Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 13:54
"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique

 

Coup d'essai, coup de maître.

 

Pour sa première publication professionnelle, le JDRA du Donjon de Naheulbeuk peut s'enorgueillir d'un magnifique ouvrage : "le Grand Bestiaire des Environs de la Terre de Fangh".

 

Un ouvrage massif. Un véritable grimoire de 348 pages, superbe, richement illustré (plus de 180 illustrations !!), bourré à ras-la-gueule d'informations, d'anecdotes, de données techniques, de précisions sur l'univers, de révélations en tous genres (sur Gzor, sur les démons, sur les origines des elfes et des nains, sur la vie quotidienne en Terre de Fangh, etc.) ! L'ouvrage dépasse largement le statut de simple bestiaire et s'apparente d'avantage à un guide du monde, avec sa description des différentes nations et peuplades de la Terre de Fangh. 

 

"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique
"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique

 

Non seulement l'ouvrage est beau, non seulement il ravira les fans de la série, mais il est vraiment bien fait, complet, riche en informations de toutes sortes, agréable à lire (et souvent très drôle, comme la série) et pourra intéresser tout rôliste fan d'Heroic-Fantasy. Ce dernier appréciera à leur juste valeur les innombrables références parodiques à AD&D, Warhammer, JRTM, Stormbringer... Autant de classiques des années 80 qui ont posé les jalons du JDR méd-fan.

 

Avec ce très beau livre, les éditions du Grimoire frappent un grand coup et nous font oublier leurs errances de ces dernières années, à trop se reposer sur une licence à bout de souffle (Loup Solitaire JdR).

 

"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique

 

A ce concert de louanges (car oui, je suis totalement emballé), je me dois d'apporter une précision importante, cruciale même ! En effet, vous devez savoir que Naheulbeuk le JdR demeure malgré tout un JdR amateur et GRATUIT ! Et John LANG tient à ce qu'il reste ainsi, accessible  au plus grand nombre !

 

Les règles vous attendent en effet sur www.naheulbeuk.com/, au format pdf. Création de personnages, magie divine, magie profane (avec plusieurs écoles disponibles), combat, expériences, bestiaire...

Sans oublier l'incontournable encyclopédie en ligne de la Terre de Fangh (eh oui), accessible ici : encyclopedie.naheulbeuk.com/

 

Naheulbeuk JdR est archi-complet, riche de dizaines de scénarios, régulièrement mis à jour, et soutenu par une communauté dynamique et soudée. Le rêve !

 

Bref, un excellent jeu, simple et pas prise de tête, parfait pour l'initiation, à découvrir et à faire découvrir de toute urgence.

 

"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique
"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique
"Naheulbeuk, le JDR", enfin en boutique

POUR EN SAVOIR PLUS :

 

Par le passé, j'avais consacré deux articles au Donjon de Naheulbeuk (car il le vaut bien). Ce sont : 

 

Je ne suis pas peu fier d'avoir rédigé les fiches descriptives du Guide du Rôliste Galactique ! Même si mon enthousiasme initial a dû être sévèrement corrigé par les "officiers de bord", afin de préserver la sacro-sainte neutralité du GROG (loués soient-ils !). Vous pouvez consulter ces fiches en cliquant sur les liens ci-dessous :

Le "Grand Bestiaire de la Terre de Fangh" peut être commandé directement via la boutique web du Grimoire.

 

Une interview de John LANG figure dans le dernier Casus Belli (le # 20), à paraître ces jours-ci. Un extrait additionnel peut être lu ICI

 

Tout, tout, absolument tout ce que vous voudriez savoir sur l'univers Naheulbeuk vous attend sur le site officiel. Une seule adresse :

 

https://www.naheulbeuk.com/

Repost 0
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 04:19
"Dead Space", le JdRA

"Dans l'espace, personne ne vous entend crier".

 

C'est avec ce slogan aussi simple qu'efficace qu'Alien, le huitième passager sort sur les écrans en 1979. Novateur, sublime visuellementanxiogène à souhait, porté par de superbes effets spéciaux, une musique signée Jerry Goldsmith et un monster-design unique en son genre (signé H.R. Giger), ce film de monstre a marqué d'une pierre blanche la science-fiction et a popularisé le mélange SF-épouvante si souvent repris par d'autres. C'est le maître-étalon du genre. La pierre fondatrice. 

 

Quasiment trente ans plus tard, "Dead Space" sort sur consoles next gen. Sorte de "Resident Evil" dans l'espace, le jeu marche allégrement sur les traces du film culte de Ridley Scott. Décors plongés dans l'obscurité. Ennemi insaisissable, surgissant de l'ombre. Isolement quasi claustrophobique du personnage principale. Tous les ingrédients du célèbre film d'épouvante sont là, renforçés par un ennemi mort-vivant et métamorphe flippant au possible : les nécromorphes.

 

 

"Dead Space", le JdRA
"Dead Space", le JdRA

 

Sans surprise, le jeu a bénéficié d'un remarquable travail sur les plans visuels et sonores. Les graphismes sont impressionnants. La musique est flippante à souhait. Sons et bruitages renforcent l'immersion.

Mais surtout, les développeurs ont tenu à fournir un scénario solide, qui tienne le joueur en haleine. Tellement bien travaillé, qu'avec le succès commercial, deux suites et plusieurs add-ons ont pu voir le jour. 

 

Bref, un univers idéal pour une adaptation en JdR, d'autant plus que le pitch de départ (une pandémie d'origine alien menace la civilisation humaine) se prête à l'exploration de tous les thèmes propres au genre : survie, mais aussi espionnage, actions commandos, missions d'exploration, de sauvetage, millénarisme religieux, diplomatie (car oui, négocier avec une secte d'unitologues fanatiques, ça demande de la diplo'. Beaucoup de diplo')... Bref, de quoi mener plusieurs sessions de jeu, voire une mini-campagne. 

 

Voici donc "Dead Space SW RPG".

 

"RPG" pour "Roleplaying Game" et "SW" pour Savage Worlds, moteur de jeu choisi pour son efficacité et son dynamisme. ;-)

 

En cinquante-sept pages, abondamment illustrées, DSSW fournit tout le matériel nécessaire (règles additionnelles, armes, bestiaires) pour mener ses propres parties au XXVIe siècle. Un scénario de 11 pages, "Condamné à mort" est également fourni, histoire de se faire la main.

 

Pour ceux qui voudraient plus d'informations sur l'univers du jeu, il existe au moins deux wikia à consulter, l'un en français et l'autre, en anglais, archi-complet. Vous pourrez aussi trouver les synopsis détaillés des jeux sur Wikipedia et sur divers sites de jeux vidéos. A travers les scénarii, c'est tout l'univers du jeu qui est esquissé : les difficiles conditions de la conquête spatiale ; la montée de l'Unitologie, doctrine sectaire ; la technologie du "planet-cracking" ; etcetera...

 

Enfin, rien ne vous empêche de vous emparer du jeu et de le remanier à votre sauce, par exemple, en introduisant plusieurs forces gouvernementales ennemies (la Communauté Economique Arabo-Européenne, l'union Russo-Chinoise, que sais-je encore ?). Ou encore des espèces alien qui verront d'un mauvais oeil le virus nécromorphe se répandre parmi les humains (un des postulats de base du jeu "Starcraft").

 

L'espace est vaste. Infini. Il n'appartient qu'à VOUS de le peupler avec vos créations. 

 

D'ici là, bons téléchargements et...

 

... BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES ! 

MJ : "bon, les gars, il me faut 4 joueurs pour ce scénario. J'ai bien dit 4. Pas un de plus. Des volontaires ?"

MJ : "bon, les gars, il me faut 4 joueurs pour ce scénario. J'ai bien dit 4. Pas un de plus. Des volontaires ?"

Repost 0
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 14:37
"the Cepheus Engine", le retro-clone de Traveller

Eh oui, l'OSR ne se limite pas au clonage répétitif des premières éditions de Donjons & Dragons

 

Voici donc "The Cepheus Engine"tout nouveau retro-clone, qui émule les règles classiques de Traveller, l'un des plus vieux jeux de rôles (1977) édités, toujours en activité (une cinquième édition a vu le jour récemment).

 

Au menu, des règles simples (les actions sont résolues avec 2d6), complètes et éprouvées, couvrant tous les aspects possibles du Space Opera : pouvoirs psis, combats galactiques, créations de mondes (pour le MJ), de vaisseaux spatiaux, races aliens, voyages interstellaires, commerce, piraterie, rencontres du troisième type, etc.

 

"The Cepheus Engine" propose tout cela en 208 pages. La maquette est certes austère (aucune illustration), mais claire et aérée. Les règles sont bien organisées, avec une table des matières très bien faite (pratique pour retrouver des éléments de règles en cours de jeu). Seul bémol : l'ouvrage ne comporte que des règles. Aucun scénario ni exemple d'univers à se mettre sous la dent pour pouvoir commencer à jouer, là, tout de suite. Je ne demande pas grand-chose, un simple sous-secteur aurait suffi.

 

Ce petit défaut n'est cependant pas très génant. En effet, le web regorge de ressources gratuites pour Traveller : logiciels de créations de mondes (pour gagner du temps), scénarii, univers maisons, vaisseaux spatiaux (avec leurs stats complètes). 

 

En l'état, "The Cepheus Engine" est une excellente alternative à la cinquième édition, mastodonte de presque 800 pages. Le jeu est gratuit et entièrement compatible avec tous les suppléments parus pour ce vénérable JdR. 

 

Enfin, pour tous ceux qui ne lisent pas l'anglais, il y a la possibilité de se rabattre sur la version française de Traveller, éditée par Mongoose et toujours en vente. 

 

Fans de Space Opera, il est grand temps d'embarquer et de vous préparer. Les étoiles n'attendent plus que vous.

 

 

BONS TELECHARGEMENTS ET BONS JEUX !

 

 

(PS : un grand merci à Sauriak, qui a fait passer l'info sur Casus NO) 

"the Cepheus Engine", le retro-clone de Traveller

VOULEZ-VOUS EN SAVOIR PLUS ?

 

 

Deux sites sortent du lot :

Enfin, qu'il me soit permis de mettre en avant "Heaven & Earth", incroyable générateur aléatoire (à télécharger, gratuit) qui permet de générer des planètes avec un luxe de détails assez incroyables (voici un exemple conçu d'après les règles de GURPS Space).

 

 

"the Cepheus Engine", le retro-clone de Traveller
Repost 0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 13:21
Epistrépsei taxidi sti Chaosmos (voyage de retour en Chaosmos)

 

Chaosmos revient !

 

Ce petit univers conçu pour Portes, Monstres et Trésors bénéficie d’une seconde édition enthousiasmante. Plus complet, plus détaillé, plus riche, "Chaosmos" passe de 32 à 57 pages, toujours au format pdf A4, toujours gratuit.

 

Le cadre de jeu, dépaysant en diable, s’inspire à la fois de la mythologie grecque ancienne et de l’Empire Byzantin médiéval. Un mélange qui fleure bon le soleil, la poussière, la mer bleu azur bordant de  grandes étendues rocailleuses, les paysages couverts d’oliviers et de vignobles… Un cadre idéal avec l’été qui approche !

 

Cependant, point de vacances pour les aventuriers qui découvriront "Chaosmos: l'empereur n'est plus. Des hordes de barbares se massent aux frontières. Les troupes chargées de sa défense sont exsangues. Bref, l’Empire est en danger ! 

 

Ajoutez à celà une ambiance délibérement low-fantasy et crépusculaire, avec une magie rare, une omniprésence des humains (il n'y a ni elfes ni nains dans "Chaosmos"), des intrigues politiques tortueuses, des rivalités fratricides entre ordres guerriers, une paix fragile... 

 

Voilà donc un univers prometteur, qui fleure bon le peplum, les récits pulp de R.E. Howard (le papa de Conan) et les intrigues sanglantes à la G.R.R. Martin.

 

 

L'auteur, Arasmo, prévoit d'ores et déjà une adaptation aux règles d'OpenQuest / Runequest 6. A n'en pas douter, vous ne rencontrerez aucun problème à adopter cet univers à votre style de jeu préféré (Apocalypse, Savage Worlds, Fate, etc.).

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !!

 

 

 

Repost 0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 16:32
D&D 5 gratuit et en français
 
Une très chouette nouvelle pour commencer la semaine, deux nouveaux suppléments ont été publiés gratuitement, fin mai, sur le site aidedd.org :
 
 
Races et Classes (41 pages) présente toutes les races et classes disponibles dans le SRD ("System Reference Document"), diffusé gratuitement par Wizards of the Coast. Il est donc plus complet que les Basic Rules et apporte pas mal de nouveautés.
 
Du côté des races jouables, le demi-elfe, le demi-orc, le drakéide, le gnome et le tieffelin font leur entrée en scène !
 
Du côté des classes, ce sont le barbare, le barde, le druide, l'ensorceleur, le moine, le paladin, le rôdeur et le sorcier qui deviennent jouables, sans débourser un centime.
 
5 nouvelles races. 8 nouvelles classes ? Pour les fans de D&D qui ne lisent pas l'anglais, c'est Noël avant l'heure !
 
 
 
 
 
D&D 5 gratuit et en français

 

 
Second supplément édité, Animaux (27 pages) est plus pour le MJ. Il recense l'ensemble des espèces animales plus quelques crétures surnaturelles. Le point commun de toutes ces créatures est que certaines classes peuvent interagir avec : les rôdeurs et les druides. Quant aux créatures surnaturelles, elles peuvent servir de familiers aux magiciens (ex : les diablotins et esprits follets) ou aux clercs maléfiques (les squelettes et zombies).
 
 
 
 
D&D 5 gratuit et en français

 

 
Les deux docs se téléchargent, toujours au format pdf, sur aidedd.org (vous les trouverez tout en bas de la page d'accueil). Ils viennent compléter fort agréablement les "Basic Rules" de D&D Next (elles aussi traduites en français) et élargissent les possibilités offertes aux joueurs.
 
Et ça, c'est bien !
 
 
 
BONS TELECHARGEMENTS ET BONS JEUX !
Repost 0
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 06:23

OSR toujours avec l'excellente "Gazette du Donjon", ce très chouette webzine, érudit et passionnant, tout entier consacré aux premières éditions de D&D et son grand frère, AD&D.

 

Publié par les membres du Donjon du Dragon, la "Gazette" fourmille d'articles passionnants sur l'histoire du plus célèbre (et plus ancien) de tous les JDR, agrémentés d'aides de jeux et de scénarii inédits, certains traduits, les autres de création française. 

 

Ô joie, Ô bonheur, les quatre numéros déjà parus, ainsi que le premier hors-série sont tous disponibles gratuitement, au format pdf, sur le site lulu.com. Eh oui !

 

Ci-dessous, vous trouverez les liens. Fans de Donj', foncez, c'est du tout bon !!

Repost 0
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 19:04
D&D 5 : la licence libre (OGL !)

C'est officiel ! Wizards of the Coast a mis en ligne mardi dernier le System Reference Document (SRD) de la cinquième édition de Dungeons and Dragons !!!

 

Petit rappel pour "ceux-du-fond-qui-dorment-près-du-radiateur" : un SRD est un document .pdf, généralement mis en ligne gratuitement sur internet, qui compile de façon exhaustive l'ensemble des règles d'un jeu. Petite précision importante, un SRD ne contient que des règles. Zéro illustrations. Zéro informations sur l'univers. Zéro conseils de jeux. 

Dans le cas présent, nous avons donc ici l'ensemble des règles de D&D5, que WotC livre à la communauté anglophone des joueurs. 

 

Parallèlement, l'éditeur américain a mis en ligne sa politique de "Licence de Jeu Libre" (Open Gaming Licence) : en clair, les éditeurs tiers sont officiellement autorisés à créer des suppléments (aventures, univers, campagnes, livres de règles additionnels, etc.) pour D&D 5, dans le cadre légal bien précis de cette licence OGL. Et le SRD leur est fourni pour leur servir de "matière première", de "matériau de base".

 

 

 

 

Pour nous, rôlistes-fans de D&D, l'impressionnant pavé de 398 pages vient compléter les "Basic Rules" de façon exhaustive et impressionnante : on y trouve toutes les races, toutes les classes des livres de base. Tous les sorts. Plus les objets magiques, les panthéons, les règles optionnelles pour gérer la folie, les vulnérabilités, les pouvoirs psis, les créatures légendaires. Plus le bestiaire...

 

Un véritable coup de boost pour le jeu, qui devrait logiquement bénéficier d'une ribambelle de suppléments outre-atlantique.

 

Et un nouvel espoir pour les fans non-anglophones de D&D. Avec la licence OGL, qui sait ? Un éditeur français pourrait tout à fait proposer un Jeu de Rôles complet qui reprendrait les règles du "plus vieux Jeu de Rôles du monde".

 

 

Parallèlement, WotC a lancé la "Guilde des Maîtres du Donjon", la "DMs Guild", une boutique de VPC centrée autour des Royaumes Oubliés et ouverte aux joueurs.

C'est-à-dire, en clair, que si VOUS avez écrit un super scénario qui se passe dans les Royaumes Oubliés (disons, à Waterdeep), VOUS aurez la possibilité de mettre en ligne votre oeuvre sur cet espace de VPC. Gratuitement ou moyennant finance, sur le même principe que l'auto-édition actuellement en vogue sur rapidejdr, par exemple, ou encore lulu.com ou rpgnow.

 

Une mini-révolution en somme, qui laisse songeur. Nouveau modèle économique ? Ou bien pétard mouillé ? Peu importe, ai-je envie de dire. Au delà de ces considérations monétaires, l'important, pour nous, va être de pouvoir jouer, encore et pour longtemps, à des histoires pleines d'aventures et de périls, de trésors, de donjons et de dragons !

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !

 

D&D 5 : la licence libre (OGL !)
Repost 0
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 20:47
"American Nightmare", le jeu de rôles

 

Film d'horreur remarqué pour l'ironie grinçante de son intrigue (dans un futur proche, le meurtre est rendu légal une fois par an, durant douze heures), "American Nightmare" est devenu un JdR Amateur, basé sur les règles de Savage Worlds et diffusé gratuitement sur savage.torgan.net.

 

Fort d'une cinquantaine de pages, "The purge: american nightmare" nous plonge dans un futur dystopique glaçant et pas si lointain.

 

Comme dans les films, la lutte pour la survie est centrale et occupe la majeure partie du jeu.

Mais la critique socio-politique qui sous-tendait les deux longs-métrages est également mise en avant. Et les PJ auront la possibilité, s'ils le désirent, de s'engager politiquement (ou pas !) pour rejoindre la lutte clandestine contre la Purge et ses adhérents.

 

Un scénario est également fourni, intitulé "Tirs Croisés". Didactique, bien écrit, il permet une excellente entrée en la matière.

 

Le résultat final est brillant. C'est fort. Brutal. Efficace. Avec un ton "punkisant" et caustique qui m'a rappelé les JdR "underground" autrefois édités par Siroz (Berlin XVIII, Zone, Whog Shrog...). La présentation est également au top. Bravo à Gregory Huygue, l'auteur, pour le travail fourni !

 

J'attends avec impatience de pouvoir lire d'autres scénarii, afin notamment, de voir comment le jeu pourrait évoluer en campagne.

 

 

 

 

"American Nightmare", le jeu de rôles
"American Nightmare", le jeu de rôles
Repost 0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 07:52
D&D pour les enfants

Très chouette initiative de la part de Wizards of the Coast : "Monster Slayers", leur kit de démo à l'attention des 6-10 ans vient d'avoir une suite.

 

Après "Heroes of Hesiod", voici donc "Champions of Elements" : un "scénario" court, des règles simplifiées au maximum (1d20 et une poignée de d6 suffisent), conçues spécialement pour la découverte du JdR, des persos prétirés, des pions à découper et un plateau de jeu quadrillé, le tout accompagné d'illustrations "kawaï". A première vue, un chouette produit, gratuit qui plus est.

 

 

Hélas, après une rapide lecture, c'est la déception : tout comme "Heroes of Hesiod", "Champions of Elements" se contente d'obliger les PJ à entrer dans une sorte d'arène pour y affronter (qu'ils le veuillent ou non) des monstres. C'est affreusement dirigiste, inutilement bourrin, centré uniquement sur le combat. Pas de roleplay en vue, ni d'énigmes à résoudre, ni de rencontres amicales ou neutres (avec des négociations à la clé). Du D&D4 bas de gamme et sans saveur. Bref, si la présentation est sympathique, le contenu, lui, est peu inspirant.

 

 

 

D&D pour les enfants

 

 

Il y a donc un peu de boulot à fournir pour utiliser tout ce matériel et le rendre vraiment fun pour les tous petits et surtout, créér un scénario qui soit représentatif de ce qu'est le Jeu de Rôles :

  1. en donnant des vrais choix aux aventuriers ;
  2. en leur permettant de se déplacer, de voyager. Car le jeu de rôle, par essence, se traduit par le mouvement des personnages : typiquement, dans AD&D, on explore des donjons, puis des environs sauvages , des villages, des villes, etc. ;
  3. en plaçant une ou deux énigmes. Pourquoi pas un jeu de Tangram, que les enfants devraient assembler pour obtenir une forme animale (chat, oiseau, etc.) ? ;
  4. en leur proposant des rencontres qui ne se résolvent pas forcément avec des combats. Par exemple : un loup pris dans un piège. Si les aventuriers le libèrent, il les remercie (oui, oui, il parle !) et propose de les aider ou leur donne un secret, etc. ;
  5. en mettant leurs personnages au coeur de l'aventure.
  6. en mettant en avant l'aspect merveilleux de l'univers (il y a des dragons, des fées, des animaux parlants, etc.).

 

Je crois sincèrement qu'il y a quelque chose à tirer de ces "Monster Slayers", même si je regrette, une fois de plus, que ce soit à nous, joueurs, de faire le boulot de l'éditeur.

 

 

Franchement, Wizards of the Coast a les moyens logistiques et financiers nécessaires pour concevoir un chouette produit d'appel destiné aux jeunes enfants. Pas un produit amateur, en N&B, téléchargeable sur leur site, mais un vrai jeu d'aventures, en boîte, qui puisse être commercialisé en magasin et grande surfaces. Quelque chose de cool, à mi-chemin entre JdR et jeu de plateau, accessible aux plus jeunes.

 

 

En attendant, à nous de nous retrousser les manches ! 

 

;-)

 

 

D&D pour les enfants
Repost 0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 16:03
"Superclique", maintenant gratuit

 

La nouvelle est tombée ce week-end sur le site du GROGSuperclique, le jdr narrativiste de super-héros, traduit et édité en français par la Boîte à Euh, est dorénavant diffusé gratuitement au format pdf.

 

Présenté intégralement sous la forme d'un comic-book, Superclique se distingue également par sa concision (trente-six pages, tout compris) et par la simplicité de ses règles. Une poignée de dés à six faces suffit pour mener plusieurs parties super-héroïques, quasiment "sur le pouce", dans un esprit "Silver Age" du meilleur aloi.

 

Bref, voilà là un excellent JDR, tout indiqué pour faire découvrir en douceur notre loisir préféré auprès de néophytes, tout particulièrement des jeunes enfants. 

 

De plus, il est possible de télécharger quelques aides de jeux et scénarios sur le net.

 

Sur le site udoprod :

on téléchargera avec célérité et reconnaissance le pdf du jeu complet, ainsi que la fiche de personnage. Plus un scénario inédit ("la marque d'Akanga"), et "102 synopsis d'aventures" (pour les MJ en manque d'inspiration).

 

Sur le Scriptorium Ludique : une feuille de personnage alternative, ainsi qu'une critique beaucoup plus détaillée du jeu.

 

Enfin, sur le site de la Scénariothèque : un autre scénario inédit, "le réveil de Kheutoulou".

 

Voilà ! Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter...

 

BONS TELECHARGEMENTS ET BONS JEUX !

 

 

"Superclique", maintenant gratuit
Repost 0

Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net