Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 14:05
"The Backwater Gospel"

Quelque part, dans l'ouest américain...

 

La petite communauté de Backwater, isolée du reste du monde, vit dans la peur de Dieu et du Jugement Dernier. Seul un guitariste sans le sou ose rejetter l'autorité du pasteur local, effrayant la population locale avec ses ballades évoquant un énigmatique fossoyeur (the "undertaker"), croquemitaine terrifiant et véritable Ange de la Mort.

Jusqu'au jour où le Fossoyeur arrive vraiment en ville...

 

Et l'horreur commence !

 

Fans de Deadlands, ne passez pas à côté de "The Backwater Gospel", petit bijou d'animation horrifique, à la fois gothique et (très) gore.

 

 

Vous y découvrirez notamment un villain atypique (le fameux fossoyeur) à opposer à vos joueurs. Non pas un antagoniste qu'on affronte le colt au poing, mais plutôt un "déclencheur" : une entité de cauchemar, silencieuse, impassible, dont la simple présence provoque terreur, folie meurtrière et paranoïa. Si cette option vous tente et que vous souhaitez mettre en scène ce personnage dans un de vos scénarios, une excellente analyse vous attend sur le site villains.wikia.com.

 

 

Et même si vous n'êtes pas fans de Deadlands, regardez quand même !

"The Backwater Gospel" est un court métrage qui mérite largement le détour, avec son humour noir grinçant, son ambiance vénéneuse et ses graphismes surprenants. 

 
"The Backwater Gospel"
Repost 0
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 17:38
Cyberpunk 2077

Découverte l'an dernier sur le net, la bande annonce du futur jeu vidéo "Cyberpunk 2077" m'a considérablement chauffé les neurones.

 

Esthétiquement superbe, ce court trailer (2:21), mis en musique par Archive, dévoile petit à petit une histoire à la fois tragique et glauque, à l'image du jeu éponyme.

 

Cyberpunk fut un JdR culte autrefois, référentiel en la matière avant de devenir has been et d'être détrôné par un Shadowrun plus pointu en matière de technologie.

 

Après une troisième édition qui n'a pas su convaincre les rolistes (trop manga-post-apo-n'importe-nawak), et handicapée outre-atlantique par une présentation hideuse, Cyberpunk devrait donc revenir sur le devant de la scène sous la forme d'un jeu vidéo, visuellement superbe et que l'on espère riche et varié.

 

 

 

Aux commandes de ce jeu vidéo, le studio polonais CD Projekt, renommé pour sa trilogie vidéoludique "The Witcher" : trois RPG d'excellente facture dôtés d'une excellente histoire et de personnages charismatiques.

 

A priori, "Cyberpunk 2077" devrait faire l'impasse sur la timeline officielle du jeu et sur la troisième édition pour revenir aux fondamentaux du jeu : Night City, 2020, les corpos tyranniques, les cyber-psychos, l'ultra-violence urbaine, les gangs,  les missions dangereuses, la matrice et ses hackers... La vie à 300 à l'heure sur le fil du rasoir.

 

A découvrir, donc, bientôt sur nos écrans (de PC), en attendant, qui sait ? Une quatrième édition.

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES

 

Cyberpunk 2077

 

Pour en savoir plus :

 

rendez-vous sur cyberpunk.net

 

Découvrez le making-of du trailer.

 

Découvrez l'interview exclusive de Mike Pondsmith himself.

Repost 0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 07:08
La créature-mystère : l'homme-crocodile

 

La vie citadine apporte son lot de surprises et de rencontres inattendues, voire troublantes. Telle cette créature sans nom, croisée à la gare Saint-Lazare.

 

Tout de blanc vétue, gantée de caoutchouc noir, elle semblait toiser les passants, nous narguer, suivant nos allées et venues de sa tête d'alligator. Impavide. Menaçante...

Nonchalamment adossée à la rembarde d'un escalier, la chose finit par s'en aller d'une démarche lente et étudiée pour, finalement... Disparaitre !!

 

Mais qu'était-ce à la fin ? Une nouvelle publicité pour Lacoste ? Non, surement pas ! La marque ne se voyait nulle part. Ou bien un artiste en pleine représentation (les fameuses "performances" si chères à l'Art Contemporain) ?

 

Et si c'était pire ?

...Bien pire ?

 

Une entité de cauchemar, arpentant son terrain de chasse en quête de futures victimes ?

 

Un monstre du placard ayant échappé à la vigilance des gamins qu'il terrorise et découvrant une sensation toute nouvelle, inhabituelle pour lui de liberté ?

 

Un serial-killer, dôté de pouvoirs psioniques lui permettant de manipuler la perception des foules (et si vous seul le voyez, c'est qu'il vous a d'ores et déjà choisi pour victime).

 

Le prêtre d'un néo-culte contemporain dédié au dieu Sobek (résurgence d'anciennes coutumes ou vaste mascarade) ?

 

Un avatar du dieu Sobek en personne, réincarné sur Terre, en plein vingtième siècle, pour une mission connue de lui seul ?

 

Un "happening" esthétique, avant-gardiste ? Subversif ? Néo-anarchiste ? Dans ce cas-là, j'attend avec impatience de croiser des humanoïdes à tête de requins, à la station de métro "Bourse" !

 

 

Amis MJ, si vous maitrisez un jeu d'horreur, c'est à vous de jouer ! Dites-moi ce que pouvait bien être cette créature ? Quels sont ses atouts ? Ses points faibles ? Ses pouvoirs cachés ? Et les terribles secrets qu'elle connait !

Repost 0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 19:54

Lancée à la fin du mois de janvier, "Histoire et Civilisations" est une collection d'ouvrages historiques d'excellente qualité, publiée par National Geographic et diffusée en kiosque avec le parrainage du journal Le Monde.

 

Parrainée par l'historien Jacques Le Goff, cette luxueuse collection complète s'étalera sur trente volumes,de l'Antiquité à l'époque contemporaine, avec une préférence marquée pour les périodes antiques et médiévales (vingt-et-un tomes sur trente !!).

 

 

"Histoire et Civilisations", une série à suivre

 

Si j'en parle dans le blog, c'est pour plusieurs raisons :

 

1. d'abord la qualité graphique et esthétique de chaque ouvrage, abondamment illustré et tout en couleurs.

2. Ensuite, la qualité globale du contenu. Je n'ai pas pu lire de façon détaillée les trois tomes déjà parus (et pour cause ! J'étais plongé dans "Gagner la Guerre'", de Jean-Philippe Jaworski) mais d'ores et déjà, le contenu proposé m'a paru riche et varié : grands événements, figures historiques majeures, moeurs et vie quotidienne, religions et croyances, alimentation, architecture, évolutions sociales, contexte géopolitique... Tous ces éléments sont présents, abordés de façon simple et didactique. A priori, la collection réalise un beau travail de vulgarisation scientifique, afin de rentre abordable et compréhensible chaque civilisation décrite.

3. enfin, le rapport qualité-prix est imbattable ! 3,99€ pour le premier tome. 9,99€ pour les suivants. Je vous laisse faire le calcul sachant que chaque volume fait 150 pages environ, tout en couleurs, avec une présentation luxueuse (papier glacé, couverture cartonnée rigide,etc.). Nous sommes ici très loin des 40 et quelque euros d'un livre de JDR lambda.

 

Voilà donc avec d'excellents "sourcebooks", à la fois beaux et fonctionnels, qui sauront intéresser bon nombre d'entre nous. Eh oui !

 

 

"Histoire et Civilisations", une série à suivre

 

A l'heure où j'écris ces lignes, trois tomes sont déjà parus, consacrés à l'Egypte Antique :

  • T.1. Les premiers pharaons (de 3200 à 1550 avant Jésus Christ) ;
  • T.2. l'empire égyptien (de 1550 à 1069 avant JC)
  • T.3. La fin de l'égypte antique (de 1069 à 30 avant JC).

 

Plusieurs jeux de rôle prennent pour cadre l'Egypte des Pharaons : les anciens "La Vallée des Rois" et "Nil" que les rôlistes de moins de quarante ans ne connaissent pas, mais aussi "Zenobia" (et son sourcebook "Aegypt"), le JDRA "Land of the Pharaohs" édité par Palladium Games, "GURPS Egypt", la boîte de campagne "Hamunaptra" publiée par Green Ronin (et disponible en pdf sur drivethrurpg). Il y a de quoi faire !

 

Ce jeudi, paraitra le premier tome (sur deux) consacré aux civilisations du proche-orient :.

  • T.4. Les civilisations mésopotamiennes (de 3500 à 539 avant JC).

Suivi jeudi prochain (20 février) par sa suite et fin :

  • T.5. Royaumes et empires du Proche-Orient (de 1200 à 300 avant JC).

Au programme ? Ninive, Sumer et Babylone. Les empires Hitittes, assyriens et babyloniens. La Perse antique. Les Royaumes du désert...

Du grain à moudre pour les MJ de "Uruk", "Zenobia" (again), "Mesopotomia D20" ou encore "Oikouménè", mais pas que !

Franchement, si vous aimez la sword and sorcery barbare, avec ses temples maudits, ses ruines antédiluviennes, ses déserts arides et ses oasis traitres, bref, si vous aimez les aventures sous un soleil brulant, ces deux volumes vous fourniront toutes sortes d'inspirations pour vos prochaines parties de "Dark Sun", "Barbarians of Lemuria", "Crypts and Things", "Conan D20" et autres "Bloodlust". Quant à vos archéologues-aventuriers préférés, que ce soit à "Hollow Earth Expedition" ou "l'Appel de Cthulhu" qui sait quels périls les attendent dans ce temple englouti par les sables du désert, dédié à Baaal le dévoreur ??

 

 

 

"Histoire et Civilisations", une série à suivre

 

Et ensuite ? Me demanderez-vous ?

 

Eh bien, la Grèce d'Homère sera à l'honneur, avec quatre volumes, de fin février à mars ! Que vous soyez MJ à "Agon", "Oikouménè" ou encore "Gurps Mythic Greece", vous allez avoir de quoi vous documenter. Qui sait ? Avec un peu de chance, "Antika" sera paru entre temps ! Ah oui ! N'oublions pas le génial, le formidable, l'excellentissime JDRA "Mazes and Minotaurs", pastiche de AD&D à la sauce antique. Un très chouette JDRA, ultra-complet et vivement conseillé.

 

Pour en revenir à "Histoires et Collections", il y aura donc :

  • T.6.  Les origines de la Grèce (de 2000 au VIIème siècle avant JC) ;
  • T.7. La Grèce classique (du VII au Vème siècle avant JC) ;
  • T.8. Le déclin d'Athènes (V et IVe siècles avant JC) ;
  • T.9. L'empire d'Alexandre (IVème siècle avant JC et suivants):

 

 

Puis ce sera la Rome antique qui sera décrite, cette fois en six volumes, de fin mars à mai. Là encore, beaucoup de matériel à réutiliser pour les MJ de "Oikouménè" (décidèment), "Mercator", "Praetoria Prima", "Cthulhu Invictus", "Etherne, "Gurps Rome", "Weird Wars: Rome" pour "Savage Worlds". A vous de choisir !

 

 

Viendront ensuite le Moyen-Âge, les civilisations byzantines, turques, mongoles, l'expansion de l'Islam, les Croisades, la Renaissance et les Grandes découvertes, la conquête des Amériques, les monarchies absolues puis le siècles des Lumières, les Révolutions, le XIXème siècle et enfin les deux guerres mondiales. Ouf ! Trente tomes au total. Trente semaines ô combien remplies. 

 

Pour en savoir d'avantage, je vous invite chaleureusement à aller jeter un oeil sur le site officiel de la collection :

 

http://www.histoire-et-civilisations.fr/index.php

 

Pour ma part, j'attend avec impatience les deux prochains tomes et je vous souhaite bonnes lectures et bons jeux !

 

 

 

Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:05
"Neonomicon", enfin en français

 

Enfin ! "Neonomicon", la BD horrifico-érotico-gore signée Alan Moore sort en français, traduite par l'excellente maison d'édition Urban Comics.

 

C'est, à mon avis, une excellente nouvelle à la fois pour tous les fans d'Alan Moore, pour ceux d'H.P. Lovecraft et pour tous ceux qui aiment l'épouvante.

 

Pour en avoir lu et relu la version originale, je peux vous dire que c'est un excellent récit d'horreur, qui revisite de façon iconoclaste et inventive l'oeuvre de Lovecraft. Mais aussi un livre à ne pas mettre entre toutes les mains !

 

Violent, sans ménagement aucun pour le lecteur, "Neonomicon" aborde de façon frontale tous les sujets que Lovecraft abordait de façon suggérée, à demi-mots, dans ses nouvelles : rituels contre-nature, orgies sexuelles, Meurtres en série, accouplements hideux, effondrement de la santé mentale des protagonistes... Tout l'univers de Lovecraft est là, mais décrit à grand renforts d'effets choc, sans tabou. Les situations et dialogues sont dérangeants, la violence excessive. La sexualité, malsaine. Croyez-moi, ça fait mal (sans jeux de mots) ! Les "héros" du récit (des investigateurs du FBI) souffrent un véritable martyre. Et le lecteur avec eux.

 

Au delà de cette violence graphique, "Neonomicon" est également un récit inventif et iconoclaste. Alan Moore bouscule le Mythe de Cthulhu. Brouille les frontières entre le réel et la fiction. Imagine un monde où HPL, du moins son oeuvre littéraire co-existe avec les créatures du Mythe. Les enquêteurs du FBI, déboussolés, s'interrogent. Ont-ils affaire à des fans déments de l'écrivain ? A une sorte de secte littéraire ? La vérité, on s'en doute, va bien au-delà de tout ce qu'ils pourraient imaginer. C'est donc avec jubilation que le lecteur (moi, en tout cas) suit Moore dans sa relecture du Mythe. D'ailleurs, je défie un Gardien de l'Appel de Cthulhu de résister à l'envie d'utiliser l'Aklo dans ses prochains scénarios. Le concept est juste brillant !

 

Si je devais formuler une seule critique, j'ai regretté les attaques acerbes contre Lovecraft. Moore ne porte pas le maître de Providence dans son coeur. Cela se sent, et il dresse un portrait peu flatteur de l'écrivain. Dommage. 

 

C'est bien là le seul défaut que je trouve à "Neonomicon". Le récit  est haletant, torturé, "borderline" et bénéficie du talent de l'excellent Jacen Burrows,  ("Transmetropolitan", "303", "Crossed"). Un dessinateur à suivre, assurèment.

 

Encore une fois, l'oeuvre est extrême mais sa violence se justifie pleinement.

 

Peut-être pour la première fois au monde, l'horreur suggérée par Lovecraft prend toute son ampleur sous nos yeux effarés.

 

Impossible de lire "Neonomicon" sans penser à la célèbre tirade extraite de l'Appel de Cthulhu :

 

"Ses prêtres secrets libéreraient le grand Cthulhu de Sa tombe pour qu'Il ramène à la vie Ses sujets et qu'Il règne à nouveau sur Terre. Cette époque serait facile à reconnaître, car les hommes seraient alors comme les Grands Anciens : libres et sauvages, au delà du Bien et du Mal, débarassés des lois et de la morale, emportés par une orgie joyeuse de meutres, hurlements et débauches".

 

Un chef-d'oeuvre vous-dis-je ! 

 

 

 

 

Iä ! Iä ! Cthulhu F'taghn !

 

ISBN : 9782365772686

176 pages

Prix conseillé : 17,50 euros"

Repost 0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 16:29

I. RETOUR SUR MARS :

 

Il y a quelques temps de cela (janvier 2009), j'avais rédigé tout un article sur la célèbre planète rouge. Sur les JDR qui s'y déroulent. Sur les romans de Planet-Opera qu'elle a inspirés (du moins, les plus célèbres, ceux de E.R. Burroughs et Leigh Brackett).

 

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts :

 

  • Pinnacle a adapté en JDR officiel le cultissime Space 1889, sous la forme d'un beau et gros livre intitulé "Red Sands". Deux-cent pages de pur bonheur, toutes en couleur, riches en background et contenant notamment une longue campagne qui emmenaient les PJ aux quatre coins du système solaire (j'en parle ICI).
  • Un Warriors of the Red Planet est en cours de préparation, utilisant les règles de Swords & Wizardry ;
  • Onyx Path Publishing travaille sur un Cavaliers of Mars fort prometteur (vous pouvez d'ores et déjà télécharger le kit de démo gratuitement sur rapidejdr.fr) ;
  • l'italien Luigi Castellani nous a concocté un Planet-Opera JDR de toute beauté, Under the Moons of Zoon ;
  • D'autres jeux encore ont vu ou vont voir le jour (Swords of Cydoria, Planets of Peril...).

 

Bref, Mars, ses canaux et ses immenses étendues rocailleuses, ne cesse d'enflammer les imaginations et fournit un nouveau "terrain de jeu" pour nos parties.

 

Et c'est là que le blog Culture Martienne entre en scène !

 

II. UN BLOG POUR MARS !

 

"Culture Martienne" (http://erwelyn.over-blog.com/) recense patiemment tous les récits, nouvelles, romans, films, BD, comic-books, mangas, essais et documentaires qui tournent autour de la planète rouge.

 

L'auteure, passionnée, décrit et critique chaque oeuvre (du chef-d'oeuvre incontournable à la série Z kitsch en diable). Elle a également identifié plusieurs thèmes qui reviennent souvent : "Polar martien", "colonisation", "premiers contacts", "invasions", "premières missions", "réalisme scientifique", "Mars aux martiens", et enfin "Mars disparue".

 

Le souci d'exhaustivité, la curiosité érudite, la passion, sont les trois moteurs de "Culture Martienne", un blog que je vous recommande chaleureusement, riche en découvertes de toutes sortes.

 

Visitez-le, vous allez adorer ! A tous et à toutes...

 

... BON SURF SUR LE WEB !

Culture Martienne... Rendez-vous sur Mars!
Repost 0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 06:38

Star Trek Into Darkness, World War Z, Man of Steel, Pacific Rim, Wolverine, R.I.P.D., Lone Ranger, Elysium, Kick-Ass 2… Indéniablement, cet été 2013 a été particulièrement riche en blockbusters spectaculaires et bourrés d’effets spéciaux !

 

Dans une surenchère rendue possible par les CGI (effets spéciaux créés sur ordinateur), producteurs et cinéastes ont mis les bouchées doubles pour contenter un public de plus en plus exigeant sur la forme, blasé car abreuvé d’images numériques haute définition, notamment via les consoles next-gen et le nouveau format blu-ray (défendu bec et ongles par les grands studios hollywoodiens).

 

Dans toute cette débauche d’images numériques quasi-parfaites, à la perfection lisse (parfois aseptisée), quelques pépites émergent, portées soit par un bon scénario, soit par des acteurs investis dans leur rôle, soit par une réalisation inspirée, voire les trois à la fois.

 

 

Mais surtout, tous ces films semblent prendre un malin plaisir à explorer les univers imaginaires que nous autres, rôlistes, nous nous plaisons à arpenter à travers nos jeux préférés : univers dystopiques, zombies voraces, robots géants, fantômes belliqueux, créatures extra-terrestres, mutants et mondes parallèles, futurs post-apocalyptiques… Il y en a pour tous les goûts !

 

Et pour ceux d’entre nous qui préfèrent les récits horrifiques, l'été a également été  riche, avec les sorties coup sur coup de Mama, Evil Dead, the Bay, American Nightmare, the Conjuring, Lords of Salem (hélas, uniquement en DVD), bientôt You’re next, Insidious 2, Carrie, the vengeance (oui, je sais encore un remake)…

 

 

Et tous ces films, peu ou prou, sont autant d’inspirations pour nos prochaines parties de JDR, avec leurs personnages hauts en couleur, leurs péripéties, leurs rebondissements spectaculaires, leurs bad guys haïssables… Autant de scénarios possibles pour nos prochaines parties de JDR

 

 

Du coup, TA-DAAA !!! Voici une petite sélection, dans le désordre et 100% subjective (comme d'habitude), de films qui pourraient bien nous titiller les neurones et nous fournir tout plein d'idées pour nos prochains scénarios de JDR !

 

 

 

I. ACTION !!

Quelques "inspis-ciné" pour la rentrée

Commençons avec "Riddick", troisième opus consacré au criminel le plus dangereux de la galaxie, toujours joué par Vin Diesel. Exilé sur une planète hostile, peuplée de bêbêtes carnassières, traqué par des chasseurs de primes énervés, notre anti-héros préféré, à la fois sociopathe irrécupérable et ultra-charismatique, va s'en donner à coeur joie, taillant dans le vif pour notre plus grand plaisir !

Dans un registre tout aussi viril, "Escape Plan" célèbre (enfin !) la rencontre à l'écran entre Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger, dans le rôle de deux détenus coincés dans une prison high-tech et futuriste. Leur but commun ? S'évader bien entendu.

Après s'être croisés furtivement dans les deux premiers "Expendables", nos papys terribles du cinéma d'action ont enfin un film rien qu'à eux pour se foutre joyeusement sur la gueule et affronter une pelletée de matons sadiques (mention spéciale à Jim Cazievel

A la croisée des chemins, entre film de prison, de SF (le film a un petit air de "Volte/Face") et d'action, "Escape Plan" paraît plus que prometteur !

Toujours dans l'action testostéronée, "Man of Tai Chi" est un énième film d'arts martiaux sur fond de combats illégaux, organisés et conçus pour divertir un public en mal de sensations fortes, clientèle à la fois richissime et immorale. Petite surprise du film : c'est Keenu Reeves qui réalise et tient le rôle du bad guy plein aux as, dilettante et organisateur d'arts martiaux. Le Neo de "Matrix" en ordure sans foi ni loi ? A voir !

 

Côté Fantasy, le film "Seventh Son" (inspiré de la série de romans "l'épouvanteur") met les bouchées doubles avec Jeff Bridges dans le rôle d'un paladin usé par des années de combat contre la mère des sorcières (Juliane Moore) et ses hordes maléfiques. Au menu, des combats épiques, des décors somptueux et une galerie de monstres digne d'un bestiaire AD&D : zombies, trolls, dragons, harpies, spectres hurlants, hommes-serpents à quatre bras... "Seventh Son" nous renvoie visuellement aux fééries filmées de Ray Harryhausen ("Jason et les Argonautes", "Sinbad et l'oeil du Tigre"...). Rien que pour ça, je suis partant !

Fantasy toujours, mais cette fois à la sauce nippone ! Une première à ma connaissance, que ce "47 Ronin" mettant en scène un "gaïjin" (Keanu Reeves, encore lui !), converti au au Bushido et entraîné dans une périlleuse mission de sauvetage dans un Japon médiéval-fantastique du plus bel effet. Là encore, comme dans "Seventh Son", la bande annonce nous promet une débauche d'effets spéciaux et un bestiaire des plus riches.

Un film bien étrange à la croisée du "Shogun" de Bernard Clavell (adapté en série télé avec Richard Chamberlain dans le rôle titre), du "Treizième Viking" et du "Seigneur des Anneaux".

Si vous aimez Légendes des Cinq Anneaux, voilà un film à ne pas rater !

Quelques "inspis-ciné" pour la rentrée

II. EMOTIONS

 

Enfin, le cinéma ne saurait se résumer à des successions de cascades, de gunfights et/ou d'effets spéciaux ébouriffants. Le cinéma, c'est aussi et avant tout des histoires fortes, portées par des êtres de chair et de sang. Ce sont des drames, des récits de souffrances et d'espoirs. De choix et de remises en questions. De peurs et de luttes. D'envies et de renoncement.

 

Or, cela tombe bien, quantité de systèmes de règles nous permettent de mettre en scène ces enjeux moraux et psychologiques. Que ce soit :

- en personnalisant nos persos avec des avantages et des défauts (du vénérable GURPS, au tout récent FATE, en passant par Savage Worlds, le D6 System et d'autres encore...),

- ou bien en intégrant ces enjeux directement dans les mécanismes des règles (le fameux courant "narrativiste" du JDR, représenté officiellement chez nous par la boîte à euh et Narrativiste Editions).

Dans le registre de l'émotion, c'est "Out of the Furnace" qui a accaparé toute mon attention. Un casting cinq étoiles (Christian Bale, Woody Harrelson, Casey Affleck, Forest Whitaker, Willem Dafoe, Sam Shepard, Zoé Saldana !!!). Une histoire forte sur fond de vengeance, d'amour fraternel et de paris illégaux. Des acteurs au top. Des décors naturels saisissants. Une mise en scène naturaliste, jamais spectaculaire, qui filme les événements à hauteur d'homme, scrute les visages, les regards, ... Bref, "Out of the Furnace" promet. Beaucoup.

Juste après "Out of the Furnace", c'est "Gibraltar" aussi qui m'a tapé dans l'oeil. Un polar pur et dur, servi par des acteurs épatants et une mise en scène sèche et sans fioritures. En tête d'affiche, Gilles Lelouche et Tahar Rahim sont impeccables. Leur jeu est intense, à l'américaine (peu de dialogues, tout le jeu passe par la présence physique, les regards, l'attitude). Deux acteurs à suivre de très près et qui nous changent (que ça fait du bien !!!) des sempiternels acteurs français qui surjouent, nous font ch... et récitent leurs textes sans émotion. Ouf ! Sans doute le film français à voir à la rentrée

III. THE END ?

 

 

Vous l'aurez remarqué. Il y a encore quantité de films que je n'ai pas abordé dans cette trop brève chronique : le rigolo White House Down, l'épique Thor 2, le dispensable 300: rise of an empire, l'anxyogène Gravity detached, The Hobbit 2, la désolation de Smaug, le belliqueux Stratégie Ender, le remake de Robocop (si, si ! C'est pas une blague. Allez voir LA)... Et j'ai aussi oublié de vous parler des "Flingueuses", comédie 'ricaine bourrée de gags vaseux dignes de nos meilleures parties de JDR,

 

Bref, beaucoup de films à découvrir, que ce soit au cinéma ou confortablement installé dans son salon. Et autant d'inspis pour nos prochains JDR. Sur ce...

 

 

... BONS FILMS ET BONS JEUX !!!

 

PS : un grand merci à Fencig qui a inspiré cet article avec sa rubrique ciné "Vivement que ça sorte". Visitez son blog ! http://fencig.over-blog.com/

Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 04:26
Prince Vaillant, enfin en français
Prince Vaillant, enfin en françaisPrince Vaillant, enfin en français

Attention, chef d'oeuvre !!!

 

"Prince Vaillant", la célèbre et monumentale bande dessinée de Hal Forster a droit à une luxueuse édition intégrale en français, chez Soleil.

 

Pour ceux et celles d'entre vous qui ne connaissent pas, Hal Forster est un géant du Neuvième Art. Un des auteurs fondateurs de la bande dessinée américaine, au même titre qu'Alex Raymond ("Flash Gordon"), Burne Hogarth ("Tarzan") ou encore Lee Falk ("Mandrake le magicien", "le Fantôme du Bengale").

 

Le point commun entre tous ces grands auteurs est d'avoir conçu des personnages en dehors des grandes maisons d'éditions de comics (DC, Marvel, EC Comics, etc.). Les aventures de leurs personnages n'étaient pas publiées dans des magazines de comics mais dans les pages des grands journaux, sous forme de comic strips, ces histoires courtes sous forme de 3 ou 4 cases. Un format contraignant qui avait un impact direct sur la narration et favorisait un style feuilletonesque et l'usage systématique de cliffhangers (ces fins à suspense, où le héros se retrouve menacé par un grand péril, qui incite le lecteur à lire le numéro suivant pour savoir comment il va s'en sortir).

 

"Prince Valliant" fit donc partie de ces récits à suivre, héritiers directs des pulp stories des années 30, et connut une longévité exceptionnelle, de 1937 à 1971.

 

 

CHEF D'OEUVRE DE LA BD :

 

 

Mais surtout, "Prince Valliant" se distingua par le talent hors pair de son créateur, dessinateur talentueux et inspiré et conteur hors pair.

 

Là, je ne puis qu'être dythirambique : les dessins de Hal Forster sont splendides !!! De véritables miniatures,  réalisées avec minutie, dignes des enluminures médiévales.

 

Avec grâce, avec maestria, Hal Forster nous plonge en plein moyen-âge Arthurien. Sous son pinceau revivent chevaliers, félons, gentes dams et magiciens.

 

Les décors, somptueux, ne sont pas en reste : chateaux forts massifs, tours élancées, montagnes crevant les nuages, marécages mystérieux, paysages panoramiques de toutes sortes nous sont dépeints en technicolor. Ce n'est pas un hasard si la série fut adaptée au cinéma, tant elle se préte à un traitement cinématographique.

 

 

 

Pour nous rôlistes, "Prince Valliant" est une mine d'idées.

 

Si vous êtes MJ à un JDR Arthurien (Pendragon, Premières légendes de la Table Ronde, Quêtes Arthuriennes...), la BD est une source directe d'inspirations et d'intrigues.

 

Si vous êtes MJ à un autre JDR médiéval fantastique (surtout si la partie médiévale est bien mise en avant, comme dans Ars Magica), alors, la BD pourra vous apporter à vous aussi son lot d'intrigues, de PNJ et d'aventures à recréer autour de la table.

 

Idem pour tous les fans de D&D (et ses clones), pour peu que vous mettiez l'accent sur l'aspect médiéval de votre univers plutôt que l'aspect high fantasy.

 

Et pour les autres ? Les fans de Shadowrun, Vampires, Conspiracy X et tutti quanti ?  Eh bien, franchement, si vous êtes fans de BD, vous ne pouvez pas passer à côté de "Prince Vaillant", même si son univers n'a rien à voir avec votre JDR favori.

 

"Prince Vaillant" est tout simplement l'une des plus grandes BD parues durant la première moitié du vingtième siècle ! C'est un monument. Un classique. Une BD d'une rare puissance d'évocation. Un formidable stimulant pour l'imagination.

 

 

On ne peut que remercier Soleil de publier cette nouvelle intégrale, superbe, bénéficiant des dernières techniques d'impression, et restaurant fidèlement les couleurs utilisées par Hal Forster.

 

Le résultat est superbe, enthousiasmant et l'on ne peut que souhaiter longue vie à cette nouvelle collection.

 

 

Foncez, vous ne le regretterez pas !

 

 

BONNE LECTURE A TOUS ET A TOUTES

Repost 0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 20:22

Pour le meilleur et pour le pire, la "zombie-mania" qui a marqué l'année 2012 continue sur sa lancée avec plusieurs sorties intéressantes en 2013. Après "Exit Humanity" (en DVD), la saison 3 de "The Walking Dead" sera visible à partir du 11 février sur la chaîne OCS. "World War Z" sort au cinéma le 03 juillet. Plein de BD et de comics seront bientôt traduits en français...

 

 

Parmi tous ces récits de cadavres ambulants, la bande annonce de "Warm Bodies" sort du lot et m'a bien accroché par son humour salutaire et grinçant.

 


 


 

L'histoire est celle d'un ado zombie qui a conservé une étincelle d'intelligence et est conscient de son état de mort-vivant putride. Sa rencontre avec une survivante humaine va ranimer en lui une étincelle d'humanité et le ramener peu à peu à la "vie". Dit comme ça, le film a l'air franchement mièvre. Une sorte de "Twilight" version zombie. 


Sauf que l'humour et les dialogues sont franchement décalés et réussis, soutenus par une bande son rock'n'roll et par le jeu des acteurs (dont l'immense John Malkovich en leader militariste des survivants ET papa poule de l'héroïne). Si le réalisateur et ses scénaristes arrivent à garder le rythme tout au long du film, "Warm Bodies" pourrait bien trouver sa place aux côtés de "Shaun of the Dead" et "Zombie land", deux autres comédies horrifiques bien troussées et divertissantes. 

 

 

Allez, pour achever de vous convaincre, voici pour vous les quatre premières minutes du film :

 


 

Côté JDR, l'icontournable All Flesh Must Be Eaten est tout indiqué puisqu'il propose quelques règles optionnelles pour jouer les mort-vivants. 

 

Mais "Warm Bodies" pourra tout autant servir d'inspiration pour Brain Soda, Campus ou tout autre JDR parodique à votre goût.

 

Enjoy !

Repost 0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 09:38

Fans de mangas survitaminés, de SF baroque et lyrique, d'action tonitruante, réjouissez-vous ! Le nouveau film de Guillermo Del Toro, "Pacific Rim" sortira en salles le 17 juillet 2013.

 

Pacific-Rim.jpg

 

Hommage vibrant du réalisateur mexicain au genre "Kaiju Eiga" (les fameux monstres géants japonais qui déférlèrent sur les écrans du monde entier : Godzilla, Gamera, Mothra et consorts), "Pacific Rim"  décrit le combat désespéré d'une humanité aux abois, menacé par des créatures monstrueuses surgies des entrailles des océans.

 

Pour sauver la Terre, les forces armés construisent de gigantesques robots de combat, des titans anthropoïdes bardés d'acier et pilotés à distance par des pilotes triés sur le volet, engoncés dans des scaphandres de combat.

 

Des images valant mieux que de longs discours, je vous laisse savourer la bande annonce ci-dessous :

 

 

 

 

 

Clairement, "Pacific Rim" s'impose comme une version live et sur-boostée du célèbre "Evangelion", l'aspect psychanalytique-torturé en moins, mixé avec des éléments de "Battleship" et des "Transformers" (en moins épileptique semble-t-il, et c'est tant mieux !). 

 

 

C'est donc avec ce formidable blockbuster, aux images soignées, que le réalisateur mexicain revient sur le devant de la scène après plusieurs projets avortés ("Les montagnes hallucinées" de HP Lovecraft, "Bilbo le Hobbit").

 

Une excellente nouvelle pour tous les fans de fantasy, de SF et de monstres (bref, pour tous les rôlistes, non ?). A tous et à toutes...

 

 

... Rendez-vous le 17 juillet ! 

Repost 0

Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net