Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 19:06

Dans la longue liste des néo/retro/quasi clones gratuits qui envahissent (lentement mais surement) le web, Errant RPG se distingue par sa qualité graphique et ses concepts.

 

 

Medieval Landscape 

 

 

Superbement illustré et maquetté (au format paysage, une originalité qui s'avère agréable à la lecture), Errant RPG multiplie les petits points de règles qui le différencient de son modèle original : Dungeons & Dragons.  Quelques exemples :

 

- Les jets de sauvegarde (p. 22) servent à bloquer sa respiration ("Breath"), surmonter ses peurs ("Fear"), ou sa douleur ("pain"), résister à la magie ("Magic") ou à des poisons ("Toxin"), etcetera.

 

- De même, il existe pour chaque classe un jet de sauvegarde majeur (le PJ rajoute son niveau au JS) et mineur (le PJ rajoute la moitié de son niveau au JS).

 

- Chaque classe (p. 11) bénéficie d'un bonus égal au niveau du PJ sur certaines compétences dans lesquelles il est spécialisé ("Charmer" pour un barde, "déplacement silencieux (nature)" pour un ranger, etc.)

 

- Chaque classe est entraînée (ou non) à manipuler des armes. Un personnage non-entraîné subit un malus en fonction de l'arme utilisée.

 

- Chaque personnage dispose de points de chance (p. 25) qui lui permettent de tricher avec le destin, d'une ambition (p. 24) majeure et d'une autre, mineure (qui servent de buts aux personnages)

 

- L'alignement est remplacé par un niveau de Karma (p. 26), qui débute à zéro pour tout personnage de niveau 1 et évolue positivement ou négativement en fonction des bonnes ou mauvaises actions que le personnage commet ! Une excellente idée qui rappelle les sandbox games comme Fable.

 

- Lorsque le personnage tombe à 0 points de vie, il encaisse ensuite des dommages sur ses caractéristiques ("attribute damage", p. 27), qui diminuent logiquement. Le système envisage également les séquelles dues à une blessure trop sérieuse.

 

 

 

Comme vous pouvez le constater, les innovations sont légion. Et je ne vous ai même pas parlé du système qui régit la magie !

 

Untitled.jpgTout au long de ses quatre-vingt pages, Errant RPG propose  un étonnant mélange de concepts, à la fois classiques et innovants, au point que l'appelation "retro-clone" en devient caduque. L'ensemble est extrêmement séduisant (j'ai preque envie d'écrire "moderne") et n'a pas à rougir, comparé aux produits "pro" des éditeurs. En fait, on en vient presque à regretter qu'il n'existe pas une version papier, toute en couleurs, imprimée sur papier glacé. C'est bien là le seul défaut que j'ai pu trouver à cet excellent JDRA.  

 

 

En définitive, Errant RPG tient plus du néo-clone à la Castles & Crusades que du classique retro-clone. Nous avons là un système qui réinvente complètement D&D, en s'inspirant de jeux de rôle plus récents, tout en rendant respectueusement hommage au "Grand Ancien".  Petite cerise sur le gateau, la version proposée gratuitement est une "beta release". Autrement dit, une première ébauche que l'auteur entend bien développer avec le temps.

 

 

Errant RPG est un JDRA d'excellente facture, inspiré et qui vaut largement le détour. Téléchargez-le, vous ne le regretterez pas.

 

Sur ce, bons downloads et ...

 

 

 

... Bons jeux !

 

 

Pour en savoir plus : 

 

Naturellement, en premier lieu, venez visiter le site officiel du jeu :  http://errantgame.blogspot.com/. L'auteur, Greg Christopher, y poste régulièrement commentaires et réflexions sur la "révolution OSR" (pour Old School Renaissance), parle de sa passion pour les "JDR à l'ancienne", évoque son futur projet de JDR de SF, Cascade Failure, et bien d'autres choses encore. 

 

En plus d'Errant, Greg Christopher est également l'auteur de Statecraft GS RPG, un "JDRA historique de stratégie", qui vous propose de jouer le souverain d'un état. Un peu comme Birthright je suppose, sauf que là, l'action se passe sur notre bonne vieille terre, avant 1900, et que le contexte se veut 100% historique. Chaque joueur gère donc son souverain et l'état qui lui survivra, plutôt qu'un simple personnage. J'espère vous en dire plus bientôt sur cet Objet Ludique Non Identifié...

 

A noter que notre auteur gère un troisième blog (mazette ! ) : Synapse RPG, où il évoque plus en détail ses divers projets. A lire !

 

Enfin, impossible de parler d'Errant sans évoquer tous les artistes (plus d'une dizaine !), peu connus du grand public, qui ont gracieusement permis à Greg Christopher d'utiliser leurs créations pour illustrer son jeu. Je vous invite vivement à partir à la découverte de leurs oeuvres respectives (cliquez simplement sur leur nom, ci-dessous). Vous n'en reviendrez pas ! 

 

 

Sjoerd “Hourences” De Jong

Emi Sandu

Etienne Deffinis

Hokunin

Erich Schreiner

Rod Wong

Josu Hernaiz

Volkan Kucukemre

Eko Puteh

Per Sjögren

Irina Chukina

Partager cet article

Repost 0

commentaires

childeric maximus 03/01/2011 11:35



Excellente pêche que ce JdRA !


Il y a tellement de bons JdR méd-fan amateurs (et gratuits) que tu nous fais régulièrement découvrir que je ne me vois plus acheter un quelconque livre sur le sujet.



olivier rousselin 03/01/2011 20:55



C'est exactement la réflexion que je me suis fait tout récemment ! A quoi bon acheter des Runequest II, des Fantasycraft, des "guides du joueur avancé"
de Pathfinder, d'innombrables manuels des joueurs pour D&D 4 et autres bouquins et boîtes d'accessoires de la troisième édition de Warhammer
quand on voit tous les produits disponibles gratuitement sur le net ? Hein ? A quoi bon ? 


Certains me rétorqueront (avec justesse) : "parce qu'on est des geeks !!!" et je ne saurais leur donner tort. Après tout, à chacun de vivre sa passion comme il l'entend.


 


Mais j'ai de plus en plus envie de revendre mes manuels de JDR du commerce, de vider mes étagères pour mieux me lancer à corps perdu dans la maîtrise des jeux gratuits du net. Définitivement, en
cette année 2011 qui commence, je me dis et je clame tout haut : "VIVE LES JDRA !!!!" 


 



Arasmo 31/12/2010 09:33



Well Greg, basically Olivier says that Errant RPG is very interesting because it reinvents D&D, taking some inspiration from recents games and game design trends, while still staying close to
the "Great Old One".


From what i read, I totally agree with Olivier : the game possesses that strange "D&D" magic that makes you want to roll a character and have fun straight away, without the weird rules of the
earlier D&D editions (THACO...)  nor the rules overload of the later D&D editions.


In two words : great job !



olivier rousselin 02/01/2011 21:39



Thanks a lot Arasmo for your very kind intervention. I would'nt have said better. 


 


If I had to tell anything else, I would add that retro-clones are really a wonderful thing. They are free, fun, written with passion, humility and sincerity. They are just great ! I agree with
Jeepee : it has been something quite important in 2010. I would say : a true phenomenon. And it's
happening right now !


 


Life is sweet.... 



Arasmo 31/12/2010 08:48



Sacré trouvaille, dis donc !


Ce JDRA sans prétention semble à mes yeux un bon compromis entre l'ultra-simplicité d'un Microlite20 et la lourdeur d'un D&D 3.X/4 ou Pathfinder. Dans le genre des jeux "à la D&D"
modernes, je le préfère même à Dragon Age ou à Tranchons&Traquons ! Une fois que j'ai fini la traduction de Labyrinth Lord (mon chouchou du moment, ça m'a réconcilié avec D&D!), je me
pencherai peut-être sur le cas Errant !


 En tout cas, merci beaucoup pour cet article : le jeu mérite amplement un petit coup de projecteur !



olivier rousselin 02/01/2011 21:42



Il y en a tant d'autres encore : Dungeon Slayers, Old-School
Hack (le dernier recensé), Lamentations of the Flame Princess, Basic Fantasy...


Mais effectivement, Errant RPG a un petit quelque chose en plus. Ravi d'avoir partagé cette découverte avec toi, Arasmo !  Et bonne année 2011 ! Que les dés soient avec toi
!! 



Greg Christopher 31/12/2010 05:38



Wow, what a great review! Thanks a ton!


I wish I could understand French. :) Oh well, I will have to rely on Google-Translator for now.



olivier rousselin 02/01/2011 21:32



Wow (too) ! Internet is truly amazing. Despite the distance and the difference of languages, people get connected all around the world, share things, discuss topics, play games... That's magic



Greg, your post made me happy. Thanks a lot and happy new year to you. 



Présentation

  • : dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • dices everywhere, des dés, du fun, des jeux
  • : blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds
  • Contact

Who Made Who

  • Olivier
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!
  • Passionné de JDR depuis bientôt 30 ans et fan de : mangas, comics, fantasy, SF, fantastique, épouvante, Heavy-Metal, Vikings, Hal Foster, HR Giger, Druillet, R.E. Howard, Lovecraft et bien d'autres choses encore !!!

Recherche

Je soutiens...

    brstrip

 

Liberté d'expression sur le net