Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

2011 : des westerns sur nos écrans

Publié le 5 Décembre 2010 par olivier rousselin in 18. INSPIRATIONS

Avec la sortie de Tecumah Gulch, l'envie m'a saisi de retrouver les grandes prairies, colt au poing, dans la peau d'un irréductible marshall, d'un farouche trappeur ou encore d'un outlaw sang-mêlé, une poignée de fidèles D6 calés dans ma main droite, la main gauche sur ma feuille de perso (plus une Bible et une bouteille de whisky sur la table, histoire de mieux recréer l'ambiance).

 

Or, ô joie et bonheur, il existe encore des cinéastes fans du genre pour vouloir redonner au western un second souffle.

 

1. True Grit, le remake :

 

Après "Open Range" (de et avec Kevin Costner), puis "Appaloosa" (par Ed Harris) et enfin "3h10 pour Yuma", c'est au tour des frères Coen de se lancer dans la réalisation d'un western avec leur remake de "Cent dollars pour un shériff", un excellent western réalisé par Henry Hathaway en 1969 et porté par l'immense John Wayne.

Au menu, des paysages sauvages et grandioses, des méchants ignobles et une classique histoire de vengeance, mise en valeur par un "twist" original, le "Duke" étant engagé par une adolescente pour retrouver les meurtriers de son père. 

 

true-grit-poster.jpg

 

 

Pour lui succéder dans les bottes de "Rooster" Cogburn, shériff borgne, alcoolique et dur-à-cuire, Ethan et Joël Coen ont donc misé sur le génial Jeff Bridges ("the Big Lebowski"), qui sera accompagné dans l'aventure par Matt Damon et Josh Brolin. Une belle brochette d'acteurs au service d'une histoire à la fois simple (il faut retrouver des bandits et les éliminer) et complexe (pèle-mêle, le film explore les thématiques de la culpabilité, de la vengeance, de la relation père-fille qui s'établit entre Rooster et sa "patronne", du passage de relais entre deux générations de shériffs, etc.). Toute la beauté du western, quoi !


 

 

Pendant ce temps, d'autres auteurs cherchent à rameuter les "djeuns" à grand renfort d'effets spéciaux, fuyant la sobriété inhérente au genre pour lui préférer le grand spectacle. Et tant pis pour les puristes !

 

 

2. Cow-boys et envahisseurs :

 

Ainsi, en août 2011 (soit à peu près en même temps que la version française de Deadlands  ?) sortira "Cow-boys et envahisseurs" ! Un film de SF au pitch complètement barré, limite ridicule, puisqu'il opposera des cowboys et des indiens à une invasion d'extraterrestres belliqueux, comme son titre français l'indique si bien.


 

19603304.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20101129_042539.jpg

 

 

Malgré cela, le film a toutes ses chances de plaire au public.

 

Primo, parce que le film est réalisé par Jon Favreau, réalisateur des deux premiers Iron Man, tout auréolé du succès de ces deux blockbusters.

Secundo, parce qu'il est co-produit par Ron Howard et Steven Spielberg. Il devrait donc bénéficier d'un budget confortable et d'effets visuels des plus convaincants.

Enfin, tertio, parce qu'il bénéficie de la présence de stars hollywoodiennes. En tête d'affiche, Daniel Craig et Harrisson Ford, génial en tyran revanchard. Pour les accompagner à l'écran : la belle Olivia Wilde (que ce salaud de Daniel Craig va culbuter dans le film, bien entendu !), Sam Rockwell, Wes Studi, Clancy Brown (l'infâme Kurgan dans "Highlander"), Keith Carradine... Un chouette casting !

Et puis franchement, un film qui ose marier cow-boys et bêbêtes monstrueuses (avec ou sans tentacules ?) intéressera forcément certains d'entre vous, je pense notamment aux fans du Deadlands cité plus haut.

 

 

3. Jonah Hex :

 


Troisième film apparenté au genre Western prévu pour 2011, Jonah Hex devrait arriver chez nous directement au rayon DVD courant février.


300pxJonah_Hex__Face_Full_of_Violence.jpgLe visage horriblement défiguré, ivre de violence, invincible dès qu'il empoigne ses revolvers, Jonah Hex est une figure à part des comics américains, publié par DC. Inspiré par les innombrables anti-héros des westerns spaghettis, Jonah est un tueur hanté par sa propre violence, un chasseur de primes jusqu'au boutiste et impitoyable. 

Problème : les divers auteurs qui se sont succédé pour raconter ses histoires se sont éloignés du personnage d'origine pour lui faire vivre toutes sortes d'aventures, toutes plus rocambolesques les unes que les autres. Notre chasseur de primes aura donc voyagé dans le temps. D'abord au vingtième siècle, où il rencontre les héros de la Ligue de Justice (Batman, Superman et consorts), puis dans un lointain futur. Dans d'autres versions, Jonah arpente toujours l'ouest américain, mais avec le pouvoir de commander aux morts ! 

 

On se demande donc ce que va donner l'adaptation au cinéma de cette BD hardcore, avec Josh Brolin dans le rôle titre, John Malkovich en méchant suave et infect et enfin Megan Fox en sexy bitch vindicative (désolé, je ne vois pas d'autres qualificatifs pour le rôle qu'elle a). D'ores et déjà, outre-atlantique, le film a fait un flop retentissant et laisse présager d'un film galvaudé, à côté de la plaque, loupé. Pour les plus curieux d'entre vous, une bande annonce tourne déjà sur youtube

 

 

jonah-hex-poster--1-.jpg

 


Last Word : 

 

Pour nous, rôlistes, ces différents films, qu'ils soient réussis ou loupés, sont autant d'inspirations bienvenues pour concocter de futurs scénarios ou encore imaginer PJ et PNJ (ou encore pour voir quelles sont les erreurs à ne pas faire ! ).

 

Si en plus, on considère les diverses séries télé et autres bandes dessinées qui continuent de sortir, on se dit que le Western, comme les JDR, n'est pas mort. Et c'est tant mieux.

 

Alors, bons films (bons downloads ?) et bien entendu...

 

BONS JEUX !


Commenter cet article