Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Z-Corps, la chronologie officielle (un document One World)

Publié le 24 Juillet 2011 par olivier rousselin in 15. AIDES DE JEU

Z corps couvZ-Corps, le (très bon !) JDR de survival-horror du Septième Cercle bénéficie d'un background détaillé et très riche.

 

Loin de se résumer à une simple pandémie de zombies, l'univers se distingue par son arrière-plan politico-médiatique belliqueux, avec les menées de la société One World d'une part, les bévues sanglantes de l'armée d'autre part et enfin, le souci du gouvernement américain, coincé entre ces deux camps, de conserver une certaine respectabilité.

 

Manoeuvres politiques, guerres secrètes et complots tordus forment la toile de fond d'un univers apocalyptique.

 

Voici donc, cher MJ, une chronologie suffisamment complète pour vos futures vic...Euh, je voulais dire, pour vos futurs PJ, membres des Z-Corps.

Un grand merci à Sébastien, mon MJ-à-moi-que-j'ai-meuuuh, pour avoir rédigé cette chronologie et l'avoir partagé avec nous. 

Enjoy !

 

LogoOW.pngNote aux PJ : le texte qui suit est un document interne de la société OneWorld. En tant que tel, il présente une chronologie officielle des événements (avec tout ce que cela implique), dûment approuvée par le service Communication de la multinationale.

 

En clair, soyez prudents avec ce que vous lisez, les mecs !

 

 

Nous sommes le 5 Septembre 2012 aux Etats-Unis. 

Voici la chronologie de ce qui s’est passé il y a 6 semaines…..

 

 

Semaine 1

 

Personne ne semble au courant des premiers cas de contamination. Les médecins des hôpitaux de Topeka (Kansas) qui se trouvent face aux premiers Hostiles, préfèrent invoquer une mutation de la Grippe A. Personne ne veut reconnaitre cette aberration scientifique : des patients, morts cliniquement, continuent tout de même à se mouvoir. Aucune information n’est transmise aux autorités, ni au CDC (Center For Disease Control).

De son côté, OneWorld apprend la disparition d’une de ses équipes de la OneWorld Water Division à proximité de la ville d’Alma (Kansas). Ceux-ci enquêtaient sur une intoxication au méthylmercure dans la réserve indienne des Winebagos. Tout laisse à penser qu’ils ont été sauvagement agressés par les premiers infectés de la région et qu’ils n’ont pas survécu. Chose étrange : l’équipe OneWorld est localisée dans une station militaire, à proximité des cadavres d’émissaires du Pentagone.

Le Président de notre compagnie, Bryan Clark, alerte la CIA et le FBI pour enquêter sur ces meurtres. Sans succès.

 

Semaine 2

 

Le site d’Alma est entièrement bouclé par l’armée américaine, empêchant les fédéraux et nos propres services d’effectuer des relevés. Même les dépouilles de nos collègues ne peuvent être récupérées et disparaissent mystérieusement.

Dans la ville de Topeka, située à proximité, l’incompétence des médecins entraîne une propagation du virus au sein de la ville.

 

Z-Corps_02.jpg


L’US Army, bien décidée à se servir de OneWorld comme bouc émissaire, commence à l’accuser de ce début de pandémie. Parallèlement  à ces déclarations inqualifiables, les militaires envoyés sur Topeka commencent à maltraiter la population. Sous le prétexte d’endiguer les morts-vivants, des personnes non-infectées sont blessées et même assassinées.

Nous faisons tout notre possible pour alerter les médias au sujet de ces bavures intolérables, ralliant derrière nous de nombreuses structures humanitaires. OneWorld réalise de multiples manifestations et tente de bloquer les convois militaires, devant à son tour faire face à la violence inacceptable des soldats. Trois de nos confrères sont abattus lors d’une marche silencieuse à Wichita.

 

Semaine 3

 

1125664187_2489.jpgLes bavures de l’armée se multiplient et la politique du Ministre de la Défense s’avère totalement inefficace. De nouveaux cas apparaissent dans les villes environnantes, ainsi qu’en Louisiane et dans l’Etat de New-York. L’Organisation Mondiale de la Santé reconnait la gravité de la contagion, l’incompétence totale du CDC et encourage les autres pays à fermer leurs frontières aux migrants en provenance des Etats-Unis.

Les premiers aéroports sont fermés, des routes bouclées. Les forces de l’ordre doivent faire face aux premières violences et pillages.

OneWorld continue à militer pour le respect des victimes et cherche, malgré les interdictions du Pentagone, à enrayer l’épidémie. Au cœur même des zones de quarantaine, les techniciens de notre société viennent en aide aux blessés.

 


 

Semaine 4

 

Tous les Etats situés en bordure du Kansas sont touchés, ainsi que le Mexique et la Californie. L’armée met en place les premières zones d’isolation à Knoxville (Tennessee), destinées à accueillir les réfugiés. Là encore, OneWorld est obligée d’intervenir pour prendre en charge des individus maltraités et parqués comme des animaux.

Durant le journal télévisé de CNN, le Président Bryan Clark pointe du doigt les blocages volontaires de l’armée, ses erreurs multiples et procède à une démonstration de l’Agent Gris. Ce gaz, conçu dans le plus grand secret, est capable de diminuer les capacités des Hostiles. Au point de les rendre beaucoup plus vulnérables. Cette invention représente un pas considérable face à la pandémie, bien plus que trois semaines de bavures militaires.

Bryan Clark profite également de cette tribune pour parler de l’affaire d’Alma et affirme que l’US Army sait qui est responsable du virus, mais cherche à effacer les preuves. Il exhorte le gouvernement à faire appel aux forces indépendantes de OneWorld, qu’il vient juste de créer : les Z-Corps. De plus, il propose à tous les médias de rejoindre Alma pour constater, de leurs propres yeux, le complot de l’armée fomenté par le Général Dunwoody.

 

Semaine 5 

 

Afin d’empêcher cette subtile manœuvre du PDG de OneWorld, l’Air Force bombarde Topeka et l’intégralité de sa périphérie (dont Alma) au napalm. Bryan Clark et les journalistes présents ont à peine le temps de fuir les lieux avant que les premières bombes n’explosent. Une enquête interne est menée au sein de l’Etat-Major des Armées, le Président des Etats-Unis réfute catégoriquement avoir donné l’ordre de bombarder le Kansas (on compte plusieurs milliers de victimes innocentes, piégées par les tirs) et le Général Dunwoody est limogé.

Bryan Clark et ses associés profitent de cette ultime et horrible bavure pour solliciter le Congrès et demander un plan d’urgence. Ils proposent d’établir les unités Z-Corps comme une commission de contrôle indépendante, pour soutenir l’armée et empêcher le virus de se propager.

Avec une majorité écrasante, les Z-Corps se voient reconnaître par le Congrès des Etats-Unis, le droit d’intervenir dans tout le pays, pour lutter contre les Hostiles et soutenir les survivants (un amendement à la Constitution est d’ailleurs à l’étude).

Le centre de recrutement des Contrôleurs est implanté à Savannah, à proximité du siège de OneWorld. Les premières équipes sont opérationnelles en moins de 48 heures, armées d’un matériel de pointe. L’Agent Gris est définitivement adopté par l’US Army.

 

Z-Corps_03.jpg

 

Semaine 6

 

Le Virus évolue à très grande vitesse, mais nous ferons tout pour le faire disparaître, grâce à votre soutien et votre action sur le terrain. Que Dieu vous protège, Z-Corps.

 

 

 

Pour en savoir plus :

 

Rendez-vous sur le site du Septième Cercle.

 

Découvrez les autres ressources disponibles grace à l'excellent site JDRP (Jeu de Rôle Passion).

 

Lisez l'excellente critique du jeu parue sur sci-fi universe.com.

 

Et naturellement, faites un tour sur le G.R.O.G. !

 


Commenter cet article

rappetou 24/07/2011 22:59



humm cette société OneWorld me parait trop honnête pour être... euh... honnête


Lecture intéressante en tous cas !



sly 03/11/2014 08:31

Bon jeu ,merci de cet article !

olivier rousselin 01/08/2011 15:06



N'est-ce pas ? Je suis bien d'accord avec toi, Rapp !