Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 15:33

C'est avec une immense tristesse que j'ai appris, quasiment par hasard, le décès de Hans Ruedi Giger, le 12 mai dernier.

 

Immense artiste plasticien, peintre, sculpteur, designer, graphiste, Giger était un véritable génie. Un visionnaire, qui développa un univers, un style uniques au monde.

 

Son oeuvre embrasa l'imagination de dizaines, de centaines d'artistes à travers le monde. Elle irrigua la Pop Culture et contamina successivement le cinéma d'horreur, la SF, les musiques punk et heavy metal, l'univers des tatouages, les mangas Seinen, les jeux vidéos... 

Souvent imité, jamais égale, Giger était une icône de l'underground. 

 

Nous, qui aimons l'imaginaire, le fantastique, le rêve, l'évasion, nous venons de perdre un grand homme. Son oeuvre, elle, demeure.

 

 

"Li"

"Li"

"Satan"

"Satan"

"Necronomicon, V"

"Necronomicon, V"

"Alien"

"Alien"

Pour en savoir plus :

 

Découvrez sa biographie sur Wikipedia ;

 

visitez les sites officiels : giger.com et www.hrgiger.com

 

Redécouvrez ses oeuvres grâce aux superbes livres édités par Taschen.

Repost 1
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 15:08
Quand "Game of Throne" et Walt Disney se rencontrent

 

C'est une idée géniale qu'a eu l'artiste Fernando Mendonça (du Studio Combo) : reprendre des personnages de la série télévisée "A Game of Throne" et les croquer comme si c'était des personnages de Walt Disney. Faire de Arya Stark et de Cersei Lannister (entre autres) des personnages de cartoon, sortis tous droits des studios de Mickey !

 

Le résultat est tout bonnement génial et fonctionne à merveille. Magique !

 

Je vous laisse juger par vous-même en vous rendant sur sa page perso, sur le site deviant art.com. Vous y trouverez également d'autres parodies assez savoureuses (la confrontation Diablo-Pocahontas-Avatar, par exemple).

 

;-)

 

Pour partager l'info autour de vous et féliciter les auteurs, vous pouvez également vous rendre sur la page facebook du Studio Combo.

 

 

Bon week-end à tous et à toutes !!

 

Quand "Game of Throne" et Walt Disney se rencontrent
Quand "Game of Throne" et Walt Disney se rencontrent
Repost 0
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 17:38
Les super-héros au musée

 

Paradoxe du geek : alors qu'il faisait beau soleil dimanche, je n'ai rien trouvé de mieux à faire que de m'enfermer quatre heures durant dans un musée. Mais pas n'importe quel musée, non ! Je me suis rendu dans le musée Art Ludique à Paris, pour y découvrir l'exposition "L'ART DES SUPER HEROS MARVEL".

 

Cette rétrospective épatante met à l'honneur les divers artistes de légende qui ont forgé l'univers Marvel, de Jack Kirby à Adi Granov, en passant par Joe Sinott, Chick Stone, John Byrne, Arthur Adams, Mike Zeck, Marie Severin, Bill Everett, John Buscema, les deux John Romita (le père et le fils), Neal Adams, Wally Wood, Paul Smith, Olivier Coipel, Brian Hitch et quantité d'autres encore...

 

Au menu : des centaines de planches originales en Noir et Blanc d'époque, encrées à l'encre de chine. Des croquis préparatoires. Des peintures numériques. Des acryliques. Quelques costumes grandeur réelle et des accessoires (trop peu à mon goût) ayant servi sur les plateaux de tournage. Pêle-mêle, il y a le marteau de Thor, le casque d'Iron Man, le boulier de Captain America, une moto de l'Hydra...

 

 

Au total, ce sont plus de 300 oeuvres qui sont exposées ! Effet garanti.

 

 

 

L'ancien et le moderne se téléscopent et se cotoient tout au long d'une expo riche et passionnante, entremaillée d'interviews vidéos aux cours desquelles interviennent Johan Sfar, Zep, Adi Granov, Olivier Coipel, et bien entendu Stan Lee himself, dont l'indéfectible enthousiasme fait plaisir à voir !

 

 

Concrétement, chaque salle est organisée de façon thématique. L'exposition commence avec "Captain America", personnage ô combien emblématique puisque créé par Jack Kirby en pleine seconde guerre mondiale puis relancé avec l'aide de Stan Lee en 1964. Les salles suivantes présentent "les 4 fantastiques", "Iron Man", "Les Vengeurs", "les X-Men", "les héros urbains" (Spiderman, Daredevil, Le Punisher, quelques autres que je vous laisse la surprise de découvrir), et se termine avec "les galactiques" (cette partie de l'expo fait évidemment écho au futur blockbuster "Gardiens de la Galaxie" et présente aussi Thanos, Nova et le Surfer d'Argent).

 

Quelques héros ont droit à des focus plus personnalisés : Hulk, Thor, Wolverine, Namor (lui aussi un héros créé dans les années 40)... A chaque fois, les dessins exposés permettent de voir le héros évoluer graphiquement. De mesurer l'apport de chaque dessinateur au personnage.

 

 

Les super-héros au musée

 

Tout au long de la visite, le contraste est saisissant entre les planches vintage des années 60 et les peintures modernes ultra-détaillées récentes. Sous nos yeux : plus d'un demi-siècle d'évolution graphique constante ! 

 

Le regard du visiteur passe sans cesse des planches pop-art de Kirby et Byrne aux peintures sur ordinateur de Adi Granov et Ryan Meiderning.

 

Ce dernier est la star "cachée" de l'exposition. En effet, il est le concept-designer en chef de tous les films produits actuellement par les studios Marvel. Artiste de génie, son style photo-réaliste ultra-détaillé est impressionnant !

 

 

Les super-héros au musée

 

Pour ceux et celles d'entre vous qui n'auront pas la possibilité de voir cette expo, il existe un très beau catalogue de 190 pages, sur papier glacé, dont je vous recommande vivement l'achat, même si toutes les oeuvres exposées n'y figurent pas, malheureusement.

 

Certes, tout n'est pas parfait dans le meilleur des mondes. Le prix du billet est assez cher (15 euros), il n'est pas permis de prendre des photos (pour des raisons de copyright sans doute) et le merchandising proposé à la boutique est trop limité. D'autres visiteurs ont regretté l'absence de maquettes, de statues et figurines, d'une partie consacrée aux jeux vidéos et séries animées, etc.

 

En ce qui me concerne, je demeure ravi. J'ai vu des planches des années 60, signées Jack Kirby, qui valent des centaines de milliers de dollars. Des dessins originaux de John Byrne. De Jim Lee. De Erik Larsen. L'original de la couverture "Ultimates #4 " signée Bryan Hitch. Si vous êtes fans des Bandes Dessinées Marvel, cette expo ne peut que vous ravir vous aussi !

 

Enfin, sachez qu'une deuxième exposition a lieu en ce moment même, toujours à Paris et jusqu'au 15 juin, à la fondation Mona Bismarck. Son sujet ? L'oeuvre du génial Alex Ross (ci-dessous) !

 

Décidément, les super-héros sont à l'honneur cette année et c'est TANT MIEUX !

 

Bonnes visites à tous !!

 

 

Les super-héros au musée

 

Pour en savoir plus :

 

Exposition "L'ART DES SUPER HEROS MARVEL"

Du 22 mars au 31 août 2014

Musée Art Ludique à Paris

Lieu : Les Docks – Cité de la Mode et du Design
34, quai d’Austerlitz 75013 Paris

Billeterie : http://www.artludique.com/billet.html

Accès : http://www.artludique.com/acces.html

 

 

Ces sites web en parlent également :

 

Quelques photos de l'expo (pour avoir un aperçu) : 

 

 

Repost 0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 15:16
Mars vu par les artistes

 

Culture Martienne, le blog d'Erwelyn, a mis en ligne tout récemment plusieurs articles sur des artistes peintres et illustrateurs ayant travaillé dans le domaine de la science-fiction.

 

Leurs oeuvres sont diverses et variées. Les supports et techniques employées différent sensiblement. Certaines créations sont toute beauté. Toutes sont des sources d'inspirations évidentes pour des scénarios, des campagnes ou encore pour représenter visuellement les univers de vos Jeux de Rôle (de SF) préférés.

 

Sans plus tarder, donc, découvrez les artistes :

 

Bob Eggleton ;

 

Peter Georges Elfson ;

 

Arcas-art ;

 

Mars vu par les artistes

 

Edward Gorey ;

 

Ben Marriott ;

 

Greg Stapples ;

 

Howard V. Brown ;

 

et David Nardini.

 

Bien d'autres choses encore vous attendent sur Culture Martienne !! Je l'ai déjà écrit, je le répète : c'est un blog génial, passionnant et passionné à découvrir et à visiter absolument !

 

 

Sur ce, bon surf et rendez-vous sur Mars !!

 

 

Mars vu par les artistes
Mars vu par les artistes
Repost 0
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 20:22

Il est rare, très rare, qu'un dessinateur sache instinctivement faire vibrer notre corde sensible.

 

Nous épater, nous en mettre plein la vue, ça, c'est possible ! Notamment avec tous les moyens technologiques (palettes graphiques, dessins sur ordinateur) qui sont autant d'outils supplémentaires dans les mains des graphistes, illustrateurs et autres créateurs. Nombreux sont ceux et celles dont les oeuvres nous laissent pantois : les Brom, Frazetta, Foster, Easley d'hier; Les Engle, Mandryk, Briclot et consorts d'aujourd'hui.

 

Mais rares sont ceux qui savent, par un simple dessin, capter l'essence d'un moment, fut-il le plus ordinaire possible. Sa magie intrinsèque.

 

PascalCampion

 

 

Pascal Campion fait partie de ceux-là. Extrêmement talentueux, cet artiste franco-américain, installé aux Etats-Unis, dessine avec une boulimie et une passion qui semblent inépuisables. Surtout, ses images sont vibrantes de VIE. Il y a de la joie dans ses dessins, de la tendresse. De la chaleur. Pascal s'inspire aussi bien de la vie quotidienne que des contes et légendes de l'enfance et explore ces deux thématiques avec un égal bonheur.


Boulet parle de lui bien mieux que moi. D'ailleurs, c'est grace à lui (Boulet) que je l'ai découvert (Pascal). Merci Boulet!

 

Pour découvrir son univers et ses créations, deux sites web vous attendent :

http://www.pascalcampion.com/

- et http://pascalcampion.blogspot.fr/

 

Il existe également une vidéo très bien faite sur Viméo (en anglais).

 

 

 

Certes, ces illustrations vous parleront plus si vous jouez à des jeux de rôle "light", voire humoristiques comme P'tites sorcières, Petit Peuple RPG, Nains de jardinLycéennes RPGChildish monsters & other things ou encore ToonSi vous ne jurez que par Bloodlust ou In Nomine Satanis, vous voilà bien loin de vos sources d'inspiration habituelles !

 

Néanmoins, prenez le temps quand même. Juste quelques minutes. Découvrez ses "sketches of the day" (croquis du jour). Visitez les galeries virtuelles qui abritent ses créations. Et appréciez ses images.

 

 

Bonne découverte et bon surf sur le net !

 

sunny-market.jpg

Repost 0
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 21:00

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas parlé d'art et de création artistique sur le blog. Pourtant, je suis persuadé que l'Art (avec un A majuscule) est une formidable source d'inspiration. Quelque chose d'enrichissant et de raffraichissant à la fois.

 

 

Est-il besoin de le préciser ? Je ne parle pas ici des conceptions snobs et élitistes de l'art qui polluent trop souvent nos médias. Toutes ces impostures intellectuelles, souvent conçues dans un but mercantile. A mon humble avis, l'art peut choquer/surprendre/émerveiller/étonner/gêner sans être vulgaire ou dégradant. 

 

 

Mieux. Toute "oeuvre d'art" est potentiellement une sorte de fenêtre ouverte sur nos émotions. Quelque chose qui peut éveiller en nous des sentiments divers, susciter le trouble, aiguiser notre imagination, élargir notre champ de perception, attiser notre conscience...

 

 


Récemment, j'ai découvert une étonnante création vidéo: "Amalgation". Le résultat, porté par une musique douce et hypnotique, est fascinant, sorte de déclinaison somme toute ludique des fameux miroirs déformants qu'abritaient les cirques d'antan.

 

Je vous laisse découvrir cette vidéo en espérant qu'elle saura capter votre attention. 

 


 

 

 

 

 

Source : http://www.gentside.com/art/amalgation-la-video-qui-melange-les-visages_art30927.html

Repost 0
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 04:52

La "vie" sur Internet est épatante : en téléchargeant par pure curiosité  Terminal Space, un retro-clone mixant Space Opera et règles du D&D de 1974, je tombe sur un article consacré à une édition russe de Bilbo le Hobbit.

 

Là, je découvre quelques unes des magnifiques images qui ont illustré cette édition russe de l'ouvrage. 

 

 

46.jpg

(ci-dessus, la bataille finale des cinq armées. A droite, les gobelins montés sur leurs terribles Wargs !)

 

 

On a tendance à l'oublier mais "The Hobbit" fut publié pour la première fois en 1937, soit la même année que "Blanche-Neige et les sept nains".


Coïncidence ? Peut-être pas. Blanche-Neige, tout comme "The Hobbit" s'adresse avant tout à un public enfantin.

Tous deux sont, chacun à leur manière, des joyaux de la fantasy, avec magie, sorcière, et autres merveilles.

Tous deux sont des classiques, chacun dans leur genre respectif.

Enfin, tous deux sont influencés par des sources plus anciennes. Pour Bilbo, ce sont les comptines anglaises, les mythologies germaniques et nordiques. Pour Blanche-Neige, c'est naturellement le conte originel des frères Grimm mais aussi l'oeuvre de nombreux illustrateurs européens (Ferdinand Horvath, Gustaff Tenggren, Arthur Rackham, Theodor Kittelsen, William Degouve de Nuncques...).

 

Coïncidence encore ? Les illustrations réalisées pour l'édition russe de "Bilbo" font irrésistiblement penser aux créations de Walt Disney.

Etonnantes, superbes, elles accrochent l'oeil par leur naïveté et leur fraîcheur. Il y a quelque chose en elles qui rappelle les oeuvres naïves du Moyen-Age. Mais aussi les gravures sur bois. Voire les oeuvres d'autres artistes. Ne vous semblent-elles pas familières ? N'ont-elles pas pour vous un air de déjà vu ?

 

6.jpg

(ci-dessus, Bilbo reçoit Gandalf sur le seuil de sa maison)

 

 

Pour ma part, après un bon moment d'hésitation, je leur ai même trouvé un air de ressemblance avec certains dessins de René Pélerin (dit Pellos), le dessinateur des Pieds Nickelés. Mais ce doit être là un effet secondaire du Cabernet que j'ai dégusté ce soir... 

 

 

5385253125_96eb6fb438.jpgEn tout cas, je souhaitais partager cette découverte avec vous.

 

Après quelques heures de recherches, j'ai fini par apprendre que  l'auteur de ces magnifiques dessins s'appele Mikhail Belomlinskiy et que cette version russe daterait de 1976 (d'après un post publié par un internaute sur le site Monster Brains). 

 

Etonnamment, j'aurais cru les dessins plus anciens. Pas vous ?

 

Je n'ai hélas pas pu retrouver de biographie plus complète sur cet artiste méconnu et c'est bien dommage. Monsieur Belomlinskiy a forcément du oeuvrer sur d'autres livres, illustré d'autres textes. 

 

Redécouvrez l'intégralité des illustrations de M.Belomlinskiy en cliquant sur les liens ci-dessous :

http://englishrussia.com/index.php/2010/05/27/russian-lord-of-the-rings/. Vous pourrez aussi y voir une version télévisée russe de "Bilbo". Attention, c'est fait avec trois fois rien et c'est clairement destiné à un public enfantin. On est très, très loin de l'adaptation toute hollywoodienne de Peter Jackson !


http://monsterbrains.blogspot.com/2010/05/mikhail-belomlinskiy-jrr-tolkiens.html 

 

Bon surf à tous et à toutes et...

 

 

BONS JEUX !


 

Repost 0
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 18:45

Parmi les innombrables artistes que la postérité n'a pas retenu à sa juste valeur, il en est un dont l'oeuvre étonnante ne pourra que toucher le coeur de tout rôliste : Kay Nielsen.


En effet, impossible de rester indifférent devant les miniatures délicatement ciselées par cet artiste danois.

 

 

morenielsen12-big.jpg


Avec grâce, avec minutie, Kay Nielsen fait naitre sous nos yeux ébahis des images oniriques, fantasmagoriques, qui semblent d'un autre temps. Son travail s'inspire à la fois des miniatures persanes, des estampes japonaises et des enluminures médiévales. Le trait, fin et précis, la richesse des couleurs, la qualité des compositions se conjuguent pour créer des illustrations de toute beauté.

 

 

Illustrateur de plusieurs recueils de contes (ceux des Frères Grimm, d'Andersen), Kay Nielsen fut remarqué par Walt Disney et engagé par les studios du même nom en 1939. Il participa à la création de plusieurs chefs-d'oeuvre des studios, dont le célèbre Fantasia, pour lequel il imagina la séquence de la nuit de Sabbat sur le Mont Chauve.

 

 

kay_rapunzel.jpg

 

 

Pour en savoir plus sur cet artiste exceptionnel, je vous invite chaleureusement à visiter les sites suivants :

- l'ASIFA, alias "the Hollywood Animation Archive Cartoon Hall of Fame" propose une biographie assez complète de l'artiste, ainsi que plusieurs liens qui permettent de découvrir ses oeuvres. 

- une autre biographie, complémentaire de la première, se trouve sur le site BPIB ("Been published, I'm Back")

- enfin, le site Art Passions met à disposition des internautes une splendide galerie d'images, à découvrir absolument.

 

Je vous laisse mener vos recherches plus avant et vous souhaite...

 

 

... BON SURF SUR LE WEB !

 

 

 

 

 

Repost 0
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 12:01

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas parlé d'art dans dices.over-blog. Oubli réparé aujourd'hui, avec les oeuvres magnifiques de Michal Ivan. 

 

D'origine slovaque, Michal s'exprime avec brio dans le genre Fantasy, où certains le comparent notamment à Frank Frazzetta. Ses peintures sont dynamiques, pleines de vitalité, de force, mais aussi se caractérisent par un usage judicieux de la couleur. Lui-même reconnaît avoir été influencé par des artistes tels que Simon Bisley, Geoff Darrow, Glenn Fabry, ainsi que de nombreux peintres classiques.


Aux Etats-Unis, Michal s'est fait connaitre en réalisant des couvertures de comics pour Marvel notamment. 


Enfin, depuis peu, il travaille sur le sixième et dernier épisode de la série Heroes of Might and Magic. Il succède ainsi à Olivier Ledroit, qui avait conçu tous les designs du cinquième opus.

C'est donc un jeune (il est né en 1982) et talentueux artiste que je vous invite à découvrir dès à présent. Gageons que nous n'avons pas fini d'entendre parler de lui !  

 

hgd.jpg

"Horned God Daughter" (2007)

 

Michal-Ivan-Perzo-01-560x866.jpg

sans titre

 

76816_1141888160_submedium.jpg

"lost city" (2006)

 

burningred

"Burning Red" (2006)

 

Petite anecdote tout à fait perso : le hasard veut que cet article soit le trois-centième paru sur www.dices.over-blog.com. Je profite donc de l'occasion pour remercier tous ceux qui me lisent et m'ont apporté leur soutien. Merci à tous !

Sur ce...

 

 

... Bon surf sur le net et bons jeux !

 


 

POUR EN SAVOIR PLUS :

 

Découvrez les autres oeuvres de Michal Ivan sur les sites :

- CG Portfolio ;

- Deviant Art ;

- Epilogue Art Gallery ;



 

Repost 0
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 05:21

Qu’est-ce qui fait de nous des êtres humains ? Qu’est-ce qui nous rend humain ? Ou au contraire, inhumain ? Et par extension, qu’est-ce que l’humanité ? Comment interpréter cette notion ? Comment la comprendre ?

 

Au-delà du sens biologique, l’humanité, en tant qu’idéal philosophique, revêt un sens moral fort. Essentiel même. Dans n’importe quel dictionnaire des synonymes, "Humanité" veut dire tout à la fois bonté, charité, abnégation, altruisme, bienfaisance, bienveillance et clémence.

 

Dans cette optique, le travail de Patricia Piccinini revêt une ampleur inattendue, chamboulant nos certitudes, questionnant nos valeurs et remettant en question nos acquis.

 

sculpture_wideweb__470x306-0.jpg

Avec une force peu commune, ses sculptures hyper-réalistes nous confrontent à notre identité, mais aussi à nos peurs enfouies vis-à-vis de la chair, de l’organique. Vis-à-vis de ce corps qui, malgré nos connaissances acquises, conserve sa part de mystère. De tabou. D’interdit.

"The long awaited", 2008

 

Ce corps, sacralisé par l’église, devenu marchandise dans nos sociétés de consommation, est à l’aube de nouvelles mutations, que les travaux de Patricia évoquent en filigrane.

Impossible de regarder les créatures hybrides dont elle est la "mère" sans songer aux multiples polémiques soulevées récemment par la recherche scientifique : eugénisme, transgénisme, clonage, manipulations génétiques, biotechnologies… De quoi sera faite notre humanité demain ?


En ce sens, l’œuvre de cette jeune artiste australienne devient incontournable. Parce qu’elle dépasse les cadres restrictifs de la science-fiction et de l’imaginaire pour toucher directement au cœur. Au sensible et à nos émotions.

 


Quel rapport avec le JDR ? Nous, rôlistes, sommes si souvent confrontés aux notions d’humanité et d’altérité, que nous finissons par ne plus y penser.

Le JDR, formidable machine à rêver, nous permet de jouer des elfes, des nains, des trolls, des cyborgs, des mutants, des aliens… Mais, pris dans le jeu, nous finissons par oublier qu’il y a quelque chose d’autre, au-delà des statistiques, des bonus/malus et des "pouvoirs" liés à telle ou telle espèce.

Quelque chose de plus profond. De plus fort. Peut-être… Un reflet dans le miroir ?


Ci-dessous, je vous propose de découvrir quelques unes de ses oeuvres. 

 

126.1006.jpg

"The young Family", 2003  

 

 

ll_lrg_03.jpg

"Leather Landscape", 2003

 

 

patricia-piccinini-b.jpg

"Leather Landscape", 2003 (detail)

 

 

 

 

 

balasana-2009.jpg

"Balasana", 2009

 

 

 

 

 

 

D'autres créations, tout aussi émouvantes et remarquables, vous attendent sur son site web :

 

 http://www.patriciapiccinini.net/

 

 

 

 


POUR EN SAVOIR PLUS :


Le site web de Patricia Piccinini regorge d'informations diverses. Je vous recommande notamment la lecture de "Artist Statement", où elle explique le sens de sa démarche. Une lecture fort éclairante. De nombreux autres essais parsèment le site comme, par exemple, "Ethical aesthetics", rédigé par Mme Jacqueline Millner

 

Il y a également cette formidable vidéo, "the gathering", que l'artiste tourna en 2006. Etrange, porté par une musique envoutante, perturbant jusque dans sa douceur, ce court-métrage est à voir absolument !

 

La biographie de l'artiste est disponible sur Wikipedia, à la fois en français et en anglaisUne autre biographie figure sur le site de la Galerie Nationale de Victoria (Australie), ICI.


L'oeuvre de Patricia ne pouvant pas laisser indifférent, il existe une multitude d'articles à lire sur la toile, par exemple celui du site beinart.org ou encore celui du site Art Blart, consacré à sa dernière exposition, "Unforced Intimacies", qui eut lieu à Melbourne en 2009.

 

 

Chers amis, je vous laisse le soin de continuer plus avant vos recherches.

A tous et à toutes, je vous souhaite...



... Bon surf sur le web!


Repost 0
olivier rousselin - dans 19. ART
commenter cet article

Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net