Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Mind Mapping et JDR

Publié le 2 Décembre 2010 par olivier rousselin in 15. AIDES DE JEU

Le "Mind Mapping", vous connaissez ?

 

 

Derrière cet anglicisme abscons se cache le concept des cartes heuristiques, ces fameux schémas en arborescence qui organisent les idées sous une forme schématique, notamment avec des flèches qui relient entre elles des informations. Je n'ai découvert le terme que très récemment, mais nul doute que vous aussi, vous avez été confronté, comme moi, à cette méthode, que ce soit au lycée, à la Fac ou dans le monde de l'entreprise.  

 

 

Formalisé dans les années 70 par le psychologue anglais Tony Buzan, le principe des cartes heuristiques est devenu un modèle de présentation.  Il faut bien reconnaître que ces schémas ont a le mérite d'être redoutablement efficaces et parlants, notamment en organisant visuellement des informations diverses : des mots, des chiffres, des données, etc. Pour en savoir plus, je vous invite notamment à visiter le site mindmapping.com.

 

 

Récemment, sur le site de Footbridge, deux articles sont parus qui vantent les mérites du Mind Mapping. Ce sont respectivement :

 

Mindmapping et prise de notes

et

Mindmapping et création de scénarios

 

Tous deux expliquent comment réutiliser cette méthode à des fins ludiques. Pour écrire un scénario. Pour noter des informations importantes en cours d'aventure. Pour retracer l'historique de son personnage (ou d'un PNJ, d'un lieu). Pour établir des chronologies ; lier entre eux des événements, des factions, etc. 

 

 

Etonnamment, les applications sont multiples et fonctionnent bien. L'écriture d'un scénario s'en retrouve facilité, épuré, débarassé de toutes les scories stylistiques qu'un MJ pourrait être tenté de rajouter. La conception d'une aventure, voire d'une campagne se fait de façon plus spontanée, plus rapide. Bref, une méthode de conception des plus agréables !

 

 

Mieux encore, de nombreux outils informatiques (Freemap, X-mind...)  existent sur le net. Totalement gratuits, ils sont, dans l'ensemble, assez simples d’utilisation et les cartes réalisées (les fameuses "Mind Maps") peuvent ensuite être éditées au format jpeg. Libre à vous ensuite de les envoyer aux autres joueurs. Ou bien de les mettre en ligne sur un blog. Ou encore de les insérer dans un autre document (type word, pdf, etc.). En fait, les applications sont multiples et toutes à même de vous simplifier la vie ! 

 

 

Sur le site de Footbridge, le débat fut constructif et enthousiaste, bien loin des prises de bec stériles qui peuvent (parfois) venir  polluer les forums rôlistes. Je vous invite d'ailleurs vivement à visiter le site de Footbridge et à lire les articles qui s'y trouvent. Vous y trouverez quantité d'idées, de concepts et d'astuces qui vous rendront service !  

 

 

 

 

Commenter cet article

Rappetou 13/12/2010 19:17



Faut pas que tu t'en fasse une montagne, en t'y mettant vraiment tu comprendra assez vite comment marche le logiciel (touche 'Entrée' pour créer un noeud frère et touche 'Inser' pour
créer un noeud fils sous Freeplane, le reste s'apprend à l'utilisation comme avec Word ). D'un
autre côté rien ne vaut la souplesse d'un papier et d'une feuille de crayon, c'est juste qu'avec le soft tu peux bouger les branches librement où les couper et les coller ailleurs alors qu'avec
le crayon ben faut utiliser la gomme... chacun choisis ses armes



olivier rousselin 16/12/2010 08:21



Je suis un vieux grognard tu sais, j'ai déjà choisi mes armes ! 


 


Il y a une scène comme ça dans le film "Machete", quand Jessica Alba (rhâââââ, lovely !!!) demande à Danny Trejo de lui envoyer un SMS pour lui dire où il est ("text me, ok ?").


A ce moment-là, Danny Trejo la dévisage avec sa tête de tueur et lui répond

Rappetou 06/12/2010 00:56



Salut tous le monde,


Mon 1er mindmap je l'ai fait il y a pas très longtemps avec Freeplane. J'avais réfléchi à des idées pour un scénar que je gardait en tête et je voulais commencer l'écriture, c'était l'occasion de
tester la méthode ! J'ai fait comme Christophe, partir d'un éléments et imaginer tout ce qui s'y rattache... à raison d'une idée par branche (c'est le principe) j'ai vite vu l'arbre fleurir ^^
Ensuite réorganisation des idées en 3 actes (Intro-Développement-Conclusion) comme suggéré dans un autre article de Fabien Deneuville et passage en "Affichage Plan" et là ô miracle le scénar
était rédigé sous mes yeux (pas finalisé certes mais le plus gros y était). J'étais tellement enthousiasmé que je n'ai pas pu m'empêcher d'en parler à Olivier Pour reprendre l'expression de Christophe ! je kiffe


 


Je ne crois pas qu'il soit possible de relier des noeuds issus de différents chemin sous Freeplane à part par un trait flêché (où alors j'ai loupé la chose mais je débute). J'ai regretté aussi de
ne pas pouvoir faire 2 mindmaps sur la même page, les noeuds doivent être reliés entre eux... Peu importe, comme le dit Olivier, il ne faut pas rester bloquer sur les détails "techniques" et puis
comme c'est de l'open source le logiciel évolue.



olivier rousselin 13/12/2010 15:11



Pour l'instant, je n'utilise pas de logiciels pour mes mind maps. Apprendre à utiliser correctement l'outil me prendrait trop de temps et je me dis que je pourrais tout aussi bien faire des Mind
Maps à l'aide de Powerpoint (pourquoi pas ? )...


 


Bref, tout ça pour dire que je reste à un stade d'expérimentation du processus et que je n'arrive pas à me détacher de ma feuille de papier et de mon crayon. 


 


Ces deux outils restent définitivement idéaux pour tracer tous les plans que l'on veut, toutes les mind maps, inventer toutes sortes d'intrigues... Vive le Old School !! 



christophe 03/12/2010 19:53



Effectivement j'ai lu ça il n'y a pas longtemps et je ne peux plus m'en passer. (j'utilise FreePlane, la "suite" de FreeMind)


Un scénario intéressant fonctionne de cette façon. Des idées jetées au hasard reliées entre elles, il suffit de partir d'un élément pour en imaginer toutes les conséquences.


Un joueur attaque un PNJ, on part de ce PNJ et on tombe sur tous ses contacts, ses liens avec le scénarios etc. on sait exactement comment suivre, bref : je kiffe =)



olivier rousselin 04/12/2010 17:45



Ça y est ! Je viens de télécharger Freemind. Fini les brouillons rédigés sur du papier. Je vais pouvoir passer à des versions plus professionnelles, que je pourrais ensuite envoyer à mon
groupe ! Ouaaaaaais !!! 



Natha 02/12/2010 22:52



J'avais lu un article sur le mind mapping, mais plus d'un point de vue "professionnel" (conception d'applications informatiques) et je m'étais la réflexion que cela s'appliquait très bien au JdR
(aux scénarii en fait).


Par contre, après un essai avec freemind (de mémoire), je n'ai pas été convaincu : l'impossibilité de relier des noeuds issus de différents "chemins" ne correspondait pas au besoin. Il fallait
passer d'un arbre à un graphe. 


Peut être n'ai-je pas utiliser l'outil adéquat ?



olivier rousselin 04/12/2010 18:38



Personnellement, c'est Rappetou qui m'a le premier parlé du concept des "Mind Maps" et des articles parus sur le site de Footbridge (merci à lui !).


En toute franchise, je dois bien avouer que je n'ai pas encore testé les outils informatiques. Je n'ai réalisé que quelques "mind maps" (une partie de JDR par maois) et suis resté sur une base
très simple : crayon papier + feuille de brouillon.


 


Pourtant, à l'usage, je suis assez content du résultat. Mes prises de notes me prennent beaucoup moins de temps et le fait de les organiser de façon visuelle m'aide beaucoup pour m'y retrouver.
Surtout quand je dois imaginer une tactique de combat ou encore découvrir qui est le meurtrier du grand chambellan... Et ensuite expliquer/défendre mon point de vue avec les autres joueurs ! Bon,
ça ne marche pas toujours et d'ailleurs, je suis le premier à me planter/faire des erreurs ("quoi !? Ce n'est pas le cuisinier qui a assassiné le grand chambellan ???") 


 


En tout cas, Natha, je t'invite vivement à persévérer, tout en évitant de "bloquer" sur des questions trop techniques (quel logiciel utiliser ? Comment le faire marcher ? Comment je fais si j'ai
un Mac et que le logiciel ne fonctionne que sous Windows ? Etc.). Crayon + Papier = la base du JDR (avec des dés et de l'imagination aussi, ça aide) ! 


 


Bons jeux à toi !