Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 16:14
Dune D20

Découvert en flanant sur le web, "Dune D20 : a dream of rain" est un imposant JDRA de deux-cent-onze pages, synthétisant un maximum d'informations pour pouvoir mener des aventures dans le monde complexe et intriguant imaginé par Frank Herbert.

 

Comme son titre l'indique, il s'agit de D20 system pur et dur, avec classes de personnages (et de prestige), dés de vie, "feats" (dons), progression en niveaux... Les réfractaires font déjà la grimace. Et c'est bien dommage parce que la quantité d'informations et la qualité générale sont toutes deux au rendez-vous.

 

Dune D20 est remarquablement bien organisé et complet (toutes les règles sont là, inutile d'aller vous procurer d'autres ouvrages), très documenté et rend justice à l'univers de l'écrivain. Les différentes maisons nobles sont bien évidemment décrites. Il y a des règles pour gérer la réputation, la loyauté, les richesses, la cybernétique, les pouvoirs psis.

Et le chapitre dédié à la campagne apporte son lot d'informations et de conseils utiles, notamment en étudiant les divers thèmes majeurs des romans. Ceux qui donnent toute sa saveur à l'univers et le distinguent des autres récits de SF : l'ambiguïté morale des personnages, la complexité des intrigues avec un jeu politique impitoyable, le poids écrasant des traditions, la conquête de mondes entiers, assujetis aux Maisons Nobles de l'Imperium, l'aspect messianique du Muad Dib, le mysticisme omniprésent, qui sert de toile de fond psychologique aux personnages... Indéniablement, Steve Medeiros, l'auteur est un fan vrai de vrai. D'où l'indiscutable qualité de son travail.

 

Rendez vous donc sur http://dune.cyberdark.com.br/ et lancez-vous dans le téléchargement du jeu. Lisez-le, sortez vos sets de dés polyhédriques. La planète Arakis vous attend !

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !

 

 

 

Post-scriptum : vous trouverez sur le site un second JDRA basé sur l'univers de Dune, Dune Rulbuk. Certes moins complet (59 pages seulement), il  offre néanmoins un autre point de vue, une autre approche des romans. Il a de plus le mérite d'être disponible en version Word, ce qui vous permettra, amis MJ, de le customiser à votre goût. Avis aux amateurs !

 

:)

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 10:59

Année 2000 : Wizards of the Coast entame le nouveau millénaire en sortant en fanfare sa troisième édition de Dungeons & Dragons, accompagnée d'une étonnante nouveauté : sa fameuse licence OGL. Passé le premier stade de l'étonnement, les autres éditeurs, séduits par cette licence, adoptent massivement le D20 system et lancent leurs propres jeux sous licence OGL : Judge Dredd D20, Slaine D20, Star Wars D20, L'appel de Cthulhu D20, Deadlands D20, Legends of Five Rings D20, Silver Age Sentinels D20... Outre-atlantique, quasiment TOUS les éditeurs (à l'exception notable de Palladium Games) se sont essayés au système "modulaire" de Wizards of the Coast.

  

  

 

Chez nous, c'est Oriflam qui relève le gant avec sa gamme 100% française Archipels, imaginée par Eric Nieudan : un savoureux mélange de fantasy et de piraterie (avec comvats navals et abordages à la clef), saupoudrée d'une mince pincée de steampunk (les automates vivants). 

 

 

 

Archipels_GM-screen.jpg 

 

 

Tout au long de ses suppléments, Archipels développe un univers et une ambiance médiévale-fantastique à la française, c'est-à-dire baroque, haute en couleurs et jouant franchement la carte de l'exotisme et de l'humour, comme dans "Lanfeust de Troy" ou encore "la Quête de l'Oiseau du Temps".

 

 

Une première campagne voit le jour, la trilogie de l'ombre (tome 1 : " la guerre des ombres", tome 2 : "l'ombre du héros" et enfin, tome 3 : "l'éveil des ombres"). Du panache, de l'aventure, un dieu maléfique qui veut revenir à la vie, des guerrières amazones, des paladins, des sectateurs maléfiques (qui a dit cultistes ?), des monstres marins déchainés, des bagarres de bar, des combats navals, des chevauchées à dos de dragon. Oriflam frappe fort et lance son univers de bien belle manière.

 

Par la suite, deux sourcebooks viennent compléter/encadrer la description de cet univers original : "Carnets de voyage" et le "Manuel du héros"

 

Ils seront suivis de deux "guides du soutard", des suppléments de contexte décrivant à chaque fois une île avec ses particularités : "les fièvres d'Aberrande" et "les brumes de Fulmine". Un troisième guide, non-officiel cette fois est publié par des fans du jeu : "Irlion la métamorphe".

 

Enfin, une seconde campagne voit le jour, qui est la suite directe de la trilogie des ombres : la trilogie des Arkonautes (T.1 : "le retour des Arkonautes" ; T.2 : "La quête des Arkonautes", T.3 : "Le destin des Arkonautes"). Au final, les deux campagnes totalisent 592 pages et mènent les personnages du niveau 1 au niveau 15. Une belle performance !

 

 

 

Las, le jeu ne survécut pas au passage à la quatrième édition et ne connut pas de nouvelle mouture des règles... Malgré les louanges des fans (qui continueront l'aventure pendant un temps avec un webzine : "le merbold enchaîné"), malgré les critiques élogieuses, les Archipels ne connurent pas de seconde chance. Une version online, massivement multi-joueurs fut envisagée pendant un temps. Puis plus rien... Jusqu'à avant-hier !

 

 

 

Jeudi 28 mars, Arkipels² voit le jour sur la toile. Conçu et réalisé par des fans invétérés du jeu, ce beau bouquin de cent-vingt-sept pages (une version imprimée est disponible sur lulu.com) est un supplément complet et un Jeu de Rôles Amateur reprenant les règles Ô combien efficaces du dK System (le livre de base vous sera nécessaire pour jouer)

 

 

Couv-Arkipels-V3.jpg 

  

Au menu : description rapide de l'archipel ; présentation des 16 races jouables ; archétypes héroïques ; règles complètes sur la magie et la navigation ; galerie de PNJ prêts-à-l'emploi (3 par page, regroupés par archétypes) et un beau scénario de seize page pour clore la lecture !

  

  

Du bel et bon ouvrage disponible gratuitement. Et pour approfondir votre lecture, toujours gratuitement, les cinq numéros du "Merbold Enchaîné" sont toujours disponibles sur la toile, de même que le supplément "Irlion la métamorphe" !!! Soit plus de deux-cent-soixante pages d'aides de jeu, de PNJ retors, de monstres vidincatifs et d'intrigues vicieuses pour martyr... Je veux dire pour divertir vos joueurs !

 

 

Ah oui ! N'oubliez pas de passer faire un tour sur le blog "Dé roulant". Vous y trouverez quelques aides de jeu bien sympathiques (dont l'indispensable feuille de personnage toute en couleur !)

 

 

 

Personnellement, j'ai toujours été réfractaire au D20 system, pour tout plein de raisons. Mais là, c'est carrément autre chose ! Cette nouvelle édition, motorisée par le système dK, promet d'être plus fun, plus simple, moins prise de tête, plus "cinématique" et me donne franchement envie de me lancer dans l'aventure. D'embarquer à mon tour sur un des navires qui sillonnent les sept mers de l'Archipel.

 

 

Est-ce là le début d'une nouvelle ère pour Archipels ? D'autres suppléments vont-ils lui succéder ? Je le souhaite vivement. Dans l'intervalle, joueurs, n'hésitez pas.

 

 

 

Téléchargez Arkipels² !

 

 

 

 

BONNE LECTURE ET BONS JEUX A TOUS !

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 20:06

L'annonce est tombée mardi sur le GROG : samedi 30 mars, soit après-demain, sera a lieu aux Etats-Unis le "Tabletop Day",  qu'on pourra traduire imparfaitement par la "journée des Jeux sur Table". L'idée est simple comme tout. Le jour dit, rendez-vous, seul ou avec des amis, à votre magazin de jeux, au café du coin, à votre maison de quartier, dans l'amphi de votre fac, chez des amis, avec du matos de jeux (dés, crayons, figs, etcetera) et JOUEZ (pour en savoir plus, rendez-vous ICI) !

 

 

TableTopDay_logo.png

 

 

Pour marquer le coup et soutenir cette initiative ô combien sympathique, le site drivethrurpg met en ligne un pack gratuit contenant une trentaine de pdf !!! Des scénarios, des kits de démo mais aussi et surtout des jeux de rôle COMPLETS, offerts gratuitement pour une durée limitée ! L'offre cesse le 30 mars (après-demain donc) aussi je ne saurais trop vous conseiller de vous précipiter dessus.

 

 

 

Parmi les jeux complets, nous avons notamment :  

 

Esoterrorists (89 pages) : enquête et horreur dans un univers contemporain, basé sur le célèbre système Gumshoe de Robin D. Laws.

 

 

First Fable (41 pages), un mini-JDR simple conçu pour faire découvrir le JDR à de jeunes enfants. Sympa !

 

 

Scion, Hero (389 pages) : à l'aube du XXIème siècle, incarnez un scion, soit l'enfant d'un dieu et d'une mortelle et préparez-vous à affronter les serviteurs des titans qui préparent leur retour sur Terre !

 

 

Little Fears, nightmare edition (192 pages) : jouez le rôle d'un enfant confronté aux monstres du placard et aux choses sans nom qui se nourrissent de vos peurs.

 

 

 

Les kits de démo ne sont pas en reste !

 

 

Généralement, ils fournissent l'essentiel des règles pour commencer à jouer, des personnages prétirés et un mini-scénario d'introduction. Là aussi, nous sommes gâtés A song of Ice and fire (36 pages) ; Brass & Steel (34 pages), un JDR steampunk ; Conspiracy X second edition (34 pages) ; "Nightmare at Hill Manor", un scénario/kit d'introduction pour le World of Darkness de White Wolf ; The Dresden Files (24 pages) et son univers d'Urban-fantasy totalement barré, à mi chemin entre Buffy, les comic-books américains et les romans de Neil Gaiman ; "Legacy Of Disaster", un autre gros scénario, cette fois pour la quatrième édition du célèbre Legend of the Five Rings ; Leverage (18 pages) ; "Forsaken Bounty" pour Rogue Trader...

 

 

La liste continue !! Comme vous pouvez le constater, il y a de quoi faire.  

 

 

Maintenant, allons droit au but : je vous l'ai déjà dit en début d'article, l'offre est limitée dans le temps et s'arrête samedi ! Cela vous laisse donc plus ou moins 24 heures devant vous pour vous précipiter sur drivethrurpg et télécharger le "bundle" du Tabletop Day.

 

 

Serez-vous plus forts que Jack Bauer ? C'est en tout cas ce que je vous souhaite.

 

 

A vos marques... Prêts ? TELECHARGEZ !!! 

 

 

 

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 16:24

Faire découvrir le JDR aux jeunes générations (et de façon plus générale, à notre entourage) est devenue une marotte à part entière pour bon nombre de joueurs et de concepteurs de jeux. Quel type de règles utiliser ? Avec quels dés ? Dans quel type d'univers situer les aventures ? Comment rendre les règles abordables et compréhensibles pour un parfait néophyte ? Jusqu'à quel point peut-on pousser la simplification ?

 

 

Dagger Kids RPG vient s'ajouter à la longue liste des JDR dits "d'initiation". Edité par Brave Halfling Publishing (à qui l'on doit déjà les fort sympathiques rétro-clones  Delving Deeper et X-plorers), Dagger Kids RPG (ou Dagger, pour faire bref) a été conçu et imaginé pour faire découvrir les jeux de rôle "old-school" à de très jeunes enfants (à partir de 5 ans). Pour ce faire, toutes les règles sont prévues pour tenir sur l'écran (3 volets) du maître de jeu : classes, tables d'attaque, liste des sorts, situations spéciales, etc. "Tout ce que vous avez à faire, dit la publicité, c'est ouvrir l'écran, le poser devant vous, sortir un de vos modules préférés et jouer sur le pouce avec de jeunes enfants". Ou des adultes consentants, m'empresserai-je d'ajouter.

 

 

 

Dagger-RPG_screen_panel.jpg

 

 

 

 

L'idée est des plus séduisantes. Sauf qu'à ce jour, l'écran n'existe pas encore. Une campagne de souscription via Indiegogo devrait voir le jour prochainement pour pouvoir l'éditer, tout en couleurs et illustré à destination d'un jeune public.

 

 

Heureusement, le jeu, lui est disponible MAINTENANT et GRATUITEMENT via rpgnow.com. Les règles tiennent sur 6 pages (dont 2 pages de bestiaire). La feuille de personnage est simplifiée à l'extrême. Le jeu est furieusement "old-school" et fait référence explicitement à Donjons & Dragons et ses clones.

 

 

Le tout fait terriblement penser à Microlite 20, mais en beaucoup moins sophistiqué. Je dirais que c'est le jeu idéal pour :

- faire une partie vite fait, sur le pouce, avec des potes.

- faire (re-)découvrir les jeux "old-school" à des rôlistes qui ne connaissent pas D&D.

- faire de l'initiation.

- inciter des joueurs à passer de l'autre côté de l'écran, le temps d'une ou deux parties.

- jouer avec des enfants (pas forcément âgés de cinq ans) et leur faire découvrir le monde merveilleux des JDR.

   

    Dagger RPG

 

Evidemment, le jeu n'est pas parfait :

- il est en anglais (mais bon, six pages à traduire, c'est tout à fait jouable)

- rentrant directement dans le vif du sujet, il nécessite que le meneur soit déjà un rôliste expérimenté.

- il donne vite l'impression de tourner en rond, étant moins fourni en règles, monstres, sorts et tables aléatoires que la plupart des clones.

 

 

Malgré tout, nous avons là un jeu quasi-parfait pour servir d'introduction à des jeux "old-school" autrement plus denses tels que Labyrinth Lord ou encore Swords & Wizardry. Et là, le jeu tient ses promesses : il est tout à fait possible de mener quelques parties avec Dagger. Puis, de faire la transition vers un rétro-clone plus conqéquent, au fur et à mesure que les joueurs prennent de la bouteille.

 

 

 

J'attend maintenant avec impatience la sortie du fameux écran tout en couleurs pour pouvoir me faire une meilleure idée (d'autant plus que BHP a toujours eu le souci d'une ouverture vers l'international). Bon téléchargement, bonne lecture et...

 

 

 

... BONS JEUX A TOUS !

Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 18:31

Aldar, alias Etienne Bar, continue de développer son univers maison des Folandes : un petit archipel d'îles, envahies par les Vérougues, un cruel peuple expansionniste et belliqueux.

 

Depuis peu, Etienne a lancé sa propre structure pour auto-éditer ses écrits : les éditions Libre-terre.

Deux romans sont déjà parus : "la ballade de Fronin" et "face aux démons".

 


Côté JDR, l'auteur a bénéficié de la participation de John Grumph, pour la réalisation de nouvelles cartes, plus belles et plus détaillées (ci-dessous, une version en basse définition). 


Il a également publié des articles supplémentaires, au format pdf, présentant respectivement les elfes et les dragons des Folandes.

 

 

Carte_Folandes_couleurs_LD.jpg

 

 

Là où ça devient très intéressant pour nous, rôlistes, c'est qu'un "Guide des Folandes" vient d'être mis en ligne.

 

Le recueil, au format pdf, fait 71 pages pour l'instant et constitue une première ébauche. Une "To-do list", en page 2, donne d'ailleurs la mesure de tout ce qu'il reste à accomplir.

 

 

D'ailleurs, vous êtes invités à participer en apportant vos critiques (constructives), vos idées, vos scénarios et PNJ, vos écrits...

 

Cependant, il y a suffisamment de contenu et de choses intéressantes pour pouvoir envisager (pourquoi pas ?) quelques parties dans cet univers de fantasy un brin utopique.

 

Car oui, l'originalité des Folandes, c'est d'avoir voulu proposer un univers qui ne soit pas de la "Dark-Fantasy-de-la-fin-du-monde", mais bien plutôt un univers qui se remet d'une terrible guerre.

Un monde en reconstruction, donc, où les différents peuples pansent les plaies de la guerre et cherchent à vivre en paix les uns avec les autres.

Ce qui n'exclut pas (rassurez-vous) l'exploration de donjons anciens, de zones interdites/hantées/maudites/sauvages (rayez la mention inutile), de combats farouches contre toutes sortes de monstres et de quêtes échevelées. 

 

 

Personnellement, j'ai beaucoup aimé les tableaux-fiches présentant chaque pays/cité-état. Les entrées, fort nombreuses, permettent de se faire une idée précise de chacune : densité de population, races présentes, paysages, climat, niveau technologique, magie, langues, gouvernement, valeurs de la société, arts, traditions notables, société, structure familiale, rapport au corps, sexualité, économie, richesses et pauvretés, potentiel agricole des sols, autosuffisance alimentaire, imports et exports, traditions culinaires...

 

Mine de rien, en apportant une réponse, même rapide, à chacun de ces critères, le MJ se retrouve avec des peuples très typés et les PJ se retrouvent avec des guides d'interprétation fournis pour leurs PJ. Idéal pour favoriser le roleplay !

 

Bref, c'est là une idée épatante que je compte bien reprendre dans ma propre campagne "Alarian" (actuellement en sommeil, mais plus pour longtemps) !

 

 

Pour en savoir un peu plus sur le concept des Folandes, rendez-vous sur l'article "Si vous avez manqué le début" et lisez ceci également. Vous serez ensuite parés pour partir à la découverte de l'Archipel. 

 

 

Bons téléchargements et bonne lecture à tous et à toutes ! 

Repost 0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 19:17

Tristat.jpgHistoire de finir l'année sur une note des plus ludiques, il fallait que je vous signale la traduction mise en ligne aujourd'hui de la version française de Tri-Stat dX, le célèbre système de règles du défunt éditeur Guardians of Order.

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, Guardians of Order fut notamment l'éditeur de Big Eyes Small Mouth (BESM), longtemps LE seul et unique jeu de rôle de Mangas, c'est-à-dire conçu pour émuler l'ambiance des mangas de tous types (shonen, seinen, shojo et autres sous-genres) autour d'une table de jeu.


Pour arriver à cette versatilité, GoO développa le Tri-Stat system, un ensemble de règles d'une grande souplesse, jouable avec 2D6 seulement, générique et multi-genres.

 

L'éditeur canadien développa ce système au travers de plusieurs jeux, explorant d'autres thèmes, d'autres univers :

  • action cinématographique avec Honk Kong Action Theater,
  • super-héros avec Silver Age Sentinels, puis The Authority RPG,
  • Cyberpunk avec Ex-Machina,
  • fantasy urbaine avec Dreaming Cities,
  • médiéval-fantastique enfin avec A Game of Thrones (hélas mort-né, la société mettant la clé sous la porte peu après la sortie du jeu).

 

 

 

Guardians of Order développa également le Tri-Stat System à travers plusieurs suppléments-adaptations de mangas célèbres : Dominion Tank Police, Sailor Moon, Vampire Hunter D, Tenchi Muyo... C'est l'acquisition de toutes ces licences coûteuses qui finit par couler la société, hélas, juste avant la sortie de la (magnifique !) troisième édition de BESM.


 

Une édition définitive, publiée à titre posthume par les édition Arthaus (une branche de White Wolf), sans aucun suivi commercial derrière. Un véritable scandale car le jeu méritait bien plus !

 

BESM3rdLarge.jpg

 

 

 

Je regrette que ce ne soit pas cette version-là des règles qui ait été traduite tant elle surpasse tout ce qui avait été réalisé avant elle. Mais comment faire la fine bouche ?


Tri-Stat dX disponible en français ? C'est un magnifique cadeau de fin d'année ! 

Un superbe et très chouette cadeau de noël que nous devons au travail titanesque d'Aegis (3 ans de boulot, tout seul dans son coin. Respect, monsieur A.), mis en ligne généreusement par le Scriptorium

 

 

Pour en revenir à cette traduction française, nous avons donc là un ouvrage de 135 pages, format A4, couvrant tous les aspects du jeu : création de personnage (par allocation de points, de A à Z. Prévoyez du temps en perspective), tests de compétences, combats, usage de pouvoirs (magiques, psis, etc.), conseils de maîtrise (à lire, il y a toujours quelque chose à retirer des conseils de maîtrise de n'importe quel jeu).

Les pouvoirs représentent une grosse partie du livre et pour cause ! Ils permettent de tout simuler, de créer n'importe quel type de personnage :

Vous voulez jouer un ado-rebelle-pilotant un mécha de 15 mètres de haut ? Check ! C'est possible.

Incarner une écolière dôté de pouvoirs psis et affrontant au katana des démons qui cherchent à envahir notre plan de réalité ? Check! C'est aussi possible.

Un démon renégat qui veut racheter sa place au paradis et combat aux côtés de l'écolière psi ? Check!  C'est toujours possible.

Un pistolero mexicain en villégiature au Japon (!) et maudit par une sorcière vaudou (!!), luttant à son tour contre les forces de l'enfer, aux côté de l'écolière psi et du démon renégat ? No problemo.

Et vous pouvez même ajouter une love story (très shojo manga tout ça) avec le coeur de la jolie écolière qui balance entre le pistolero mexicain (bad boy, beau, brun, ténébreux, mais au coeur tendre) et le démon renégat (bad boy, beau, ténébreux, au coeur tendre, mais avec des cornes sur le front) !!!

 

      Tri_Stat_dX.jpg

Les seules limites que vous pourrez rencontrer seront :

1. le nombre de points alloués au départ pour créer votre perso

2. les limites de l'univers et les recommandations du MJ ("noooon, il n'y a pas de robots géants dans mon univers médiéval-fantastique!!") 


 

Pour conclure, le jeu est gratos ! Alors n'attendez plus ! Foncez, téléchargez-le. Lisez-le et amusez-vous à créer deux-trois persos juste pour voir. Vous m'en direz des nouvelles.

 

 

Ah ! Et pour finir...

 

 

BONS REVEILLON A TOUS ET A TOUTES !!!

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

 


Repost 0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 05:34

Le 04 décembre 2012, Olivier Legrand mettait en ligne le livre de base de la quatrième édition d'Imperium sur le site la Cour d'Obéron.

 

Imperium, pour tous ceux qui ne connaissent pas, est un jeu de rôle "amateur" basé sur l'univers de "Dune", développé depuis dix ans maintenant.


 

dune__atreides_final_by_angelitoon-d37l1yh.jpg

 

 

Une fois de plus (comme c'est souvent le cas avec les JDRA), l'expression "amateur" est à mettre entre guillements. En effet, nous avons là affaire à un JDR abouti, réfléchi, écrit et maquetté avec soinMieux encore ! Pour cette quatrième édition, l'auteur a contacté plusieurs artistes qui aimablement donné leur accord pour que leurs oeuvres puissent être utilisées. Ainsi, de splendides illustrations toutes en couleur viennent embellir ce beau livre de règles, complet (127 pages) et parcouru de conseils judicieux.

 

 

Car il convient de le préciser : Imperium est bâti méticuleusement autour de l'oeuvre de Frank Herbert. Il ne s'agit pas là d'un système de règles quelconque appliqué au forceps pour correspondre aux romans. Non. Toutes les règles ont été construites avec soin pour retranscrire au mieux l'atmosphère originale de la saga "Dune". Pour en saisir l'essence même.  


Le même souci du détail, le même respect vis-à-vis de l'oeuvre littéraire, ont présidé à la création de Terre des Héros (adaptation de J.R.R. Tolkien) et de Solomon Kane JDRA (d'après R.E. Howard), deux autres créations d'Olivier Legrand, dont je vous recommande chaleureusement la lecture.

 

 

Nous avons donc là un jeu de rôles complet, gratuit, d'une grande fidèlité à l'oeuvre de Frank Herbert et pourvu de plusieurs supplémentsCeux-ci (une bonne dizaine) devraient passer eux aussi au format quatrième édition : illustrations toutes en couleur, contenu entièrement révisé et augmenté, maquette professionnelle.


Première parution annoncée ? "Le manuel du mentat" devrait voir le jour en janvier 2013. 

 

D'ici là, vous pouvez d'ores et déjà télécharger le livre de base, rassembler quelques amis et fourbir vos d8. L'Imperium vous attend et il est vaste !

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !

Repost 0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 07:40

logo_roles_p.png

 

Toujours à la recherche de JDR simples et taillés pour l'initiation, je suis tombé récemment sur ROLES, un tout petit JDRA très intéressant édité sous licence Creative Commons.

 

Première bonne surprise, ROLES abandonne l'incontournable D6 (choisi systématiquement dès lors qu'il s'agit de faire un jeu simple) pour lui préférer un système basé sur le D100. Mieux, les autres dés de JDR (D4, D8,D10, D12 et d20) sont utilisés eux aussi !

Du coup, même si le jeu se veut simple (quatorze pages seulement pour les règles de base. Plus cinq pages d'options), il permet une création de personnages assez complètepropose un système de santé mentale, un autre pour la localisation des blessures, plusieurs règles pour gérer la récupération physique (risques d'infection, blessures ouvertes, fractures, fatigue...). Bref, une base de jeu à la fois archi-classique et solide.

 

 

Seconde bonne surprise, le jeu est diffusé librement et gratuitement au format .pdf mais aussi .odt (Open office). Ce qui veut dire que chacun est libre d'adapter le jeu à sa sauce, d'en modifier tout ou partie du texte, d'y rajouter ses règles maison, d'insérer des images qu'il aura lui-même choisi, etcetera.

La diffusion de jdr sous un format modifiable (.doc, .odt, .txt) est rare et toujours des plus appréciables. Elle permet à ceux qui le souhaitent de s'approprier pleinement le jeu, voire de participer à son évolution, ce qui est une très bonne chose. 

 

 

D10 oblivionHélas, au jour d'aujourd'hui, ROLES est encore en plein développement. Disons-le, c'est un jeu incomplet.


Un univers maison, "Taé" (49 pages) est proposé en complément qui apporte quelques éléments supplémentaires.

Plusieurs races non-humaines sont décrites (nains, elfes, gobelins, géants, humanoïdes à tête d'animaux, etc.) ; des cartes décrivent le monde dans son ensemble. Un système de magie est ébauché.


Mais il n'y a toujours pas de bestiaire digne de ce nom, ni de listes de sorts ! Dommage 

 

 

 

Maintenant, il serait injuste de "jeter le bébé avec l'eau du bain". Après tout, ROLES n'existe que depuis juin 2012. Le jeu a toutes les chances de se développer au fur et à mesure des parties jouées. De gagner en consistance et en épaisseur... 

 

De plus, le jeu peut d'ores et déjà être utilisé tel quel pour mettre en scène des scénarios dans des univers quasi-dépourvus de surnaturel (SF proche, polar, espionnage, aventure...).

 

Je reste donc sur un à-priori très positif pour ce jeu et j'ai hâte de découvrir ses développements futurs. Allez donc-vous aussi jeter un oeil sur ROLES

 

http://jdr-rpg-roles.blogspot.fr/

 

 

BONS DOWNLOADS ET BONS JEUX ! 


Repost 0
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 08:00

newsds4fr.pngC'est encore une fois grâce à Jeepee online (mille mercis, Jeepee !) que j'ai pu apprendre l'excellente nouvelle : la traduction intégrale en français de la quatrième édition de Dungeon Slayers est disponible sur le web.

Maintenant !

 

Réalisée par des fans du jeu, cette version française de superbe facture bénéficie de son propre site web

 

Forte de cent-cinquante-six pages, cette version "beta" du jeu (non-définitive donc), bénéficie d'une nouvelle maquette et d'illustrations inédites, essentiellement, des gravures et dessins libres de droit, glânés sur le génial site Fantasy Art Workshop (à visiter de toute urgence !!!).

 

Le résultat est enthousiasmant au possible. Pour l'accompagner, les traducteurs ont d'ores et déjà conçu un scénario inédit, "la bibliothèque oubliée", lui aussi téléchargeable gratuitement. D'autres aides de jeu devraient voir le jour, j'en suis persuadé, et les auteurs méritants de cette version française travaillent encore à corriger la "beta" pour proposer une version finale qui soit exempte de tous défauts. 

 

 

Une fois de plus, "nothing beats a free game" ("rien ne vaut un jeu gratuit").

 

 

Bons downloads et bons jeux à tous et à toutes.

 

Repost 0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 14:05

300px-00logoanimorphic.JPG

 

 

Avec la sortie du tout dernier James Bond, "Skyfall", l'envie m'est venue de rechercher le mystérieux Double Zero, retro-clone du mythique James Bond 007 RPG jadis publié en français par Jeux Descartes.

 

 

 

I. My name is Zero. Double Zero.


Sur le papier, l'idée est alléchante : reprendre en intégralité les règles du jeu de Victory Games, expurgées de toutes références à l'oeuvre de Ian Fleming (pour des raisons évidentes de droits d'auteur), puis mettre le(s) document(s) en circulation sur internet gratuitement.

 

 

L'idée est d'autant plus alléchante que James Bond 007 est un JDR mythique, plébiscité par les fans :

- pour ses règles simples et intuitives,

- pour l'ambiance particulièrement bien retranscrite des films,

- pour ses suppléments riches et bien conçus,

- et enfin pour sa superbe présentation (le livre était notamment illustré avec de nombreuses photos des films, une excellente idée). 

 Si vous souhaitez en savoir plus, il existe plusieurs présentations du jeu, fort bien faites, celle du GROG (incontournable), plus d'autres que je vous invite à découvrir ICI et LA.


James Bond 007 est peut-être la première tentative faite par un JDR de simuler les actions héroïques des récits d'aventure "hollywoodiens" (le comble pour un agent anglais, non ?). Ces histoires hautes en couleur où les héros ne meurent jamais, accomplissent des cascades incroyables et affrontent des hordes de méchants.

Plus tard, d'autres jeux suivront la mêm approche: Star Wars, Torg, Marvel Super Heroes et d'autres. Avec eux, c'est une nouvelle façon de jouer au JDR qui se développe.

 

 

skyfall4.png

Action, suspense... Et Walther PPK ! Le monde de l'espionnage international à portée de D10... Ou presque !   


 

II. Un jeu fantôme.

 

 

Le problème, c'est que Double Zero n'a jamais été édité !

 Il est régulièrement cité dans les articles et sur les forums dédiés aux retro-clones et l'OSR. Mais aucune trace de lui sur le web ! Pas de site dédié. Pas de pdf en circulation. Pas de suivi. Rien d'autre que des liens morts et des "threads" (fils de discussion) datant de 2009, époque où le jeu était en cours de développement

La question se pose donc légitimement : qu'est devenu Double Zero ? Un projet-fantôme ? Avorté ? A-t-il seulement existé ou bien ce projet est-il resté à l'état de vague idée ? 

 

En fait, l'homme derrière ce projet, Berin Kinsman, a connu plusieurs soucis personnels qui ont stoppé net le développement du jeu. 

"Double Zero n'est pas mort, seulement assoupi" assure-t-il sur le forum rpg.net. "Comme c'est si souvent le cas, je dois le mettre de projet pour m'occuper de choses qui rapportent de l'argent. Je projette de m'y remettre dès que possible".

 

 

II. Que reste-t-il aujourd'hui de Double Zero

 

 

Heureusement, quelques documents ont survécu et peuvent encore se télécharger sur le net. 

Tout d'abord, le Double Zero srd, version 2.5, disponible en compagnie d'autres JDRA sur le site livingfree.wikidot.com. Ce document, daté d'avril 2008, reprend toutes les règles de base mais la partie équipement est hélas manquante !Dans un jeu contemporain, c'est fort regrettable. Pas de listes d'armes ni de véhicules. Encore moins de gadgets. Damned !

Vous pouvez imprimer tel quel le document mais l'idéal serait de le copier-coller dans Word (ou tout autre logiciel de traitement de texte) pour refaire la maquette à votre goût, rajouter des illustrations/photos, règles supplémentaires, etc.


Mais il y a mieux. Grace à Wayback Machine (un formidable outil qui récupère/archive les données de sites web fermés), nous avons toute une page web qui a été sauvée de l'oubli !

Dessus, se trouvent :

- le logo "Double Zero", très classe et très stylé, que je me suis permis de reprendre pour ouvrir cet article ;

- une version antérieure du SRD (version 2.3) disponible aux formats .txt et .pdf ;

- la "master table", table de résolution unique indispensable pour le jeu.

 

Comme vous pouvez le constater, le butin est maigre... A partir de là, que faire ? 

wishaw_Q.jpg

Q est lui aussi à la recherche d'une version plus complète de Double Zero... Aura-t-il plus de succès ? 

 

 

IV. "On ne vit que deux fois, monsieur Bond".

 

Afin de compléter le .srd, il existe plusieurs documents disponibles sur le net.

 

IV.1 Sur la scénariothèque :

 

- Commençons par le meilleur ! L'indispensable "Manuel du MI6, 2008". Quatre-vingt-et-une pages remplies d'informations et de données techniques, abondamment illustrées (le document fait 30 Mo) pour un manuel destiné à remettre au gout du jour le jeu de rôle... Un peu comme l'actuelle série avec Daniel Craig (sauf qu'en 2008, c'était encore Pierce Brosnan à l'affiche). 

Disons-le tout net, cet ouvrage est génial et complète admirablement le Double Zero srd 2.5Plus encore, il est à mon humble avis, quasiment indispensable pour quiconque souhaite mettre en scène des aventures de James Bond, y compris avec un autre système de jeu. Le travail est pro. La maquette somptueuse. Une fois de plus, un JDRA (en l'occurence ici, un supplément) se hisse à la hauteur des jeux professionnels, en vente dans le commerce.


"Friends of foes", ensuite, décrit plusieurs organisations alliées et ennemies ainsi que leurs hommes sur le terrain. Réalisé par la même équipe que pour le "manuel du MI6", "Friends of foes" est un impressionnant document de quatre-vingt-quatre pages, tout en couleurs

 

- "Bolides secrets", présente six véhicules dûment modifiés par le service Q : Aston Martin, Jaguar XJS, Lotus Turbo Esprit, Mazda RX7, plus deux modèles de Range Rover.

 

- " plein de PNJ !" comme son nom l'indique, présente plusieurs personnages, amis comme ennemis, qui peupleront vos parties. Dont quelques agents "00", rien que ça.

Plusieurs scénarios sont également disponibles ainsi que différents modèles de feuille de personnage, du plus simple au plus élaboré.

 

berenice-marlohe-dans-skyfall

Règle n°1 de tout bon agent secret : plus l'espionne est jolie, plus il faut être sur ses gardes !

 

 

IV.2. Sur le site jb007rpg

 

Non seulement nous retrouvons sur ce site le "Manuel du MI6 2008" et "Friends or Foes" mais plusieurs autres aides de jeu sont disponibles : règle alternatives pour la création des PJ, combat aérien, gestion de l'équipement, du code vestimentaire (eh oui !), champs d'expérience... Ainsi que plusieurs scénarios bien entendu (chouette ! ). Il y en a trop pour tous les détailler. Clairement, ce site vous ravira par la quantité d'aides de jeu mises à disposition. Une vraie mine d'or !


Enfin, une liste de liens indispensables est fournie. A consulter amplement pour tout aspirant MJ aux aventures des Agents de Sa Gracieuse Majesté (vos PJ!), elle vous permettra de découvrir d'autres sources d'informations, d'autres suppléments, voire d'autres règles de jeu, aptes à prendre la relève de Double Zero si le coeur vous en dit.  

 

 

 

EN CONCLUSION :

 

Même si l'avenir de Double Zero est hautement hypothétique (le retro-clone verra-t-il enfin le jour ?), il est d'ores et déjà possible de jouer dans l'univers de James Bond grace aux excellents travaux réalisés par les fans français du jeu. Que ce soit avec les règles originelles de Victoria Games ou bien avec d'autres règles conçues pour simuler au mieux les aventures trépidantes du plus célèbre des agents secrets.


Si Skyfall vous a enthousiasmé, si la musique de John Barry vous transporte et si vous n'avez pas peur de délaisser pendant quelques temps vos univers fantastiques traditionnels pour notre vingtième siècle certes romancé mais bien réel, alors dans ce cas, cramponnez-vous ! Finissez-moi ce verre de martini, saisissez votre beretta et vos fidèles D10 et lancez-vous dans l'aventure !

 

 

Bons downloads et bons jeux !

 


2012Skyfall.jpeg

Au service secret de Sa Majesté

Repost 0

Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net