Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

ForSats, premières impressions

Publié le 24 Juin 2013 par olivier rousselin in 12. THEMA: D6 SYSTEM

ForSats, premières impressions

Attention les yeux !

 

ForSats a débarqué dans mon boîte aux lettres (bientôt dans toutes les bonnes boutiques de JDR de France et de Navarre) et le jeu envoie du lourd. Du très lourd !

 

 

I. UN LIVRE UNIVERS

 

Dernier né de la gamme d6 Galaxies, ForSats est un imposant pavé de plus de cinq cent pages, sous couverture souple.

C’est à la fois un jeu de rôle indépendant, archi-complet et un supplément qui enrichit l’univers du jeu, notamment en traitant de manière exhaustive les questions de la justice, du système pénal et des lois de la Fédération Galactique. Les conceptions de chaque peuple sont aussi abordées, de même que les divers clans maffieux et organisations criminelles existantes.

 

 

A côté de tous ces éléments, le plus gros morceau, qui a emporté mon adhésion totale et constitue le cœur du jeu, ce sont les fameux ForSats qui donnent leur nom au jeu, ces détenus-soldats enrôlés par la Fédération et jetés dans la guerre civile qui embrase la galaxie. A la manière des douze salopards, de Robert Aldrich (nommément cité dès les premières pages du livre), les personnages des joueurs seront donc des bagnards en quête de rédemption. Des durs à cuire. Des gueules cassées. Des types "qui ne méritent que la corde pour les pendre", acceptant de s’enrôler dans l’armée et de mener des missions suicide dans l’espoir d’obtenir leur libération.

 

Un beau livre, agrémenté de pleines pages couleur...Un beau livre, agrémenté de pleines pages couleur...

Un beau livre, agrémenté de pleines pages couleur...

II. INSPIRATIONS :

 

Avec eux, le jeu dépasse le cadre du Space Opera initial pour se frotter aux thématiques de la Science-Fiction guerrière, genre ô combien riche, qui inspira maintes œuvres tant littéraires que cinématographiques : étoiles garde à vous, de Robert Henlein, qui inspira le Starship Troopers de Paul Verhoeven, la stratégie Ender, d’Orson Scott Card (bientôt au cinéma), Honor Harrington de David Weber, la guerre éternelle de Joe Hadelman et bien d’autres encore. ForSats vient ainsi combler un vide laissé par la fin de la gamme R.A.S. (dont le site web http://rasjdr.free.fr/ n’est plus à jour depuis 2009).

 

 

Par son contexte carcéral et répressif, le jeu puise aussi son inspiration du côté des films de prison (), comme Sans rémission (Edward James Olmos), l’évadé d’Alcatraz (Don Siegel) ou encore Haute Sécurité (John Flynn)… Egalement du côté des séries B comme New York 1997, Absolom 2022, Fortress, Riddick

 

 

Enfin, le cinéphile avisé reverra avec intérêt les plus psychologiques Orange Mécanique, Punishment Park et Full Metal Jacket. Trois films parmi tant d’autres qui posent des questions fondamentales sur la violence individuelle et sur celle de l’état, sur la guerre, sur le conditionnement de l’individu, sur le libre-arbitre… Car oui, ForSats permet d’aborder tous ces thèmes ! De façon sérieuse.

 

Le jeu peut aussi se résumer à une simple succession de missions viriles et explosives, bourrées d’action, quelque part entre les Chroniques de Riddick et Expendables.

 

"ForSats" à côté de son ainé "D6 Galaxies: prologue": l'univers s'étend !"ForSats" à côté de son ainé "D6 Galaxies: prologue": l'univers s'étend !

"ForSats" à côté de son ainé "D6 Galaxies: prologue": l'univers s'étend !

III. GARDE A VOUS !

 

 

Ce que VOUS ferez de ForSats ? Ce sera à VOUS d’en décider. Dans la tradition des meilleurs jeux de rôle, le choix final vous est laissé et les auteurs proposent mais n’imposent rien. La quantité est en tout cas au rendez-vous. La qualité aussi, avec des illustrations superbes et des pleines pages couleur. Le tout pour à peine 30 euros !

 

 

Evidemment, la masse d’informations proposée, l’exhaustivité de l’ouvrage vont nécessiter du travail de la part du Maître du Jeu (pour ma part, je viens à peine de commencer ma lecture, après avoir suivi avec intérêt l’évolution du projet sur divers forums) mais la première impression est enthousiaste. Quel bouquin ! Quel travail abattu !!

 

 

Définitivement, le studio 09 vient de frapper un grand coup en cette année 2013.

 

 

 

VIVEMENT LA SUITE !

 

 

 

 

VOULEZ-VOUS EN SAVOIR PLUS :

 

1. Découvrez la fiche officielle du jeu sur le site du GROG :  (à comparer avec la preview parue 1 an auparavant)

 

2. Toujours sur le GROG, voici une longue et instructive interview des auteurs.

 

3. A compléter avec la l'évolution du projet, racontée sur Casus No

 

4. Et l'imposant dossier en trois parties (un vrai making-of, en fait) paru sur Maxoe.com

partie 1

partie 2

partie 3

 

5. Kristoff Valla (l'auteur de Yggdrasil) a pu découvrir le jeu en avant-première. Voici son compte rendu : http://kristoff-valla.blogspot.fr/2013/03/forsats-premiers-pas-dans-la-legion.html

 

6. enfin, commandez le jeu sur le site du Studio 09.

 

 

Un texte dense...
Un texte dense...

Un texte dense...

Une charte graphique réussie...

Une charte graphique réussie...

Un beau pavé, à lire (et à faire jouer !) avec plaisir cet été

Un beau pavé, à lire (et à faire jouer !) avec plaisir cet été

Commenter cet article