Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 19:48
Le cosplay qui tue !!!

 

Ne vous laissez pas distraire par le, euh... Le sourire de la jeune fille (ahem !). Regardez-bien jusqu'au bout, c'est épatant !

 

Et pour en savoir plus sur les coulisses de cette vidéo, rendez-vous sur fansided.com, A CETTE ADRESSE.

 

;-)

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 18:11
2014, année extra-ludique !

1974 - 2014.

Cette année, le Jeu de Rôle, notre loisir préféré, va fêter ses quarante ans !

 

Quarante années d'évolution, de nouveautés, d'invention, voire d'expérimentations. Quarante années de changements perpétuels.

 

Mais aussi quarante années passées à s'amuser (car ne l'oublions pas, c'est LA principale raison d'être du JEU de rôles) et à explorer les innombrables mondes imaginaires rêvés par des milliers, que dis-je ? Des dizaines de milliers d'individus à travers le monde : romanciers, scénaristes, dessinateurs, artistes peintres, sculpteurs, infographistes, poètes, designers, concepteurs en effets spéciaux, maquettistes, créateurs de jeux... Mais aussi ingénieurs, cadres, enseignants, demandeurs d'emplois, ouvriers, étudiants, collégiens et lycéens, chercheurs, artisans, salariés...

 

Oui, véritablement, le JDR nous a donné, à tous et à toutes, l'envie mais aussi les outils nécessaires pour pouvoir à notre tour imaginer, concevoir et arpenter des univers imaginaires. Ceux d'autrui ou bien les notres.

 

Parallèlement, durant ces quarante dernières années, la science-fiction, le fantastique, l'épouvante, et la fantasy ont pris leur essor pour devenir des genres "mainstream" et populaires, et non plus des loisirs marginaux.

Star Wars et Stephen King sont passés par là. Mais aussi Harry Potter, James Cameron et ses réalisations pharaonesques ("Terminator 2", "Titanic", "Avatar"), Peter Jackson et ses adaptations de Tolkien, Final Fantasy et les autres J-RPG, "World of Warcraft"...

 

L'imaginaire a cessé d'être un genre honteux, un "truc d'ado" pour devenir non seulement acceptable mais aussi nécessaire.

 

En ces temps de crise, nous n'avons sans doute jamais eu autant de latitude pour pouvoir rêver. Et le JDR nous y aide grandement.

 

Il ne nous reste plus qu'à transmettre ce merveilleux loisir aux plus jeunes générations. Sans prosélytisme outrancier ni sectarisme de mauvais aloi. Sans préjugés. Mais plutôt avec l'envie de partager et avec générosité.

 

Je vous souhaite à tous et à toutes une bonne et heureuse année, ludique et plein de bonnes surprises, placée sous le signe de la bonne humeur. Et avec des rêves plein la tête !

 

HAVE FUN !

 

2014, année extra-ludique !
Repost 0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 17:04
Un dimanche cool à la maison...

 

Il y a des jours comme ça... On est heureux d'être en vacances, chez soi, tranquille, au chaud, plongé dans ses livres et ses notes de JDR. Petit instantané pris comme ça, sur le vif, pour le plaisir :

 

1. des notes, plein de notes. Des idées d'intrigues, de PNJ, des pense-bêtes, des listes de trucs à faire... Si vous êtes MJ vous aussi, peut-être que ça vous est familier ?

2. carnet de croquis. C'est un de mes nombreux projets pour 2014 : me mettre (enfin) au dessin (voeu pieux) ;

3. bourse de dés, actuellement vide ;

4. D24 de chez Gamescience, en cours d'encrage ;

5. scotch, ciseaux, cutter... Pour couvrir mes bouquins avec du plastique transparent ou découper mes futures cartes d'aventure pour "Barbarians of Lemuria" (que j'ai acheté tout récemment) ;

6. "carburant" bio, pour tenir la journée ;

7. "Dungeons & Dragons. 30 years of adventuring", en cours de lecture, un chouette bouquin commémoratif édité par Wizards of the Coast et préfacé par Vin Diesel himself. Totalement anecdotique, limite inutile mais tellement fun ;

8. set de dés "Amethyst" à 4, 6, 8, 10, 12, 14, 16 et 20 faces, toujours de chez Gamescience. Quand on aime, on ne compte pas ;

9. téléphone portable. Pour recevoir par sms les annulations de dernière minute des joueurs qui ne peuvent pas venir à la partie de JDR mensuelle (because anniversaire non-prévu, sortie au cinéma, retenu au boulot, invasion extra-terrestre en cours, etcetera...) ;

10. le module old-school "Bad Myrmidon", écrit par Rafael Chandler, et d'autres noms célèbres de l'OSR (Dyson Logos, Edward James Raggi, etc.) pour soutenir Mandy Morbid et l'aider à faire face à ses soins médicaux. Une initiative cool pour un résultat trèèès intéressant. A lire et à faire jouer en 2014 ;

11. mes dernières acquisitions (et prochaines lectures) JDR : "Pars Fortuna" et "Crypts and Things" ;

12. ma collection de la BD "Womoks", trois tomes d'aventures humoristiques et intersidérales parus chez Glénat. Chaudement recommandé ! 

13. "Barbarians of Lemuria", récemment acquis et en cours de lecture. A tester en 2014 (lui aussi) ;

14. le dernier "Casus Belli" paru. Je n'en reviens pas, cette revue survit à tous les trucs possibles et inimaginables. Aucun retard, aucune défection, n'en viendra à bout. Si Terminator devait être un magazine, ce serait "Casus Belli" ! Génial ! :D

15. mon stylo-plume fétiche. Ouais, j'écris encore au stylo-plume. Etonnant, non ?

16. hors-champ : mon fidèle et indispensable lecteur CD, qui accompagne en musique mes diverses pérégrinations mentales. En ce moment, sur la platine : Velvet Underground (avec mon titre préféré, l'ultra-trippant et sulfureux "Venus in furs"), "Aftershock", le dernier Motörhead, "Under the Sun", du génial Down, enfin, l'excellente compilation "Blaxploitation", publié par Warner Music, en 4 CD et à découvrir illico !!! :-))

 

Si vous aussi, vous êtes en vacances en ce moment même, alors, bonnes vacances !

Et sinon, si vous reprenez le boulot demain, alors bon courage.

A tous et à toutes, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et tous mes voeux pour la nouvelle année.

 

 

A BIENTÔT !

 

Repost 0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 21:05
Dave donuts portfolio

Petit moment à partager entre amis : je souhaitais vous faire découvrir le génial blog animé de David BESNIER, un illustrateur et animateur talentueux, qui y présente ses travaux et projets : croquis, esquisses, comi-strips, animations flash, génériques ("geek inc"), jeux vidéo ("Rakoo's adventure")...

 

Ses créations sont fun, super bien foutues, drôlissimes et truffées de références geeks. Ca s'appelle :

 

Dave donut's portfolio

 

Et c'est à visiter de toute urgence !

 

Un grand BRAVO à lui !!

 

:)

 

PS : quel rapport avec les Jeux de Rôle ? A priori aucun, mais c'est pas grave ! La visite de son blog m'a ravi et j'espère qu'il en sera de même pour vous. Enjoy !!!

Repost 0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 15:19

Ca y est, c'est la fin de mes vacances. Demain, c'est la reprise ! :-((

 

Histoire de me donner un peu de baume au coeur, j'ai voulu revoir mes photos prises à Hyères, dans le Var. Une très chouette ville, située dans une région magnifique, ensoleillée, avec des sites superbes à visiter : les îles de Porquerolles et Port-Cros, la presqu'île de Giens...

 

Et du coup, je me suis dit que ce serait sympa d'en partager quelques unes avec vous. Après tout, les photos, c'est une autre façon de rêver, non ?

Hyères
Hyères
Hyères
Hyères
Hyères
Hyères

 

Et en Noir et Blanc également...

 

Hyères
Hyères

 

Allez, un petit jeu.

 

Imaginez un scénario qui soit inspiré par une (ou plusieurs) des photos ici présentes. Juste pour le fun. Avec des pirates, un trésor enfoui, une île mystérieuse à explorer... Ou pas ! A vous de voir. :-)

 

Bons jeux à tous et à toutes !

Repost 0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 16:50
Overblog 1.2 ? Une nullité!

Récemment, Over-blog a annoncé une "mise à jour" du site et de la partie "administrateurs", avec des soi-disantes "fonctions accrues".

 

 

J'ai eu le tort de ne pas me méfier, assuré que j'étais de ne perdre aucun article écrit.

 

 

 

Bêtement, j'ai cliqué sur le bouton de "mise à jour" d'overblog. Et là, c'est le drame, tout s'enchaine (comme on dit sur Groland). Pêle-mêle :

 

  • Je ne peux plus revenir en arrière, sur l'ancienne version du blog. Le changement est OBLIGATOIRE. Super ! Merci pour cette "liberté" de choix.

 

  • Je ne peux plus répondre aux commentaires que vous me laissez ! >>> RESOLU : je ne répond plus depuis le menu "administrateur, mais plutôt en me rendant sur la page web. Ouf! Voilà une chose au moins qui rentre dans l'ordre!

 

  • Je ne peux plus insérer plusieurs images dans le corps du texte comme j'en avais pris l'habitude. Ni les centrer (alignement à gauche ou à droite, c'est tout).

 

  • Je ne peux plus mettre de vidéos en ligne (sauf si je m'inscris sur youtube. Obligatoire).

 

  • Je ne peux plus non plus mettre de musiques en ligne, comme c'était possible auparavant.

 

  • Sur le texte que je suis en train d'écrire, là, maintenant, de nombreuses fonctionnalités n'apparaissent plus dans la barre de format : Je ne peux pas justifier l'alignement des mots ni les souligner. Je ne peux plus modifier la police, ni sa taille ni sa couleur...>>> RESOLU : il faut cliquer en bas de page sur "Basculer vers le mode HTML". Cela permet de récupérer quelques fonctions

 

  • Il n'y a plus de fonctions avancées pour la rédaction du texte. J'ai l'impression d'être passé de Word 2010 à un vieux Wordpad datant de 1995. Quel bond en arrière ! >>> Une solution ? Apparemment, quand je suis en mode HTML, je peux accéder à une option "coller depuis Word". A tester.

 

  • La fonction newsletter n'existe plus ! Je ne pourrais plus envoyer de newsletters aux rôlistes abonnés. Dommage ! J'aimais ce lien supplémentaire, cette possibilité de communiquer d'avantage. Je ne l'ai plus.

 

  • les sauts de page ne sont plus respectés. Me voilà avec des textes denses, sans sauts de ligne, sans paragraphes...>>> RESOLU : Là encore, c'était ce mode "Basculer vers le mode HTML" qu'il fallait activer. Pourquoi n'est-il pas activé par défaut ??? 

 

  • il n'y a plus de smileys, plus d'émoticones (pourquoi ??).

 

  • Il n'y a plus de catégories pour classer/différencier les articles. A la place, il y a des "tags". Ce qui rend le tri plus difficile. Dommage

 

  • Les albums-photos ont été transformés en pages fixes. Du coup, je dois revoir toute la page "présentation" et la rubrique "mes coups de coeur" se retrouve encombrée. Drokk!

 

 

 

Et je ne suis sur la nouvelle version que depuis deux heures à peine ! Je suis loin d'avoir fini d'examiner quelles autres fonctions utiles m'ont été retirées, contre mon gré.

 

 

Me voilà dans la merde, avec un outil moins performant, moins facile à utiliser, moins agréable, et outrancièrement LIMITE !!!

 

 

 

Et les fameuses fonctionnalités accrues, me demanderez-vous ? Et bien, on me propose de poster mes articles sur Facebook, sur twitter, sur tumblr, sur flickr ("fliquer" ?) et toutes sortes de réseaux sociaux intrusifs de merde !!!

 

 

 

Big Brother continue lentement mais surement de noyauter l'internet et moi, je ne me suis pas méfié. LE fumble !!!! Totale loose !!

 

 

 

Si vous avez une solution à me proposer, n'hésitez pas.

 

Si vous utilisez aussi overblog et rencontrez les mêmes problèmes, venez me le dire.

 

Enfin, si vous avez trouvé des solutions aux problèmes que je viens de décrire, je suis preneur.

 

 

Aidez-moi !!!

 

 

 

Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 13:52

    Cela fait un petit moment que je parle des retro-clones, des rééditions de jeux anciens et/ou épuisés, des "Grands Anciens" du JDR.

 

Bientôt, le Jeu de Rôle va fêter ses quarante ans ! Trois générations de joueurs se sont succédées avec leurs jeux fétiches, leurs souvenirs de partie, leur enthousiasme. Et toute une culture populaire s'est développée, qui émerge aujourd'hui à travers plusieurs médias "grand public" : jeux vidéos, musiques, cinéma, bandes dessinées.

 

 

 

"On ne juge sainement du présent qu'en l'opposant au passé"

- Samuel Johnson

 

 

 

 

antiquite.jpg

 

 

Fort heureusement, il existe plusieurs articles sur la génèse du Jeu de Rôle. Traduits en français, ils sont tous accessibles sur le site français de Places to Go, People to Be, http://ptgptb.free.fr/, et ont droit à une rubrique entière, intitulée "Histoire et Perception du Jeu de Rôle".

 

 

 

Le plus important de tous ces textes est "L'histoire du Jeu de Rôle" de Steve Darlington. Fort long, l'auteur l'a subdivisé en neuf parties (plus une postface) qui lui ont pris plusieurs mois de recherches et de rédaction, pour un résultat remarquablement documenté et agréable à lire.

 

 

 

I. PARTIE 1 : LA GENESE :

 

 

Le chapitre 1 "Un petit pas pour un wargameur" pose le décor et remonte à la génèse des wargames contemporains dont sont issus la quasi-totalité des artisans du jeu de rôle : Arneson, Gygax, Holmes, Perren, Kay, Blume... Ces amateurs de wargames napoléoniens s'intéressent à d'autres époques, correspondent entre eux et finissent par monter leurs propres règles pour jouer des armées antiques et médiévales...

 

Bientôt, ils découvrent "le Seigneur des Anneaux", qui fait alors fureur sur les campus américains. Nous sommes en 1974, en plein mouvement hippie. Les aventures des nains, des elfes et des hommes, unis par delà leurs différences et proches de la Nature, résolument opposés aux Noires Forces (industrieuses) du Mordor trouvent un public enthousiaste. Petit à petit, l'idée fait son chemin : "Et si on invitait dragons et gobelins sur les champs de bataille de nos wargames ?" Puis "Et si chaque joueur ne dirigeait qu'un seul personnage ?"...

 

 

 

 

moses_gustave-dore.jpg

 

En complément de cet incontournable premier chapitre, d'autres textes viennent compléter le récit de Steve Darlington et apportent un autre éclairage sur les origines du Jeu de Rôle  (juste une anecdote, au passage : saviez-vous que H.G. Wells fut l'un des premiers concepteurs de règles modernes de wargames ?).

 

 

 

Dans "il était une fois, avant Gygax", Wilf Bickhaus (co-auteur de Chivalry & Sorcery) présente "The modern War in miniature", un wargame  de 1966 qui introduit la notion d'arbitre (ou MJ) qui ne participe pas à l'action mais décrit l'action aux joueurs, la table de jeu avec les figurines placées étant hors de leur champ de vision. L'arbitre sait où sont placées les figurines amies et ennemies. Les joueurs, eux, expérimentent le fameux "brouillard de la guerre" que vivent les combattants sur le terrain. Un premier pas vers le JDR ? Probablement.

 

 

"Braunstein : les racines du Jeu de Rôle", est le récit passionnant de plusieurs parties de wargame, conçues de façon expérimentales : les joueurs ayant des rôles à tenir, parfois antagonistes et l'organisateur/concepteur écopant du rôle d'arbitre. La description ressemble à un étrange croisement entre une murder party et un wargame impliquant plusieurs dizaines de participants, parmi lesquels un certain... Dave Arneson !

 

  

"Un examen sans complaisance de Donjons & Dragons" étudie plus avant ces expérimentations bizarroïdes dans la pratique des wargames. L'auteur, Ron Edwards nous signale qu'au fond, les créateurs de D&D ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Ils ne savaient pas qu'ils étaient en train de donner naissance à un tout nouveau genre de loisir. Ils expérimentaient. Tentaient des choses nouvelles. S'amusaient.

 

  

Enfin, "une brève histoire des jeux de simulation" (partie 1 et partie 2) de Greg Kostykyan nous brosse un tableau complet sur la génèse de tous ces nouveaux jeux destinés à un public adulte, dans le sens où ils demandaient un niveau d'implication bien supérieur aux traditionnels jeux de société grand public. Monster games. Wargames. Jeux de diplomatie. De conquêtes stratégiques. Jeux tactiques avec figurines... Bref, les véritables ancêtres de Dungeons & Dragons et de tous les autres jeux de rôle qui allaient naitre à sa suite. Jeux qui allaient à leur tour inspirer d'autres pratiques ludiques (JCC, GN, etc.).

 

   

 

II. PARTIE 2 : L'INCROYABLE (ET POURTANT VERIDIQUE) AVENTURE DES JEUX DE RÔLE :

 

 

 

Retour au récit de Steve Darlington.

 

 

Dans le chapitre 2, "réouverture de la boîte de Pandore", Darlington raconte la création et l'essor de TSR et l'apparition quasi-simultanée des trois principaux rivaux à Dungeons & Dragons : Chivalry & Sorcery (Flying Buffalo games), Tunnels & Trolls (Fantasy Games Unlimited) et le mythique Empire of the Petal Throne.

 

Nous sommes en 1975. D&D a un an d'existence à peine. Le Jeu de Rôle est encore un loisir balbutiant. Pourtant, déjà, ces quatre jeux définissent à eux seuls l'évolution de tous les autres JDR à venir. Les principales "voies" que prendront les autres jeux de rôle après eux :

- simulationnisme (C&S),

- simplicité et pédagogie (T&T),

- immersion dans un univers ultra-détaillé (EotPT),

- ludisme et fun au détriment du réalisme (D&D).

 

 

 

 

"Survenance de l'Âge d'Or", le chapitre 3, continue en brossant le portrait du paysage rôliste au tout début des années 80. De 1974 à 1980, plusieurs éditeurs se lancent sur le marché du Jeu de Rôle. Pour se démarquer de la concurrence, les genres se diversifient et quasiquement TOUS les thèmes du Jeu de Rôle sont abordés, à l'exception notable du cyberpunk et du steampunk (genres littéraires qui n'existaient pas à l'époque).

 

Sinon, ne cherchez pas, TOUS les genres ont eu droit à leurs JDR :

- space opera (Traveller, Starships & Spacemen, Star faring...)

- cape et d'épée (Flashing Blades)

- Pirates (Privateers & Gentlemen)   

- super-héros (Superhero 2044, Villains & Vigilantes)

- japon féodal (Bushido, Land of the Rising Sun)

- western (Boot Hill,Wild West)

- policier (Gangster!)

- post-apocalyptique (Aftermath)

- Pulp (Daredevils)

- Espionnage (Top Secret)

  

 

Enfin, la première Gencon a lieu en 1978 à Lake Geneva. Le Jeu de Rôle, en tant que véritable loisir à part entière (et viable économiquement) était durablement installé dans le paysage ludique américain. Le monde allait pouvoir suivre !

 

 

 

Avec le chapitre 4, " Enfer et Paradis de la finance", l'histoire du JDR prend un tour plus tragique. Suite à des drames touchant des adolescents fragiles, la BADD, une association anti-JDR se monte pour mener une véritable chasse aux sorcières contre ces "pratiques dangereuses" (sic!) liées au JDR.

 

A titre personnel, j'ajouterai que les fondamentalistes américains étaient tristement actifs à cette époque et menaient des campagnes similaires contre le Heavy-Metal (brulant en pleine rue des disques vyniles d'Ozzy Osbourne et Iron Maiden, par exemple), contre le Rap, et contre d'autres mouvements et modes qui plaisaient aux "jeunes".

 

Bizarrement, la chasse aux sorcières anti-JDR (qui ne toucha la France que quinze ans plus tard!) eut deux effets positifs : elle souda les rolistes entre eux, amateurs comme professionnels) défendant leur loisir (et pour certains, leur gagne-pain !) avec des arguments censés et posés. Et elle fit connaitre le nom "jeu de rôle" au grand public (même si ce fut de façon outrageusement déformée).

 

 

Parallèlement, TSR se développa tout au long des années 80 et lança des gammes à succès comme Dragonlance. Les produits dérivé se multiplièrent : romans, bandes dessinées, dessin animé pour la télévision, t-shirts, dés "officiels", etcetera. Bref, TSR développa une stratégie marketing d'une redoutable efficacité et s'imposa comme leader incontournable du loisir aux USA.

 

 

 

 

III. PARTIE 3 : L'ÂGE D'OR DES EIGHTIES :

 

 

Les JDR, c'est entendu, peuvent rapporter de l'argent. Beaucoup d'argent. C'est entendu. Le chapitre 5,  "Le pouvoir et la gloire", raconte comment les éditeurs acquièrent des licences plus ou moins couteuses afin de développer des jeux dédiés : Judge Dredd, Ghostbusters, les tortues ninja, Tolkien, Elric de Melniboné, Prince Valiant, Star Wars, James Bond et bien d'autres encore ont droit à leurs JDR dans les années 80. Certains connaissent un succès retentissant. D'autres ne trouvent pas leur public.

 

Le JDR évolue. Ses règles changent, deviennent plus "cinématiques". Il ne s'agit plus de simuler la "réalité" mais plutôt l'ambiance spécifique d'un genre.

 

 

 

C'est cette logique d'innovation et de remise en cause des façons précédentes de jouer qui est abordée plus avant dans le chapitre 6, intitulé "Révolution !". Ou comment certains Jeux de Rôle  on très tôt bousculé les habitudes des joueurs, chamboulé leurs conceptions et rompu avec la routine.

 

 

 

Forcément, "De nouvelles manières de jouer" émergent (chapitre 7). Les Livres Dont Vous Etes Le Héros (ou LDVELH en abrégé) font leur apparition. Les premiers jeux vidéos influencés par les jeux de rôle aussi. Et les premiers jeux de plateau et wargames avec figurines fantastiques (pas de JDR, pas de Warhammer Battle ! Eh oui !).

 

 

 

 

PARTIE 4 : VERS UN JDR MODERNE :

 

 

Le chapitre 8 ("l'Âge des Ténèbres") aborde enfin les années 1990. Les premiers jeux cyberpunks font leur apparition, bientôt suivis par le Monde des Ténèbres de White Wolf. Pour Darlington, les dissenssions entre rolistes s'accentuent durant ces années-là. On est pour ou contre le storytelling des jeux White Wolf. Pour ou contre le dungeon crawling. Pour ou contre TSR. Pour ou contre la violence dans les JDR. Pour ou contre l'application stricte des règles. etcetera. Ad nauseam.

 

 

 

 

Enfin, les jeux de cartes à collectionner bouleversent la donne. C'est ce que nous raconte le chapitre 9 ("La fin et le commencement"). Des éditeurs historiques font faillite : TSR, FASA, West End Games. D'autres survivent. Le hobby se diversifie. D'anciens jeux sont réédités. Des nouveaux paraissent. Un nouveau siècle (le vingt-et-unième) commence. Mais qu'importe ! L'histoire continue et le Jeu de Rôle a survécu à tous les coups du sort, à tous les revers de fortune. Il est indéniablement devenu un LOISIR à part entière.

 

 

 

THE END ?

 

 

2013. Un nouveau chapitre s'écrit en ce moment même. Le petit monde des JDR continue d'évoluer. Pour le meilleur (j'espère) et pour le pire.

 

J'espère vous avoir donné envie de lire tous ces documents et que vous prendrez autant de plaisir que moi à les lire.

Enfin, j'adresse un grand bravo à toute l'équipe de  Places to Go, People to Be. Les mecs (et les filles), vous assurez !

 

 

 

BONNES LECTURES A TOUS ET A TOUTES !

 

 

Petit bonus :

 

"D'où viennent les dés de nos jeux de rôle ?" Une excellente vidéo  (en anglais, pas de sous-titres, désolé) signée Martin Brown. Ce dernier publie régulièrement des vidéos sur l'histoire du JDR, passionantes. A suivre en cliquant sur Grognard Games :-)

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 16:26
   
Voilà une nouvelle qui ravira tous les "vieux" comme moi et laissera indifférentes les jeunes générations (quoique) : une intégrale Goldorak va sortir en DVD cette année, chez AB vidéo.
 
Cette réédition sera intégralement remastérisée (images et son) et paraîtra dans une version non-censurée, avec possibilité de suivre les épisodes en VO comme en VF.
 
 
Or, Goldorak, c'est une série culte du petit écran, au même titre que Candy, Albator, Ken le survivant ou encore Cobra (bientôt en JDR).
 
 
C'est aussi LE manga mythique (en France) de Go Nagaï (Mazinger Z, Devilman, Cutey Honey...), l'un des mangaka les plus renommés des années 70.
 
 
goldorak.jpg
 
 
 
C'est enfin une des séries  fondatrices du genre "Mecha" avec Gundam (1979) et Macross(1982). En effet, Grendizer (son nom original) et ses illustres ainés Mazinger Z (1972) et Great Mazinger (1974), sont sans doute les premiers robots géants de manga, pilotés de l'intérieur par des humains. L'idée connut un succès retentissant et inspira de nombreuses autres séries. 
 
Que dire de Goldorak ? Du combat sans fin mené par Actarus et ses amis contre le maléfique Empire Galactique de Véga ? Eh bien, c'est une série géniale, tout simplement. Trépidante et bourrée d'action, rythmée par une musique terrible, peuplée de personnages attachants et hauts en couleur. Sans oublier la galerie de vilains hallucinants, cauchemardesques qui fomentent complots et villenies, sans succès. Des créatures délirantes telles que Minos (si vous ne connaissez pas ce personnage, je vous laisse le découvrir sur youtube).
 
 Minos
 
 
Si la série est indéfectiblement liée au genre "mecha", elle doit aussi beaucoup au Kaiju-Eiga (films de monstres géants qui cassent tout sur leur passage, Godzilla, Mothra et compagnie) et brasse de nombreuses autres thématiques : guerre, space-opera, aventure, espionnage (j'ai toujours trouvé que la base secrète de Goldorak semblait tout droit sortie d'un James Bond, comme Moonraker, par exemple), comédie (avec l'insupportable Rigel)...
 
 
Bref, une très chouette série, qui donne envie de se mettre aux JDR de manga génériques, comme Big Eyes Small Mouth , Anime D20 Srd ou encore Open Versatile Anime !  
 
 
 
Pour en revenir à la nouvelle qui ouvrait cet article, le premier coffret de douze épisodes (sur 72 au total) paraîtra le 05 juin, au prix de 34,99€. J'ai hâte !! 
 
   
GOLDORAK, GO !!! 
 
 
 
 
   
POUR EN SAVOIR PLUS :
 
Le site de l'éditeur : http://www.ab-video.com/
Quelques sites de fans :
 
 
Petit cadeau : le générique original japonais (téléchargez-le si vous le pouvez, c'est d'la bombe!!!) : http://www.youtube.com/watch?v=Iv1J9YOm5EY
Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 02:19

GROGAprès quelques timides essais, je me suis enfin décidé à participer à l'aventure du Guide du RÔliste Galactique en y éditant des fiches, des critiques et des nouvelles d'actualité.

 

 

Je n'en suis pas peu fier, moi qui ai pris l'habitude d'écrire toujours dans mon coin, sans autres contraintes que celles que je voulais bien m'imposer. Au gré de mes humeurs. Avec le seul souci de profiter au mieux de mon temps libre (toujours trop court, hélas, surtout après de looooongues heures passées au bureau, puis dans les transports en commun).

 

Parce que le GROG a ses exigences, voyez-vous. On ne devient pas LE site rôliste francophone incontournable sans en avoir un minimum (des exigences). Rigueur. Impartialité. Objectivité. Neutralité.

GROG_mascotte.jpg

On ne le dira jamais assez (ah bon ?), "le jeu de rôle, c'est sérieux !" 

 

C'est donc un challenge personnel pour moi que de leur prêter main forte. Et un immense plaisir de voir mes premières fiches mises en ligne. j'espère seulement que je saurais faire preuve de suffisamment de régularité tout au long de l'année 2013.

 

Et voici ma contribution pour le mois de décembre:

 

Fiches :

 

Swords & Wizardry, "core rules"

 

Swords & Wizardry, "monster book"

 

Critiques :

 

Peryton RPG (2nde édition), livre de base

 

Actualités : 

 

Imperium IV

 

 

L'aventure continue. Vive le JDR ! 


 

Bons jeux à tous et à toutes !   

Repost 0
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 16:57

"Quand on a bonne conscience, c'est Noël en permanence"

- Benjamin Franklin

 

Ai-je été particulièrement sage cette anné ? Il faut croire que oui car le père Noël (ou plutôt la Mère Noël, en ce qui me concerne : ma petite femme chérie que j'aime !) m'a bien gâté cette année ! Que des bonnes choses à découvrir ! 

 

 

Batman TDKRBATMAN : THE DARK KNIGHT RETURNS

Epique.

Sauvage.

Lyrique.

Implacablable.

Bouleversante.

Noire comme la nuit.


La BD séminale de Frank Miller est un chef-d'oeuvre du neuvième art. Un classique indémodable qui a bouleversé l'univers formaté des comic-books. 25 ans après sa sortie, "The Dark Knight Returns" a conservé toute sa force d'évocation. 


Cerise sur le gateau, l'édition limitée publiée par Urban Comics contient la première partie de l'adaptation en dessin animé (la seconde paraitra fin 2013). Correcte sans plus, elle vaut surtout pour la superbe musique créée par Christopher Drake

 

 

 

GEORGES MELIES. A LA CONQUETE DU CINEMATOGRAPHE.

Melies-coffretDVD.jpgPublié par studio canal, ce magnifique livre est accompagné de 3 DVD regroupant l'essentiel de l'oeuvre du grand réalisateur.


Passionné d'illusions et de magie, Méliès est considéré à juste titre comme le père des effets spéciaux. Ses phantasmagories font de lui le précurseur du cinéma fantastique. Un maître. 


Si vous souhaitez en savoir plus, il existe un site officiel, fort instructif et plusieurs de ses court-métrages peuvent être visionnées sur dailymotion et sur youtube. Alors oui, c'est vieux. C'est en noir & blanc. C'est muet. Mais ces étonnantes vidéos sont en quelque sorte les ancêtres des films modernes que sont "Le Hobbit" ou encore "Avatar". Alors un peu de respect, jeunes gens !!

 

 

 

CREATURES FANTASTIQUES ET MONSTRES AU CINEMA

JohnLandis-MonstresAuCinema_01.jpgSurprise totale ! S'il y a un bouquin que je ne m'attendais pas à avoir, c'était bien celui-là.

Conçu et écrit par le réalisateur John Landis ("le loup-garou de Londres", "Thriller", "Innocent Blood"), "Créatures fantastiques..." est un imposant ouvrage tout en couleurs. La rétrospective en images de plus d'un siècle de cinéma fantastique.


Organisé de façon thématique, il passe en revue toutes les grandes figures du genre : loup-garous, vampires, aliens, crétures difformes, serial killers, sorcières, trolls et lutins, savants fous... Un impressionnant bestiaire qui ravira tout MJ (ou joueur) féru de cinéma.


Eccléctique, passionné, l'ouvrage rend aussi un hommage appuyé aux innombrables artisans, maquilleurs d'effets spéciaux, dessinateurs, artistes, qui ont donné vie aux créatures les plus improbables ou les plus effrayantes. 


De plus, John Landis a un avis tranché qu'il n'hésite pas à donner tout au long des pages, ce que j'apprécie énormèment. Loin d'être insipide ou fade, le livre bénéficie d'un ton et d'une personnalité raffraichissantes. Et puis, quelles images !

Un livre somptueux !

A lire : une interview de John sur le site films fantastiques.com.

 

 

dvd-elvis56.jpgELVIS 56:

Je suis fan d'Elvis. Voilà, c'est dit. Il avait une voix incroyable. Un répertoire génial et varié. Une aura sur scéne, qui est devenue légendaire, a trancendé sa mort et fait de lui une icone.


Elvis ? C'est un symbole de l'Amérique, au même titre que Marylin ou John Wayne. De sa grandeur et de sa décadence. De sa capacité à travestir la réalité pour la rendre plus belle.


Du coup, il est arrivé plus d'une fois que ses chansons soient détournées de façon iconoclaste au cinéma, par exemple dans "Kick Ass" ou encore dans "True Romance" (deux films que je vous recommande chaleureusement, amis rôlistes ! Vous m'en direz des nouvelles !).

 

 

La-Quatrieme-Dimension-La-Serie-Originale_Saison-3-DVD-Zone.jpgTHE TWILIGHT ZONE. SAISON 3

Gamin, je regardais avec assiduité la série "Temps X" des frères Bogdanov. J'adorais le paysage lunaire et la musique de générique "ambient". Mais surtout, je ne loupais pas un seul épisode de "la quatrième dimension". Une série géniale, merveilleusement écrite, brillante.

 

Qui plus est, la saison 3 vaut le coup d'oeil pour son casting prestigieux : Charles Bronson. Peter Falk. Lee Marvin. Robert Redford. Elisabeth Montgomerry. Lee Van Cleef. Buster Keaton. Dean Stockwell. Donald Pleasance.


Côté scénarios, l'inépuisable Rod Serling est accompagné de plusieurs écrivains de SF qaui co-écrivent certaines histoires : Richard Matheson ("je suis une légende"), Georges Clayton Johnson ("l'âge de cristal"), Damon Knight ("le pavé de l'enfer", "passée la barrière du temps"), Charles Beaumont, Ray Bradbury ("chroniques martiennes", "farenheit 451").

Bref, une série télé exceptionnelle.

 

 

SHERLOCK HOLMES

Sherlock_Holmes.jpgL'autre surprise de ce noël. J'avais manifesté mon intérêt pour les versions modernes de Guy Ritchie, spectaculaires et tonitruantes.

Me voilà avec deux séries des années 60, produites par la très respectables BBC, avec pour vedettes Douglas Wilmer (connais pas) et surtout, le génial Peter Cushing.

Peter Cushing, nom de Dieu !!!!

Le grand Moff Tarkin dans "Star Wars" ! L'intrépide professeur Van Helsing tenant tête à Christopher Lee dans les "Dracula" de la Hammer. Le froid docteur Frankenstein, toujours dans les films de la Hammer. Un regard d'acier. Un profil d'aigle. Une allure aristocratique. Quel physique ! Quel acteur ! Bref, voilà une série que je suis impatient de découvrir. 

Ce sera pour moi l'occasion rêvée de redécouvrir les aventures du célèbre détective londonien. De revenir aux sources d'un mythe un peu trop malmené par les exégètes du Steampunk.  

 

 

Maintenant, la grande question se pose. Angoissante. Délicate. Quand diable vais-je bien trouver le temps de savourer tous ces trésors ???

 

J'espère que de votre côté, Noël aurat été tout aussi agréable.

 

 

JOYEUX NOËL A TOUS ET A TOUTES !

Repost 0

Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net