Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

le peuple canard, une aide de jeu pour Labyrinth Lord

Publié le 11 Novembre 2011 par olivier rousselin in 20. HUMOUR

quackingup.jpgC'est en surfant sur le net que j'ai récemment découvert les travaux de Steve Zieser, artiste "old school" dont les dessins ornent plusieurs retro-clones de renom (Swords & Wizardry, Labyrinth Lord, etc...). De fil en aiguille, je suis tombé sur une illustration de Donald Duck en armure médiévale (du moins, c'est ce qu'il me semblait), illustration accompagnée d'un lien qui me mena sur un forum  où je découvris enfin... Le Peuple Canard.

 

 

Donald-Knight.jpgSurpris mais aussi touché par cette réminiscence de mon enfance (Donald et Mickey brandissant des épées médiévales et combattant des dragons, ça remonte au moins à Taram et le Chaudron Magique, 1985), je lus d'une traite cette aide de jeu et décidai tout de go de la traduire. Ce pour plusieurs raisons :

- d'abord, j'ai trouvé l'idée drôle, totalement excentrique, farfelue, originale, donc indispensable

- ensuite, parce que j'aime bien l'idée d'un monde peuplé de toutes sortes de créatures anthropomorphes, dignes de la Cantina de Star Wars.

- Egalement, parce que que la conversion d'animaux en créatures anthropoïdes est un thème récurrent de l'heroic-fantasy. Songez-y :

  • des hommes-cochons (les orcs de la première édition de D&D, rebaptisés "Gamorréens" dans "Le retour du Jedi"),
  • des hommes-rats (les skavens),
  • des hommes-loups (les Wolfen de Palladium, puis de  Confrontation / Cadwallon ; les Worgen de World of Warcraft),
  • des hommes-boucs (les hommes-bêtes de Warhammer, eux-mêmes plagiats des Broos de Runequest),
  • des hommes-félins (les Khalimans d'Alkemy).  

Alors, pourquoi pas des hommes-canards ?

- enfin, j'aime assez l'idée d'un double usage pour ces créatures. D'une double-lecture possible.

Car en effet, ces hybrides hommes-animaux peuvent être utilisés de deux façons totalement différente :

1) de façon comique pour dédramatiser l'univers du jeu, le rendre un peu plus farfelu qu'il n'était à l'origine, plus léger, plus fou. C'est le choix fait par de nombreux récits destinés à un jeune public (les films Walt Disney, l'excellente série Tellos, certains mangas).

2) Ou au contraire, de façon inquiétante, pour rendre l'univers du jeu plus malsain. C'est là la thématique choisie par H.G. Wells dans "l'île du Docteur Moreau". Une thématique que met particulièrement bien en valeur Allan Moore dans sa BD "la Ligue des Gentlemen Extraordinaires". Remplacez le docteur Moreau par une cabbale de sorciers fous et cruels et voilà le travail !

 

 

Voici donc une aide de jeu 100% compatible avec tout clone de D&D, autant dire un large panel de jeux. J'ai essayé de faire au mieux pour cette traduction mais si vous le souhaitez, vous pourrez découvrir le texte original en cliquant ICI.

 

 

Le peuple canard ("the duck folk") :

 

Prérequis : DEX 9, CON 9 

Caractéristique principale : SAG et CON. Un Canard doit avoir au moins 13 dans l'une de ces deux caractéristiques pour bénéficier d'un bonus de 5% aux XP. Ce même bonus passe à 10% s'il a au moins 13 dans les deux caractéristiques. 

Points de vie : 1d6 

Niveau maximum : 10 

 

Le peuple Canard (ou simplement "les canards") forme une race de canards anthropoïdes de grande taille. Remarquablement ouverts d'esprit, ils s'intègrent aisément au sein des autres sociétés en dépit de leur apparence singulière et de leurs différences biologiques. Le plus souvent, ils mènent une existence paisible d'inventeurs et d'artisans. Mais parfois, certains d'entre eux se retrouvent sur les chemins de l'aventure, que ce soit par pure infortune ou bien dans l'espoir de se distinguer, de "mieux faire". 

 

Les canards sont un peu plus petits que les nains. Ils pèsent dans les 100 livres (environ 45 kg) et mesurent un peu plus d'un mètre. Parce qu'ils sont si petits, les canards voient leur classe d'armure diminuée d'un point (CA-1) lorsqu'ils sont attaqués par des créatures plus grandes qu'un homme (trolls, géants, ogres, etc.). 


Leur corps est recouvert d'un plumage qui leur procure une excellente protection contre le froid. Un bec de canard, des pieds et des mains palmés achèvent de les distinguer physiquement.  Les canards sont d'ailleurs d'excellents nageurs, capables de rester plus de cinq minutes sous l'eau.

 

Leur plumage leur fournit une protection suffisante contre les intempéries et ils n'ont pas besoin de vétements. Ils portent cependant des chemises et des vestes, ainsi que des chapeaux, afin de montrer leur rang et/ou leur occupation. En revanche, ils ne portent pas de pantalons, n'en éprouvant ni l'envie ni l'utilité. Ce travers peut parfois être mal vu par les individus les plus conservateurs des autres races, bien qu'il ne soit pas possible de distinguer les attributs sexuels, tant des mâles que des femelles.  


Enfin, même désarmé, un canard reste dangereux car il peut utiliser son bec pour frapper ses adversaires, leur causant de vilaines blessures (1D4). A noter que leur bec est pourvu de dents (contrairement à celui des vrais canards).

 

Du point de vue du comportement, les canards aiment généralement les loisirs. Ils apprécient toutes sortes d'activités, du moment qu'elle ne les mettent pas trop en danger. Lorsqu'ils ne sont pas partis à l'aventure, ils apprécient de se divertir et de se relaxer. A cause de leur petite taille et de leurs mains palmées, ils ne peuvent utiliser d'armes larges ou à deux mains, mais ils peuvent autrement utiliser toutes sortes d'armes et d'armures.  

 

Citadelle : quand un membre du peuple Canard atteind le niveau 10, il peut alors fonder un village. Ce dernier devra se situer dans une vallée calme, le long d'une rivière, sur les berges d'un lac, ou bien encore sur les rivages d'une mer. Des membres du peuple Canard, ainsi que d'autres individus viendront le peupler et le personnage deviendra alors leur chef. Charge pour lui ensuite de gouverner son peuple avec sagesse.

 

2011.05.01-4919.JPG

(admirez ces superbes figurines, présentées sur le blog figuriniste "Gloranthan Army")

 

 

Progression du Peuple Canard :

Points de vie : 1d6 par niveau 

 

Expérience (niveau) Pick pockets Déplacement silencieux Se cacher dans les ombres

0 (1)

23 23

13

1,565 (2)

27 27

17

3,125 (3)

30 30

20

6,251 (4)

37 37

27

12,501 (5)

40 40

30

25,001 (6)

43 43

37

50,001 (7)

53 53

47

100,001 (8)

63 63

57

200,001 (9)

73 73

67

300,001 (10) 83 83 77
400,001 (11) 93 93 87
500,001 (12) 105 95 90

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Petit bonus, voici les caractéristiques pour l'édition avancée (OSRIC/AD&D) : 

Le Peuple Canard : 

Pré-requis : DEX 9, CON 9 

Modificateurs de caractéristiques : CON +1, FOR -1 

caractéristiques Min/Max: FOR 3/17, DEX 3/18, CON 8/18, INT 5/18, SAG 3/18, CHA 6/18 

 

Classes accessibles (niveau maximum) : 

Guerrier (niv. 8) 

Voleur (niv. 14) 

Druide (niv. 10) 

Magicien (niv. 9) 

 

Ajustement aux compétences de voleur : 

Pick Pockets : +10% 

déplacement silencieux : +5%

Se cacher dans les ombres : +5%

 

 

Pour en savoir plus :

 

Découvrez Donald Duck le berserker, un PNJ prestigieux pour AD&D (138 pv, tout de même !!!! )

 

Les stats du Peuple Canard en tant que "monstre", à insérer dans le bestiaire

 

Visitez le site de l'auteur de cette aide de jeu : Stuffed Crocodile. Vous y découvrirez d'autres aides de jeux, beaucoup plus sérieuses quand même (mais avec toujours de temps en temps, des bizarreries farfelues et bienvenues).

 

Enfin, découvrez les Durulz, le peuple canard, tout à fait jouable et 100% officiel du JDR Runequest !!!

Commenter cet article

EtienneB (Aldar) 29/11/2011 08:01


Personne ne t'y oblige ! Faut pas que ça soit une corvée non plus 

olivier rousselin 30/11/2011 22:06



Oh non, ce ne sera pas une corvée loin de là. Disons que j'ai pas mal de retard à rattraper... Un exemple ? Je viens de débuter (ce mois-ci) la lecture des "Neuf Princes d'Ambre" de
Roger Zelazny. A trente-sept ans passés, il était temps, non ?






EtienneB (Aldar) 17/11/2011 07:58



Honnêtement, je ne le sens pas très bien 


J'ai déjà des hommes-loups, des hommes-chats, des hommes-taureaux, pourtant.


Mais le canard ou le lièvre a un côté trop gag... Mais si quelqu'un en a envie, qu'il ne se gêne surtout pas pour moi !


Sinon, tu peux avoir honte, effectivement. Les extraits datent de février 2011 ! Depuis, j'ai ajouté ma première nouvelle à propos de cette coquine de Néalanne et plein d'autres choses
intéressantes !



olivier rousselin 28/11/2011 22:01



Ahem, bref, j'ai du retard à rattraper... Bon, ben, j'vais m'y mettre, promis !



EtienneB (Aldar) 14/11/2011 21:05



Totalement indispensable, en effet ! 


Comment a-t-on pu vivre si longtemps sans ça ?


Merci, Olivier



olivier rousselin 15/11/2011 21:51



Mais je t'en pris. J'ai hâte de voir les canards débarquer dans les Folandes.


 


Et attends un peu qu'une classe de perso "the hare people"  (le peuple lièvre) apparaisse : Bugs Bunny et Donald Duck, l'épée au poing et la cape flottant au vent, unis face aux
machiavéliques menées des Verougues ? Punaise ! Ca va barder !!! 





 


PS : honte sur moi : je n'ai toujours pas pris le temps de lire les extraits mis en ligne de "Face aux démons". Il faut que je me rattrape, et vite !