Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Reaper Bones, des figurines par milliers...

Publié le 30 Août 2012 par olivier rousselin in 7. FIGURINES ET PIONS

Lancée en grande pompes via le site Kickstarter, "Bones" est une nouvelle série de figurines à peindre, détaillées avec soin et moulées dans un "matérieau polymère" innovant.

 

Ledit matériau permet à la fois finesse de gravure (comme la résine) et prix abordable (comme le plastique). Il permet également de peindre "directement" sur la figurine (sans mettre de sous-couche ?).

 

 

 

bugbear

 

 

 

 

bugbear-painted

 

 

Le projet, ambitieux, se veut une "évolution du monde de la figurine", rien que ça et va ouvertement à l'encontre de la surenchère des prix pratiqués par différents éditeurs comme Games Workshop ou les défunts Rackham. Il surfe aussi, à sa manière, sur la vague old school en se référant avec nostalgie au "bon vieux temps" des années 70-80, quand on pouvait acheter des figurines en plomb pour "trois fois rien".

 

 

 

Sur Kickstarter, le projet a attiré des milliers de fans et la somme ahurissante de 3.429.336$ a été atteinte au moment où j'écris ces quelques lignes ! Oui, vous avez bien lu, plus de trois millions de dollars alors que le plafond à atteindre initialement avait été fixé à 30.000$.

 

 

 

KS_goal1_1.jpg

 

 

Quand aux figurines prévues, elles mettent l'eau à la bouche (notamment, une figurine de Cthulhu que j'ai hâte de voir "en vrai") et donnent vraiment envie de se mettre à la peinture sur figs. Oui, même à un maladroit comme moi avce les mains qui tremblent...

 

 

Du très beau travail, qu'on a hâte de voir arriver en France !

 

 

Pour en savoir d'avantage, rendez-vous sur http://www.reapermini.com/miniatures/bones. Les premiers modèles édités vous y attendent, tous frais sortis de l'usine !

 

 

 

Commenter cet article