

 

Est-ce que John Doe aurait acquis le statut qui est le sien aujourd’hui si ses auteurs n’avaient pas fait jouer leurs jeux en convention ? Là aussi, j’en doute.

 

 

Finissons sur une note positive : le Salon Fantastique est jeune. Il n’en est qu’à sa deuxième édition. Je lui souhaite de grandir en taille et en popularité. L’année prochaine, sur et certain, je serais au rendez-vous.

 

;-)

 

Repost 0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 21:12

Samedi et dimanche dernier se tenait la toute première convention Geekopolis, dans l’espace Est de Montreuil. Eh bien les amis, j’ai eu l’immense plaisir d'y participer et ce fut génial !!! Pour plusieurs raisons :

 

Primo, ça faisait super longtemps que je n’avais pas participé à une conv’. Je crois qu’il faut remonter au dernier Monde du Jeu, en 2010 ! Pfff… Autant dire une éternité

 

Secundo, j'étais ravi de retrouver l’espace Est de Montreuil, où s'étaient tenues les quatre gencon françaises (2006, 2007, 2008 et 2009). Un lieu chargé de bons souvenirs certes, mais aussi un espace d'exposition à taille humaine. Ni trop grand, ni trop petit.

 

Enfin, tertio, pour la première fois, c’était decidé, je passais de l’autre côté de l’écran. Cette année, je ne venais pas en tant que "simple" visiteur/joueur/consommateur. Cette fois, je participais à la conv, en tant qu’exposant/animateur et MJ au sein de l’association Opale.

 

Bref, j'avais hâte ! :-D

Tenues de soirée

Tenues de soirée

Alors ? Geekopolis, c'était comment ?

 

Super bien !!

Divisée en 5 espaces, Geekopolis proposait du manga, du cosplay (avec des costumes magnifiques), du Grandeur Nature (avec des costumes superbes), des jeux de plateau, du jeu vidéo, des maquettes, du "fanzinat" (je mets des guillemets, parce que les fanzines issus du milieu manga/geek sont superbes, publiés de façon pro et servis par des artistes de talent), du Naheulbeuk à la pelle (avec un immense maquette Playmobil !), des Lego et des Playmobil, du "Trollball", des combats à l'épée (en mousse), le tout dans une ambiance décontractée et festive.

 

Côté éditeurs, ce n'était pas formidable. Seuls Sans-Détours et le Département des Sombres Projets ont fait le déplacement pour représenter le JDR, avec un stand commun 100% rôliste. Il y avait bien aussi les éditions du Matagot qui vendaient aussi bien leurs JDR (Metal Adventures,et Te Deum) que leurs jeux de plateau. Plus une boutique (désolé, je n'ai pas retenu le nom) qui assurait la vente de diverses gammes. Asmodée était aussi présent mais assumant son virage 100% jeux de société. Et c'est tout ?

Pour le JDR, professionnellement, oui, c'est tout. Edge n'était pas là. Black Book Editions non plus. John  Doe ? Pareil. Les XII Singes ? Absents... Bref, les éditeurs furent très peu nombreux à faire le déplacement. Peut-être l'année prochaine ?

 

 

En revanche, côté associatif, c'était autre chose, heureusement !

 

Sous l'appelation d'Agence Dream Destiny (ou ADD en abrégé...), six associations rôlistes (GROG, Opale, la Boîte à Chimères, la Ligue Ludique, Projets R, Terres Etranges) sont venues défendre les couleurs du JDR avec des jeux pour tous les publics, pour tous les goûts, des plus rares aux plus connus.

 

Jugez plutôt : Rogue Trader, Dark Heresy, le Disque Monde, Shade, Polaris, Bughunters, Extreme Vengeance, Marvel Heroic Roleplaying, Les ombres d'Esteren, Superclique, Sombre, Necropolice, Cyber Age, Nephilim, Istar, Pathfinder...

 

 

J'en oublie ! Au total, il y a eu quelque chose comme quarante jeux et soixante parties menées sur tout le week-end. Du travail de pro !!

Partie de Bughunters menée par un inoxydable représentant du GROG !

Partie de Bughunters menée par un inoxydable représentant du GROG !

MES PARTIES : SAMEDI...

 

Pour le coup, je préparais un gros module : l’exploration d’un port méd-fan, avec à chaque fois une amorçe scénaristique simple (retrouver une personne, disparue, acheter des ingredients magiques) pour pouvoir mener le scenario en 2h max, puis céder la table à d’autes MJ (un roulement était imperative pour que chacun puisse maîtriser son jeu). Pour designer le port, je me suis servi de la carte Waterfront imaginée par Geoff Nunn. J’ai également jeté mon dévolu sur deux jeux :

D’abord, Portes, Monstres et Trésors, la traduction française de Labyrinth Lord.

- Gratuit sur le net.

- Simple.

- Old school. ;)

- “Universel”. J’écris ceci car ce sont les règles premières de D&D. Quiconque a joué une fois à Pathfinder ou à un jeu estampillé D20 en connait les principes basiques : classe d’armure, points de vie, jet pour toucher avec 1d20, etc. Et puis, voilà là un jeu emblématiquequi méritait d’être représenté en convention. Quelque soit son nom (Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, Basic Fantasy…) et ses ajustements mineurs de règles, personne n’est dupe, nous avons là affaire à du D&D classique .

 

Ensuite, Défis Fantastiques, le JDR des Livres Don’t Vous Etes Le Héros.

- Récemment traduit par l’association Scriptarium.

- Ultra-simple

- Tout en français,

- Pas trop cher (30€ environ) avec une maquette revue et corrigée et du contenu supplémentaire. Un bon gros pavé.

 

Pour faire bref, le samedi, ce fut un échec cuisant. Aucun des deux jeux n’attira le chaland. Il faut dire que la concurrence était rude et que je n'avais sans doute pas assez fait la "pub" de ces jeux finalement peu connus du grand public

Petite déception pour moi mais surtout, une très bonne leçon à tirer. Et toute une série de réflexions à titre perso.

 

Première leçon apprise : focaliser mon attention sur un seul jeu et privilégier un jeu light, tant du côté règles que de la presentation (PMT, Tranchons & Traquons, D6 Intégral, Adventure Party, Savage Worlds…).. Quelque chose de léger à trimballer. Pathfinder et ses six-cent pages ? Mmmm... Non, mon dos ne le supportera pas.

 

Second point : comme j'aime les JDRA et que jes les préfère aux jeux du commerce pour faire de l'initiation (ils sont gratos, on les télécharge tranquillement de chez soi, certains sont super bien foutus, etc.), j'aurais du préparer des petits flyers avec toutes les références nécessaires : où télécharger le jeu. Où trouver des aides de jeu, des infos sur les JDR, (FFJDR, GROG), des joueurs (Opale Roliste ? C'est bon, mangez-en).

 

Troisième leçon apprise : j'ai été trop passif. Je l'ai déjà dit, mais je le répète : j’aurais pu être d’avantage proactif. J'aurais dû participer aux animations à l'entrée du stand pour inviter les passants à venir tester des JDR. Prêter main-forte aux orgas. J'aurais du aussi faire d'avantage la pub de mon jeu. Etc.

Joueur qui lis ces lignes, si toi aussi, un jour, tu décides de présenter ton jeu à une convention, n'attend pas passivement que des joueurs curieux viennent à ta table.  

Rhââââ ! L'armure du Space Marine, je la veux !!! :P

Rhââââ ! L'armure du Space Marine, je la veux !!! :P

 ........ ET DIMANCHE.

 

Vint donc le dimanche, et là, miracle ! Les orgas qui s'occupent de "rabattre" des curieux ont fait du super boulot et deux joueurs se presentent à ma table le matin pour tester PMT.

Ils n'ont jamais joué à du JDR.

C'est leur première partie.

Ils sont tous deux jeunes, super gentils. Bonne vibes.

 

La jeune fille choisit d'être la magicienne. Le garcon opte pour l'elfe. Moi, je sélectionne la quête des ingrédients magiques et c'est parti ! Au bout d'une heure, un Opalien chevronné se joint à la table dans la peau du féroce guerrier nain, ce qui me permet de clore la quête par un chouette combat, géré en 5 minutes chrono : d'un côté, sept gobelins pillant un cadavre fraîchement asssassiné dans les égouts. De l'autre, mes trois PJ, qui gagnent le jet d'initiative, réussissent tous les trois leurs attaquees et déciment les rangs ennemis. Les quatre gobs survivants paniquent et s'enfuient sans demander leurs restes. Cooooool ! La partie a tenu en deux heures comme prévu (10h00-12h00). Il y eu un peu de tout (du roleplay, de l'enquête, des interactions avec les PNJ, de l'humour, d'la baston), les joueurs ont kiffé cette première fois et moi, je suis tellement content que j'offre à mes debutants un set de dés en souvenir.

 

 

J'enchaîne sur un Polaris (à 13h00) en tant que joueur. Puis une seconde partie de PMT, à 14h00 avec encore un gars une fille, qui débutent mais avec une vague idée de ce qu'est un JDR. OK. Cool. J'opte pour une seconde quête : retrouver le capitaine Melvin trax, qui a disparu depuis au moins trente-six heures, quelque part dans le port. Le garcon choisit d'être clerc. La fille d'être une hobbite. Et une copine à elle, venue s'installer à notre table, devient la magicienne du groupe. Go !

 

Là encore, ça se passé super bien. La magicienne souhaitait quitter la table au bout d'une heure. Elle accroche tellement qu'elle reste une heure de plus. Yeah !! Elle part finalement à 16h00. Survient un quatrième joueur, roliste chevronné, qui accepte de prendre sa place. L'aventure patine, le capitaine est finalement retrouvé mais la grosse difficulté, c'est de le sortir d'où iI est (un lieu bien mal fame, mais chut, je n'en dirais pas plus). Je finis par aider mes joueurs. Un PNJ leur suggère une solution non-violente et ils font le reste du travail avec brio. L'histoire s'achève sur un super roleplay de la hobbite, et 100 PO de recompense pour mes PJ. Au total, le scenario aura duré trois heures au lieu de deux. Malgré ce débordement, c'est encore un succès. Zéro combat certes mais énormément de roleplay avec des joueuses proactives, qui font plein de propositions, tentent des actions et ont des initiatives. Que du Bonheur. Mon clerc n'est pas en reste. Les situations cocasses se succèdent et tout le monde rigole bien. Joueurs ? Contents. Moi ? Archi-content.

CONCLUSION :

 

J'ai été emballé par ce week-end ludique et convivial. J'ai eu l'immense plaisir de jouer enfin à Sombre et d'échanger avec Johann Scipion, l'auteur (super sympa). J'ai également découvert le travail d'associations motivées, rencontré des artistes épatants (promis, je reparlerai de chacun d'eux prochainement), admiré le travail des créateurs talentueux de costumes et maquillages pour GN.

 

Il y avait du rêve. De l'imaginaire. Et de la bonne humeur à foison. J'ai fini ce week-end sur les rotules (quatrième leçon apprise : TOUJOURS poser un RTT le lundi après un truc pareil !!!) mais je me suis bien éclaté et j'ai partagé de très bon moments avec tous les autres Geeks (et geekettes) présents.

 

Bref...

 

 

... Geekopolis 2014, j'y serais !

Le plus beau cosplay de toute la convention (AMHA).

Le plus beau cosplay de toute la convention (AMHA).

  DEDICACES :

 

LES ASSOS :

Un immense merci à tous les opaliens et opaliennes presents sur le stand, pour leur bonne humeur communicative, leur entrain, leur envie de jouer, et le super esprit d'entraide et de solidarité (y compris avec les autres assos, personne ne s'est pris la tête. Top!) et notamment:

  • Marcus, qui fut le referent d'Opale auprès des organisateurs de l'expo,
  • Peiji et son scénar d'enquête Dark Heresy aux fort parfum de Judge Dredd (cool)
  • SLN (le dK SYSTEM rules the world)
  • Darcal, que j'ai eu le plaisir de rencontrer (la prochaine fois, on jouera ensemble)
  • Goetite et Myriam qui ont fait l'animation et ont convaincu plein de monde de venir s'essayer au JDR,
  • Selrahc , sa blouse bleue et son sens aigü du briefing et de l'organisation dimanche matin (tu as fait du super boulot),
  • Sombre Panda, pour son renfort inespéré sur PMT et pour sa demo de Polaris,
  • Mandoline, pour s'être déguisée en femme fatale vénitienne,
  • Yuccas, fabriquant d'écrans en bois massif et ses potes  co-auteurs du jeu ISTAR
  • Johann et ses quatorze (14!!!) parties de Sombre en deux jours. Ce fut un plaisir de jouer à ta table et de découvrir le jeu en live.

 

Salut aussi aux vétérans du GROG :

  • "Tenacious" Ludovic (promis, la prochaine fois, je retente Extreme Vengeance)
  • l'éternel Jay.
  • Et toi aussi, le Grogiste inconnu qui a maîtrisé des parties de Marvel Heroic Roleplaying et moi, je suis bêtement passé à coté, aaaaargh !

 

Salut aussi aux autres assos presents et aux représentants de JDR Editions venus en renfort dimanche.

 

 

CÔTE JOUEURS, SALUT ET UN IMMENSE MERCI A :

Partie 1:

  • Tess, la jolie-magicienne-débrouillarde
  • Nicolas, l'elfe-ténébreux-et-plus-taciturne-que-Charles-Bronson)
  • Yon, le nain-épicier-tueurs de gobelins à ses heures perdues, bourru mais au Coeur d'or

Partie 2:

  • Anya, la charmante, élégante et noble magicienne, qui a fait tourner des têtes et chavirer des coeurs (remember Floyd le marin et ses chicots, ton chevalier servant forever)
  • Tilli, la hobbite, qui a réussi l'exploit d'engloutir cinq anguilles braises plus 2 cassollettes de fruits de mer et autant de choppes de bière tout au long du scenario (!!!)
  • Ika, le clerc novice
  • Hervé, my friend Porté Disparu, subitement réapparu en pleine partie et venu reprendre le role de la magicienne avec brio.

 

"En 2014, tu reviendras" !!

"En 2014, tu reviendras" !!

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 16:17
Ludicité 2013 ?

L'info est tombée tout récemment. L'association francilienne La Mare aux Diables (http://www.lamad.net/) proposerait une nouvelle convention Ludicité le week-end des 1er et 2 juin !

 

Pour rappel, Ludicité est une petite convention sympa comme tout, fortement orientée jeux de rôles mais également ouverte aux autres jeux de simulation (wargames, jeux d'escarmouche, avec ou sans figurines, boardgames, etcetera...)

 

L'association propose 24 heures de jeux sur le principe de l'entrée libre : chacun paie le montant qu'il lui plaira.

 

Une buvette est également mise à la disposition des usagers, pour tous ceux et celles qui auraient un petit creux (ou une grande soif, lol).

 

De mémoire, je me souviens avoir assisté aux convention de 2008 et 2009 (ou 2010, ch'ais plus) et j'avais énormément apprécié l'ambiance bon enfant et cool. On est entre geeks mais en même temps, la conv' est ouverte au grand public, petits et grands. Le but est de jouer et de s'amuser, de découvrir des jeux qu'on ne connait pas, de les essayer en toute convivialité.

 

Perso, je me souviens avoir testé Robot (éditions Icare) avec son auteur, un jeu tactique avec figurines basé sur les combats de gladiateurs, London 1888 (superbe jeu de plateau édité par le septième Cercle)... Je me souviens également d'une version trash de Lycéennes, dans un collège américain avec des pom-pom girls (les joueurs) se livrant aux pires bassesses pour atteindre leurs buts respectifs. Ambiance "les lois de l'attraction" garantie (pour ceux qui auraient vu le film) ! C'était fun ! 

Alors pourquoi pas revenir cette année ?

 

Si vous habitez en région parisienne, la convention aura lieu au B.L.O.C., 58/62 rue de Mouzaïa dans le 19ème arrondissement de Paris (métro Pré Saint-Gervais ou Place des fêtes). Pour en savoir plus, cliquez ICI.

 

A ce jour, le programme de la convention n'est pas encore annoncé. Ce sera donc la plus grande surprise. J'ai quand même bon espoir qu'Opale (l'association rôliste) sera de la partie, même si l'événement a lieu juste après Geekopolis (que j'attend avec impatience) !

 

A découvrir donc, et en attendant...

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !

Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 20:29

Bonne nouvelle pour les rôlistes franciliens : une nouvelle convention va voir le jour en 2013, à Montreuil, Geekopolis.

 

 

logo-copie-1.jpg

 

 

 

Durant tout un week-end (les 25 et 26 mai 2013), Geekopolis va mettre à l'honneur les divers courants de l'imaginaire, regroupés sous l'appelation bien commune de "culture geek". 

 

 

 

A elle seule, l'illustration présente sur le site (la future affiche ?) donne le ton : on y voit pèle-mêle Goldorak, un dragon chinois, un autre dragon, plus "occidental" (et vert. Pour les fans de D&D ), un quadripode impérial (Star Wars), le Nautilus et son poulpe géant, une pyramide et une soucoupe volante… Un joyeux fourre-tout qui met l'eau à la bouche.

 

 

Concrètement, l'évènement aura lieu au Palais des Congrès Est de Montreuil.

 

 

Cette "Cité des Geeks", éphémère, sera divisée en cinq zones thématiques (les "quartiers") : 

  • Little Tokyo, qui présentera la "culture japonaise traditionnelle et moderne" (comprenez: les jeux vidéo, les mangas, les cosplay et les activités plus "folkloriques" : arts martiaux, calligraphie, origami, cuisine japonaise, etc.) ; 
  •  Métropolis, pour les comic-books et la SF ; 
  •  Nautilus, pour le Steampunk ;
  • Avalon, pour tout ce qui est fantasy (je pressens une forte activité rôlistique dans cette zone-ci. Pas vous?) ;
  • et enfin Teklab, qui regroupera toutes les activités tournant autour de la robotique et des sciences.

 

Bref, voilà là un programme ambitieux, ouvert et multi-genres. Il y aura toutes sortes de démos, des séances de dédicaces, des défilés costumés, du GN, des activités manuelles (papercraft, origami...), des créations artisanales, des maquettes, l'incontournable Naheulband en concert,  des jeux (vidéos, de plateau, de cartes à collectionner...) et, naturellement, le Jeu de Rôle sera présent.

 

 

concept

 

 

Sur le site, il est possible de s'abonner à une newsletter informative. Enfin, la prévente des billets est d'ores et déjà assurée.

 

 

 

J'attend avec impatience d'en apprendre plus sur le programme officiel... Geekopolis présente en tout cas de nombreux atouts. Si la convention tient ses promesses, elle a tout les atouts en main pour remplacer le défunt "Monde du jeu" (paix à son âme).

 

 

 

 

Rendez-vous en mai 2013 !

 

Repost 0

Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net