Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 21:00

Outre-atlantique, les retro-clones ont le vent en poupe. Ils ne cessent de réinventer le D20 System et les règles de Donjons & Dragons, déclinées à toutes les sauces. Si l'heroic-fantasy se taille la part du lion, d'autres genres ont droit aux attentions d'auteurs passionnés et créatifs.


 
SWNWebCover.jpgC'est le cas de Stars without number (en français: "étoiles innombrables"), de Kevin Crawford, qui revisite avec brio le genre Space Opera. Rien de novateur cependant ! 

Stars without Number est d'un classicisme "déhedésque" de bon aloi. On y retrouve pèle-mêle :

- les six caractéristiques habituelles (FOR, CON, DEX, INT, SAG, CHA pour les initiés) ;
- les habituels "points de coups" ("Hit Points") déterminés à l'aide de dés différents selon la classe de perso ;
- les tout aussi classiques jets de sauvegarde ;
- enfin, l'incontournable notion de montée en puissance à base de niveaux et de XP.

 

 

En revanche, quel professionnalisme ! Que ce soit la maquette (très pro), les illustrations (de très bonne facture) ou encore le contenu (hyper-complet), le jeu se distingue par sa qualité générale et son exhaustivité. Pouvoirs psioniques, combats spatiaux, création de mondes, de races extra-terrestres, factions, etc. Tout est là ! Une description de l'univers est proposée en guise de "toile de fond" pour le MJ, qui est décidément bien servi.

 

L'auteur du jeu s'est aussi inspiré de jeux plus récents, comme True20 durant la conception de son jeu, ce qui lui apporte une touche de modernité bienvenue.

 

 

En 210 pages, Stars Without Numbers se hisse donc au niveau des classiques du genre que sont Traveller et Space Opera. Sauf que le jeu est clair, facile à prendre en main (contrairement à Space Opera qui pâtit des règles hétérogènes) et qu'il est gratuit de surcroit !

 

 
86468.jpgOui, mes amis ! 0 euros pour vous procurer ce jeu sur rapidejdr.fr. Trois p'tits clics de souris et hop ! Le jeu se téléchargera sur votre ordinateur. Ensuite, à vous les étoiles, les aventures interstellaires, les combats épiques entre vaisseaux spatiaux, les déplacements en 0G (= en apesanteur, pour les néophytes), les rencontres du troisième type, entre Bételgeuse et Orion.

 

 

Enfin, si le manque d'inspiration vous guette, sachez qu'il existe d'ores et déjà un scénario d'introduction (pour personnages de niveau 1 à 3), vendu à un prix modique : "Hard Light". Au menu ? La description d'un système solaire complet ; la découverte d'une station minière orbitale ; enfin, la découverte/exploration d'énigmatiques mausolées extra-terrestres. 

 

 

Pour les plus curieux, voici la "bande-annonce" :

 

Hard Light takes a band of young adventurers to a system blazing with the murderous light of a red giant star. The hard-bitten novium miners of the Brightside mining station maintain the only outpost of civilization in a system filled with lethal light and stellar outlaws on the run. Will the players find the riches of the ancient asteroid sky tombs and their alien makers, or will they fall prey to the seething rebellion that boils beneath Brightside Station's steel skin? 

 

 

Avec Stars without numbers, l'espaaaaace infini s'offre à vous ! Profitez-en...
 
 

 


... Bons jeux à tous et à toutes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

[ALT+R] Fred - mon Dieu, quel pseudo ^^ 23/12/2010 22:51



En France aussi la mode du rétro-clone existe ! Epées & Sorcellerie est excellent, Mazes & Minotaurs est un jeu d'Olivier Legrand et le site Le Donjon du Dragon en propose aussi.


Dommage que je n'aime plus les jeux à niveau ^^


Mais ce jeu n'a-t-il pas déjà été évoqué en ces pages, dites moi ? Il me semblait bien avoir déjà entendu du bien de cet ouvrage ici même...



olivier rousselin 27/12/2010 08:32



Hell-O ! Après maintes vérifications, je n'ai pas trouvé trace de Stars without numbers auparavant. C'est bien la première fois que j'en parle. En revanche, j'avais consacré
tout un article à un autre retro-clone : Star Frontiers, LE
jeu de rôle de space opera de TSR. 


 


Malgré la qualité de jeux comme épées & sorcellerie ou Mazes & Minotaurs, tu ne veux vraiment pas te remettre aux jeux à niveau? Allez ! Juste
une fois ou deux, pour rigoler avec les copains et retrouver l'ambiance "Naheulbeuk" de nos premières parties de JDR... 



Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net