Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 17:40
Il arrive le 10 mars et hélas, risque de pâtir à son tour (comme tant d'autres films avant lui) des déplorables réseaux d'exploitation cinématographique qui sévissent sur le territoire français : distribution confidentielle, diffusion éclair (une semaine et puis s'en va).
Une situation d'autant plus rageante, injuste, scandaleuse, insupportable, que les critiques sont toutes unanimes pour saluer le caractère profondément unique, radical et esthétique de cette oeuvre artistique .
Ce film, cette oeuvre, c'est VALHALLA RISING, le dernier long métrage du cinéaste Nicolas Winding Refn (la trilogie Pusher, Bronson), avec Mads Mikkelsen dans le rôle principal. Pour mémoire, le vénéneux "Chiffre", qui torturait James Bond dans Casino Royale, c'était lui ! Un acteur charismatique qui trouve ici un rôle imposant, d'ores et déjà culte, celui de "Un oeil", un guerrier farouche et implacable en quête de liberté.


valhalla-rising-le-guerrier-silencieux-affiche.jpg

Voici le synopsis:

"Pendant des années, One-Eye, un guerrier muet et sauvage, a été le prisonnier de Barde, un redoutable chef de clan. Grâce à l’aide d’un enfant, Are, il parvient à tuer son geôlier et ensemble ils s’échappent, s’embarquant pour un voyage au coeur des ténèbres. Au cours de leur fuite, ils montent à bord d’un bateau viking, mais le navire, pendant la traversée, se retrouve perdu dans un brouillard sans fin, qui ne va se dissiper que pour révéler une terre inconnue. Alors que ce nouveau territoire dévoile ses secrets, les Vikings affrontent un ennemi invisible et terrifiant, et One-Eye va découvrir ses véritables origines…"

Au début du film, "Un oeil" est donc un homme mutilé : borgne, tatoué, muet, enchaîné, un collier de fer autour du cou, couturé de cicatrices, il survit, réduit à l'état de bête sauvage et privé de son humanité. Son évasion, sanglante, l'amène à croiser la route d'un groupe de guerriers convertis au christianisme. Ces derniers le recueillent et lui proposent de se joindre à eux pour leur voyage, en pélerinage. Mais l'expédition tourne mal et nos vikings se retrouvent perdus en territoire inconnu, hostile...


Toutes les critiques concordent sur un point : VALHALLA RISING (devenu en français "Le guerrier silencieux") est une odyssée hallucinante, un trip visuel et sensoriel, aux dialogues dépouillés, servi par une musique angoissante, et par une mise en scène lyrique, barbare, païenne. Sublime !




Avec audace, l'affiche française clame : "
Le guerrier silencieux est au film de vikings ce que 2001 Odyssée de l'espace est à la science-fiction". Rien de moins !

Et quand vous aussi, vous aurez vu la bande annonce (ci-dessous), nul doute que vous partagerez mon enthousiasme pour  ce futur film culte. Un film d'auteurs, un vrai, qui s'approprie le mythe des vikings et le transcende. Peut-être enfin, le digne successeur à l'incandescent (mais inégal) "
Conan le Barbare" de John Milius.




Alors, que vous jouiez à un JDR viking ( Yggdrasil, Runequest Vikings, GURPS Vikings, Rune, etc.) ou non, que vous soyez fans de High Fantasy ou de Sword & Sorcery, rendez-vous le 10 mars avec la salle de cinéma la plus proche de chez vous.


D'ici là, bon week-end à tous et à toutes...


... BON FILM ET BONS JEUX !





Pour en savoir plus :



- Visitez le site officiel du film :www.leguerriersilencieux.com... 

- ... Et celui du distributeur français, Wild Side : www.wildside.fr

Voici également quelques critiques lues sur le net, afin de vous faire une meilleure opinion, d'ici au dix mars (mercredi prochain !) :

la critique de cine-serie-tv.fr

- deux articles sur allocine.fr : ICI et LA, avec des extraits exclusifs !

la critique de excessif.com

la critique de ecranlage.com

la critique de cinemovies.fr
   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rappetou 18/03/2010 21:55


Oui le film est merdique, c'est le cas de le dire (ceux qui ont lu les commentaires sur la page du film comprendront) Si
je veux être honnête je me dois quand même de saluer quelques (rares) moment de bravoure façon cinéma expérimental... ex : la sène où le perso principal fait du headbang sur une musique heavy-metal
(oui ? c'est un film historique pourquoi me posez-vous la question ?). En tous les cas, tout bon metalleux qui se respecte saura apprécier (hein Olive ^^).


olivier rousselin 24/03/2010 21:48


Tout bon métalleux appréciera le clin d'oeil certes, mais surement pas tout un film ! Ça a l'air tellement mauvais ! Brrr... 


Rappetou 16/03/2010 12:02


Moi je n'ai rien à craindre, après avoir vu le Vikings de Tony Stone je suis blindé (lisez
les commentaires en bas de page vous verrez)

PS : heureusement qu'Olivier indique "100% subjectif" dans son blog, ça lui évite d'avoir à rembourser les billets !



olivier rousselin 16/03/2010 22:10


Pour le "100% subjectif", je devrais le rappeler plus souvent.


Je ne connaissais pas ce "Vikings" (titre original : "Severed Ways: The Norse Discovery of America") mais il a l'air horrible à regarder effectivement. J'ai été voir la bande annonce et c'est d'une nullité abyssale !

Sur le thème (redondant, je trouve) de la découverte de l'Amérique par les vikings, il y a bien mieux, je trouve, avec "Pathfinder" de Marcus Nispel qui bénéficie d'une superbe photo et de scènes
d'action correctes. Pas un grand film, loin s'en faut. Mais bon, il est facile de le dénicher à moins de 10 euros.



Phoskito 16/03/2010 08:50


Grosse déception... Vu le buzz, j'attendais beaucoup du film. Je me suis profondément ennuyé. A peu près rien ne m'a convaincu : pas d'histoire, une photographie prétentieuse, des personnages sans
intérêt, une violence gratuite et kitsch. Le pire, vraiment, était le manque de sens. Ca ne va nulle part. On dirait un film qu'une bande de potes déguisés auraient tourné au camescope dans le bois
derrière la MJC, en prenant des mines graves pour faire oublier leur petit budget.
Pour apprécier, il faut sûrement aimer le côté "trip", être très bon public, et avoir énormément de temps à perdre. Pour ma part, j'avais lu de très bonnes et de très mauvaises critiques. Etant bon
public, je pensais que je m'accorderais avec les premières. Raté.


olivier rousselin 16/03/2010 21:57



Aïe, aïe, aïe ! Je suis navré que le film t'ait autant déçu.

C'est effectivement un film qui prend systématiquement le spectateur à rebrousse-poil : pratiquement pas de dialogues, très peu d'action, une histoire sans "direction", sans réel but à atteindre
(les protagonistes du film semblent tous "figés", comme si leur existence était jouée d'avance), sans rythme (l'interminable traversée de l'océan, les errances dans la forêt, les scènes de folie
près de la rivière...), sans héros sympathique (les excès de violence de "One Eye" interdisent toute empathie avec lui), sans happy end, sans méchant à combattre ni "innocents" à sauver (l'enfant
assiste sans sourciller aux luttes sanglantes des esclaves)...

En ce sens, je n'ai jamais trouvé la violence "gratuite", mais au contraire porteuse de sens. Elle semble être le seul moyen d'expression des différents personnages. Une impression renforcée par
la quasi absence de dialogues. Comme si les mots, le langage ne servaient plus à rien. En fait, le sens de VALHALLA RISING est profondément nihiliste et amoral (pas immoral, notez bien).

Effectivement, l'histoire s'étire en longueur (le filme ne dure qu'une heure trente mais on a l'impression qu'il se passe le double du temps), les scènes finales partent dans tous les sens, on ne
comprend plus trop ce qui se passe et c'est dommage. Enfin, la plupart des dialogues sonnent creux et c'est bien dommage. 

Malgré tout, j'ai réellement apprécié le film tout en sachant par avance quels étaient ses défauts. Comme me l'a dit un ami, en sortant de la salle : "c'est du Godard chez les vikings". Tout est
dit. Alors, oui, le côté "Art et Essai" est trop forcé, limite prétentieux mais le film a au moins le mérite d'aller à l'encontre de tout ce que l'on pourrait attendre. D'être un
anti-divertissement total. Une peinture nihiliste de la nature humaine doublée d'une critique acerbe du christianisme conquérant et fanatique.

Merci en tout cas pour ta critique qui souligne à quel point le film peut déplaire par ses partis-pris narratifs et esthétiques.

D'autres critiques (de "formidable" à "archi-nul") peuvent être consultées en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.premiere.fr/film/Le-Guerrier-Silencieux/(affichage)/press#critique_23

PS : que tous ceux qui aiment les barbares (et les films d'action divertissants) se rassurent. Un remake de Conan le Barbare est en cours de tournage !



Rappetou 11/03/2010 21:02


Pour avoir vu Bronson et 1 ou 2 Pusher, je comprend à peu près le sens des critiques sur le film Pour ceux qui
habitent dans les grandes villes (comme à Bordeaux) il reste les cinémas genre Utopia qui passent et repassent ce type de films. Ca tombe bien il y a aussi le docu "La stratégie du choc" qui vient de sortir, une
occasion de faire d'une pierre 2 coup

PS : j'ai hésité à t'envoyer un mail, Olivier, quand j'ai découvert ce film car je pensais justement à Yggdrasil... Je constate que c'était pas la peine ^^


olivier rousselin 15/03/2010 09:01



J'ai été voir "Le guerrier silencieux" ce week-end avec des amis. L'un d'eux, en sortant de la salle, m'as dit : "c'est du Godard chez les vikings". Et je ne lui donne pas tort.
Personnellement, j'avais l'impression, en quittant la salle, d'avoir pris des substances hallucinogènes. Un trip ! Voilà ce qu'est ce film. Pour vous donner une idée, songez à la
séquence hallucinée du cimetière dans "Easy Rider" ou encore à la scène finale de "2001, Odyssée de l'espace". 

Personnellement, j'ai adoré pour l'ambiance, la musique et la photographie qui sont formidables. Quant à Mads Mikkelsen, il "bouffe" littéralement l'écran, à chaque plan ! Il
a une présence, une stature incroyable. Une vraie révélation.

Le seul reproche que l'on peut faire au film concerne l'histoire, qui part en vrille dans la seconde moitié du film et risque d'agacer pas mal de monde par son absence (n'ayons pas peur des
mots). N'importe ! Le lyrisme total des images, leur aspect symbolique et l'aspect onirique totalement assumé du film font de "Valhalla Rising" un véritable OVNI, ou plutôt devrais-je écrire
un OFNI (Objet Filmé Non Identifié).

A découvrir donc !



Childéric Maximus 07/03/2010 20:26


Et moi qui vient de craquer, au FIJ de Cannes, sur Yggdrasil.

Tu me mets l'eau à la bouche. 


olivier rousselin 07/03/2010 20:45



Aaah, Yggdrasil. J'ai résisté à la tentation, peu enclin à tourner le dos aux formidables suppléments "Vikings" conçus pour GURPS et pour Runequest, déjà en ma
possession.



Sur le site Allociné.fr, tu peux découvrir en exclusivité les cinq premières minutes du film (en plus de la bande annonce). Attention, c'est barbare !



Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net