Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

the game master, a guide to the art and theory of roleplaying

Publié le 24 Septembre 2012 par olivier rousselin in 15. AIDES DE JEU

 

Découvert sur RapideJDR.fr, "The Game Master, a guide to the art and theory of roleplaying est un petit bijou.

 

Ce recueil de cent-soixante-treize pages regorge en effet d’idées, d'astuces et de conseils pratiques sur l’art et la manière de mener une session de JDR.

Un peu comme "la Bible du MJ", mais en anglais et diffusé gratuitement sur le net, sur le mode du shareware. 

 

The-Game-Master.jpg


L’auteur, Tobiah Q. PANSHIN, n’évite pas le ton scolaire, qui alourdit trop souvent la lecture de ce type d’ouvrages. 

Mais il se rattrape sur plusieurs points :

1. Tout d’abord, il s’adresse aussi bien aux joueurs qu’aux MJ.

2. Ensuite, il recherche constamment la clarté et s’efforce d’être le plus synthétique possible, évitant au maximum les digressions inutiles.

3. Enfin, il multiplie les exemples parlants, concrets. A maintes reprises, l’auteur évoque des cas vécus, évitant autant que possible de s’enliser dans une théorie stérile.

4. Dernier intérêt du recueil, à mon avis : l’auteur insiste beaucoup sur les erreurs à NE PAS commettre comme, par exemple, accorder à un joueur la possibilité d’être un traitre au sein du groupe à l’insu des autres joueurs, situation explosive qui ne peut aboutir qu’à de mauvais résultats (l'auteur a testé pour nous).


Ses idées et avis sont parfois tranchés mais ont le mérite d’être posés clairement et d’être toujours argumentés de façon logique et claire.

 

Un exemple pris au hasard, Tobiah propose aux joueurs de ne jouer que des humains, et ce pour trois raisons :

a) préserver le caractère mystérieux et alien des races non-humaines (elfes, nains, klingons, etc.).

 b) éviter que les joueurs ne s’enlisent dans un roleplay stéréotypé,

c) les inciter à développer le roleplay de leur personnage pour mieux les distinguer. Et être imaginatifs, plutôt que de se reposer sur des clichés lassants (le nain boit comme un trou ; le hobbit déjeune cinq fois par jour, l'elfe est efféminé...)

 

 

Encore une fois, ce qui est bien, c’est que, derrière chaque idée, on sent qu'il y a une expérience réelle.

 

Pour toutes ces raisons, je vous invite vivement à télécharger gratuitement cet ouvrage fort inspirant, bien construit et instructif, qui vient apporter sa petite pierre à l’édifice d’une littérature pratique dédiée aux jeux de rôle.

 

Verra-t-on un jour trôner sur les étals des librairies et bibliothèques des manuels de méthode "rolistique", aux côtés des incontournables livres sur les échecs, le Mah-Jong ou le bridge ? L’avenir seul nous le dira…

 

Sur ce…


 

… BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES

 

Commenter cet article