Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Heavy-Metal et Jeux de Rôles : même combat ?

Publié le 16 Juillet 2012 par olivier rousselin in 22. MUSIQUES

D'une façon assez diffuse, j'ai toujours été convaincu d'une certaine connivence entre la musique Heavy-Metal et le Jeu de Rôle. Etant fan des deux, j'ai toujours fait le lien de façon inconsciente, j'ai envie de dire "naturelle".

Evidemment, cet avis est 100% subjectif et éminemment personnel.

 

Néanmoins, la résurgence des jeux old-school s'est accompagnée d'une iconographie bien particulière, que d'aucuns jugeraient datée, mais que je qualifierai de typiquement "heavy-metal" dans l'esprit.

 

 DCCRPG-Mullen-4.jpg

 

Prenons par exemple l'illustration ci-dessus, signée Peter Mullen et tirée du livre de base de Dungeon Crawl Classics.

 

Prise telle quelle, déjà, elle en impose ! Le nécromancien au milieu, immense et nimbé de ténèbres, invoque des divinités infernales que n'aurait pas renié Jérôme Bosch. Surplombant la scène, une stèle antique arbore un menaçant signe du Chaos. Plus haut encore, une lune ceinte d'anneaux illumine la scène macabre tandis que de pauvres hères enchaînés sont entrainés vers le centre de la scène, sans doute pour être sacrifiés.

En une seule image, l'artiste arrive à évoquer (invoquer ?) les oeuvres séminales de Michael Moorcock, H.P. Lovecraft, Robert E. Howard et Clark Ashton Smith. Bigre ! 


Or, lors de ma lecture des Beta Rules du jeu, le hasard voulut que l'album "Sabotage" de BLACK SABBATH soit en cours de lecture sur mon PC. Les deux allaient tellement bien ensemble que c'en était troublant. Et là, ça a fait "tilt !" dans ma tête. 

 

BLACK SABBATH + Dungeon Crawl Classics ? Bon sang, mais c'est bien sûr !!! 

 

Tous deux partagent la même imagerie inquiétante, typiquement anglo-saxonne (songez à la fête traditionnelle de Halloween) faite d'ombres, de fantômes, de "goules et de gobelins". 

Tous deux ont la même approche rock'n'roll, limite psychédélique du genre. Quelque chose de vibrant et d'hallucinatoire !

 

Par extension, on pourrait considérer que la musique Heavy Metal et le Jeu de Rôle sont tous deux de formidables exutoires, des antidotes à la morosité et à la grisaille ambiantes. Tous deux s'adressent à des passionnés. Tous deux ont eu (et ont encore) mauvaise presse auprès des intégristes religieux. Enfin, tous deux sont porteurs d'une certaine forme de... "Rébellion", contre les normes, contre le conformisme...

Et pourquoi pas, après tout ?

 

 

Naturellement, il serait faux et absurde de dire que les deux sont réellement liés. Que les anglais de IRON MAIDEN sont des joueurs assidus de D&D ou que Mark Rhein Hagen (Vampires la mascarade) est un fan de PANTERA.

De plus, de nombreux rôlistes sont fans d'autres musiques : jazz, musique de films, classique, variétés, raï, pop, rock, punk et Hardcore (souvenez-vous, les anciens : Zone !), techno, ragga', Funk, reggae, etc... C'est un fait. Une évidence. Moi-même, avec l'âge, j'ai de plus en plus élargi mes horizons musicaux, m'intéressant à d'autres styles. 

 

 

Néanmoins, il me semble qu'une certaine "connivence" existe entre ces deux cultures... Et que ce n'est pas un hasard. 

 

 

Quelques exemples ?  

 

- Le groupe britannique BOLT THROWER reprit des visuels de Games Workshop (avec leur accord) pour illustrer les pochettes de ses premiers albums : "Realm of Chaos" et "War Master". Plus récemment, pour l'album "Honour - Valour - Pride".

 

bolt-thrower-realm-of-chaos-slaves-to-darkness.jpg


- L'un des plus célèbres morceaux de METALLICA s'intitule "Call of Ktulu". La légende dit que le groupe de San Francisco découvrit Lovecraft par le biais du JDR de Chaosium. Comment ? A quelle occasion ? J'avoue : j'aimerais bien en apprendre d'avantage. 

 

- le groupe italien RHAPSODY écrivit toute une série d'albums-concept qui se déroulent dans un monde médiéval-fantastique, les "Terres Enchantées". C'est une véritable campagne épique de JDR qui est décrite sur plusieurs albums, chaque chanson racontant un passage important, voire une aventure complète vécue par un ou plusieurs des protagonistes. Cerise sur le gateau, la seconde "campagne" eut pour invité monsieur Christopher Lee himself, qui poussa même la chansonnette sur l'un de leurs morceaux ("the wizard's dream").

Rhapsody_SoEL_II.jpg

 

 

- Au moins deux JDR sont ouvertement inspirés par le Heavy Metal : 

  • Umläut, game of metal (chroniqué dans le Maraudeur numéro 5) ;
  • et Hell's Rock, que nous prépare avec amour Max Ravage (a.k.a. Laurent Rambour) et qui devrait logiquement paraitre chez Pulp Fever. Plus d'infos sur ce dernier jeu ICI, ICI AUSSI et LA... Ah, LA AUSSI

 

Couv numero1

 


- Dans OctaNe RPG, sous titré "the psychotronic game ot post-apocalyptic trash-culture america", l'auteur, Jared A. Sorensen recommande en guise d'inspiration sonore JUDAS PRIEST, les MISFITS,  ROB ZOMBIE... Eclectique, notre bonhomme recommande aussi l'écoute d'ALIEN SEX FIENDS, DEVO, les SEX PISTOLS, ELVIS PRESLEY, les CLASH, JAMES BROWN... Secouez-bien le tout pour un cocktail des plus frappés !


octaNe_cover.gif


 

- Grand fan de Heavy Metal, Croc parsema tous ses jeux ou presque de citations et de références à ses groupes favoris : IRON MAIDEN, MANOWAR...

 

- Le groupe MANOWAR justement (que Croc interviewa pour un numéro du magazine Plasma. Totale classe !), fit appel au dessinateur Ken Kelly pour la réalisation de toutes ses pochettes d'album, d'inspiration heroic-fantasy (avec barbare tout en muscles, épée tirée, et succubes lascives. Miam !).

 

- Ledit Kelly s'inspire grandement des peintures de Frank Frazetta, le "maître" de l'heroic-fantasy dont les oeuvres ornèrent les couvertures de tous les suppléments de Bloodlust (première édition). Or, justement, on retrouve une citation du groupe MANOWAR dans le tout dernier JDR de John Doe, Bloodlust Metal. Il s'agit d'un extrait de la chanson "Black wind, fire and steel" :

I am an outcast

On the path of no return

Punisher and swordsman

I was born to burn

Black wind always follows

Where my black horse rides

Fire is in my soul

Steel is on my side

manowar.jpg

 

 

- Récemment le groupe américain THE UNGUIDED a sorti un album intitulé "Hell Frost", apparemment, d'après le JDR développé par Triple Ace Games pour Savage WorldsEnthousiasmé, le studio a mis en vente des dés à six faces ornés du logo du groupe à la place du 6 (celui à droite).

new_tag_dice.jpg

 

 

 

D'autres exemples existent, j'en suis sûr. Mais qu'importe ! Car ce qui compte, c'est que l'esprit soit là et qu'il demeure. Authentique. Irréductible.

 

Sur ce, bonne bourre et bien entendu...

 

 

... BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES

 


 umlaut.jpg

Commenter cet article