Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Defis Fantastiques, le Jeu de Rôle

Publié le 21 Mai 2011 par olivier rousselin in 1. JEUX DE ROLES

Je m'étais promis de me "restreindre". De ne plus faire d'achats de jeux "inutiles", c'est-à-dire, de jeux auxquels, probablement, je ne jouerais jamais. Bref, j'avais fait le voeu pieux de devenir raisonnable. Peine perdue !

 

Un petit tour vendredi à ma boutique préférée, innocemment, l'air de rien, m'a fait replonger. Le coupable ? Advanced Fighting Fantasy, the roleplaying game ! LA madeleine de Proust ultime ! Ni plus ni moins que le Jeu de Rôle basé sur les Livres Dont Vous Etes Le Héros. Trippant !!!

 

DSCN1597.jpg

 

 

1. PETITE LECON D'HISTOIRE ANECDOTIQUE :

 

 

Pour les moins de trente ans, une explication s'impose (100% subjective comme d'habitude)  :

Il était une fois, il y a fort, fort longtemps, une période de l'histoire connue sous le nom "d'années 80". C'était une époque rude, farouche, où les gens devaient survivre sans téléphones portables, ni lecteurs MP3 ! L'internet n'existait pas et les ordinateurs High-tech de l'époque s'appelaient Amstrad, Amiga et Atari. Les toutes premières consoles, summums de la technologie, étaient des Colecovision avec des manettes pourvues d'un unique bouton et d'un baton en plastique noir (le "joystick"), d'une solidité à toute épreuve. Les tous premiers jeux vidéos, éblouissants, s'appelaient "Arkanoïd", "Duck Hunt" ou encore "Space Invaders".


Le même archaïsme, extraordinaire, frappait le cinéma. Ainsi, les effets spéciaux par ordinateur n'existaient pas. Du coup, James Cameron et Georges Lucas faisaient encore des vrais films. Les effets spéciaux étaient notamment assurés par les maquilleurs (Rob Bottin, Joe Johnston, Rick Baker...) vénérés comme des demi-dieux pour leurs prouesses visuelles ! En ces temps fort, fort lointains, Peter Jackson ne faisait pas du cinéma. Trop jeune. Guillermo Del Toro non plus, pour la même raison. Bref, pour les "geeks", c'était une autre époque. D'ailleurs, le terme n'existait même pas !

 

En ces temps-là, donc, on s'amusait autrement et les jeux de plateau étaient la panacée. Jeux de Rôle et wargames étaient encore des loisirs confidentiels, réservés à une élite estudiantine, seule capable de lire d'épais volumes écrits en anglais, importés par quelques boutiques visionnaires (L'oeuf Cube à Paris, par exemple).

 

 

2. ET LA LUMIERE FUT... (rendez-vous au paragraphe 315)

 

 

Et puis un jour, nous vîmes débarquer les Livres Dont Vous Etes Le Héros avec la série "Défis Fantastiques" (Folio Junior). Des livres de poche qui étaient également des jeux. Qui se jouaient avec deux dés à six faces, un crayon et une gomme. Et qui, tous, nous entrainaient, nous lecteurs, dans de palpitantes aventures, faites de combats épiques, de monstres hideux, de périls mortels, de pièges et de chausse-trappes impitoyables.

Les Livres Dont Vous Etes Le Héros (ou LDVELH) racontaient des aventures fantastiques, dans des mondes antiques, truffés de donjons, de dragons et de trésors. Surtout, il y avait des choix à faire ! Et ces choix pouvaient causer la fin de l'aventure, ou bien nous rapprocher de notre but. Au fil des livres, il nous a fallu traverser les "Marais de l'enfer", pénétrer au coeur de "la Citadelle du Chaos", tuer "le sorcier de la montagne de feu", relever "l'épreuve des champions", sortir vivant du "Volcan de Zamarra" ou encore, réussir à s'échapper de "La Galaxie Tragique" (mon préféré !).

 

Simplement : les LDVELH étaient trippants ! Carrément. Pour bon nombre d'entre nous, ces petits bouquins ont servi de tremplin pour nous faire découvrir les "vrais" jeux de rôle.

La série des "Défis Fantastiques" (Fighting Fantasy en VO) reçut un accueil triomphant. Elle lança la mode des LDVELH qui devinrent un véritable phénomène de société. Gallimard, l'éditeur français lança d'autres séries par la suite. Toutes connurent un franc succès et bien des imitations. Parmi les séries, on retiendra Loup Solitaire et Sorcellerie (tous deux adaptés en JDR), mais aussi Quête du Graal, Sorcellerie, la Voie du Tigre et bien d'autres encore. 

 

 

3. FULL CIRCLE (LA BOUCLE EST BOUCLEE) :

 

 

Outre-manche, Fighting Fantasy (le nom original de la série "Défis Fantastiques") a également connu un engouement jamais démenti. Une première tentative d'adaptation en Jeu de Rôle vit le jour en 1984, puis une seconde édition (Dungeoneer) en 1989, tous deux au format poche. Quelques suppléments (guide du monde, bestiaires, règles additionnelles) virent également le jour. 

 

Vingt-deux ans plus tard, Fighting Fantasy/dungeonner revient sous le nom Advanced Fighting Fantasy : un beau livre au format A4 et couverture souple, de cent-soixante-dix pages. 

 

DSCN1602.jpg

 

 

A l'intérieur, mes amis, qu'avons-nous ? Eh bien, du bon vieux JDR old school, bien fun, simple et efficace. Quatre caractéristiques : Habileté (Skill), Endurance (Stamina), Chance (Luck) et Magie. Quelques compétences. Trois races (humain, elfe et nain). Une centaine de sorts. Des conseils simples pour mener une partie, imaginer des aventures, mettre en scène les dieux et les religions. Comment créer des donjons (avec un système aléatoire proposé). Comment inventer de nouveaux monstres... Le tout avec une mise en page sobre, claire et un texte aéré. L'écriture est concise avec de petites touches d'humour de ci de là. 

 

Rien de neuf sous le soleil, mais qu'est-ce que c'est bon ! Certes, l'effet "nostalgie" fonctionne à plein régime sur moi et influence forcément mon discours. Comme je l'ai écrit en début d'article, AFF, c'est un peu la madeleine de Proust "ultime" pour tout rôliste entre trente et quarante ans. Une sorte de "livre à remonter le temps". Du moins, jusqu'à ce que Wizards of the Coast réédite un jour la première édition de AD&D en fac-similé !

 

Mais il serait injuste de limiter Advanced Fighting Fantasy (AFF) à cela. Les règles, archi-simples, fonctionnent parfaitement et font d'AFF un formidable outil d'initiation, facile à mettre en oeuvre.

Ce peut être aussi un excellent JDR "d'apéro", à proposer aux copains pour se détendre, entre deux campagnes de jeux plus complexes, comme Shadowrun, Vampire ou l'Appel de Cthulhu.

Enfin, c'est un JDR parfaitement adapté à un public jeune (10-12 ans) et/ou débutant.

 

Pour toutes ces raisons, j'ai craqué sur et attend avec impatience les deux autres rééditions annoncées par l'éditeur Arion Games : Titan (le livre du monde) et Out of the Pit (le bestiaire).

 

 

VIVEMENT LA SUITE !

 

 

Pour en savoir plus : 

 

 

A) Nouvelle édition :

- Le site d'Arion Games, propose en téléchargement gratuit la feuille de personnage ainsi qu'une preview du jeu, ICI. Cela fait peu mais le site est en cours de réorganisation et le JDR vient tout juste de sortir. Attendons la suite !

 

B) E-zines : 

- Plus intéressant, Fighting Fantazine est un excellent webzine entièrement dédié aux Livres Dont Vous Etes Le Héros des séries "Défis Fantastiques" et "Sorcellerie". Interviews des auteurs, des illustrateurs, articles de fond, mini-scénarios et aventures-solos, présentations et critiques des livres... Que du bon. Six volumes bien copieux vous attendent, tout en couleurs et à télécharger gratuitement. A titre d'exemple, le n°06, paru ce mois-ci fait 96 pages. Miam ! 

 

- Toujours dans le numéro 06, un concours de scénario est proposé (page 76). A la clé, la possibilité de gagner les trois livres d'AFF. Tentez votre chance, mes amis! A vos claviers !!

 

- Autre webzine incontournable, Draco Venturus parle de JDR et de LDVELH. Le numéro 1 est toujours disponible gratuitement avec un article très bien fait consacré à Titan (pages 4 à 9). Génèse de la série, produits dérivés, présentation du monde avec cartes en couleur : une excellente entrée en matière pour tous ceux et toutes celles qui ne connaissent pas bien cet univers. Mais tout le reste du numéro est à lire ! 139 pages de bonheur ludique !!!

A noter que le numéro 2 est en cours de préparation et devrait sortir... Courant 2011. Je l'attends avec impatience !

 

C) LDVELH (en français)

Enfin, amis francophones, plusieurs sites web méritent toute votre attention. Je citerais notamment :

- Planète LDVELH, l'équivalent du G.R.O.G. pour Livres Dont Vous Etes Le Héros ;

- la bibliothèque des Aventuriers, un autre site qui inventorie les différents LDVELH ;

- Xhoromag, s'est éloigné de l'univers de Titan pour proposerà la place de nombreux travaux de fans, à télécharger gratuitement, qui se déroulent dans un multivers fantastique bien particulier : celui de Xhoromag. Etonnant !

- plus classique, le paragraphe 400 est un site perso qui regroupe de nombreuses solutions de LDVELH. 

 

D) LDVLEH (en anglais) : 

Le site officiel incontournable, c'est bien entendu fighting fantasy.com ! Outre-manche, les LDVELH sont régulièrement réédités et de nouveaux ouvrages ont vu le jour récemment : Stormslayer, Night of the Necromancer... Ils sont, vous vous en doutez, totalement inédits en français. En plus des livres-papier, la licence tente de s'exporter sur divers supports électroniques : I-phone, PSN, Nintendo DS... Et un support que je ne connaissais pas : le Kindle (?)  

     

E) autres Jeux de Rôle (en français) :

- A propos du GROG, les fiches présentant la gamme Fighting Fantasy vous attendent ICI.

 

- Toujours dans le domaine du JDR, ne passez pas à côté de  Sorcellerie! le JDR, un excellent JDRA de 160 pages, ultra-détaillé, qui décrit soigneusement cette partie du monde de Titan. Sorcellerie! est un JDRA complet. C'est aussi un superbe sourcebook, bien que non-officiel, sur l'une des régions les plus dangereuses de ce monde. A découvrir sur le site Kalkhabad.free.fr

 

E) autres Jeux de Rôle (en français) :

Si vous lisez l'anglais, ne passez pas à côté d'Advanced Fighting Fantasy.co.uk ! Ce site présente un projet non-officiel de relaunch/refonte de la précédente édition de Fighting Fantasy parue en 1989. Elle se retrouve aujourd'hui en "concurrence" avec la version officielle d'Arion Games, si tant est que l'on puisse parler de concurrence. En effet, les règles sont peu ou prou les mêmes. L'univers est le même. Et la démarche également, c'est-à-dire 100% fan !

Le site propose donc de nombreuses règles optionnelles que vous pourrez choisir d'inclure ou non à celles d'Arion Games, pour apporter d'avantage de "profondeur" au jeu. Mais surtout, le site propose plusieurs campagnes prêtes à jouer. Des heures et des heures d'aventure !!! Seul bémol, il faut contacter par mail les auteurs du site pour obtenir les scénarios. Dommage, j'aurais préféré les downloader diretement. 

 

Autre site à découvrir : Titanica, le wiki dédié au monde de Titan.

 

Voilà ! Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bon surf sur le web, bons downloads et surtout...

 

... BONS JEUX !



Commenter cet article

Rappetou 22/05/2011 21:11



Que de souvenirs ! Je ne me rappelai même plus avoir lu (joué ?) certains LDVHLH cité ici jusqu'à ce que je relise les noms


 


Quand on y pense, pas de téléphone portable ni de mp3... pfiou quel coup de vieux je me prend !



olivier rousselin 29/05/2011 21:26



Wép ! Comme le dit si bien Rahan, en ce temps-là, c'était "les Âges Farouches" ! 



Stéphane 22/05/2011 08:10



Moi aussi, "La Galaxie Tragique" était mon préféré, avec son parfum de Star Trek. J'avais aussi bien aimé "Les Trafiquants de Kelter" (toute ressemblance avec "Outland" était probablement pas
fortuite) et "Le combattant de l'autoroute" (univers et scénario entièrement pompé sur Mad Max II). Souvenirs, souvenirs :)



olivier rousselin 22/05/2011 11:46



Aaah, "la Galaxie Tragique" ! Ce qui était génial dans ce bouquin, c'est que tu dirigeais un équipage, que tu étais responsable des gens embarqués avec toi sur le vaisseau..Il y avait un
peu de combat mais surtout beaucoup d'exploration. Et le look bizarre des héros sur la couverture (aux prises avec un robot de combat dans des sortes de jeux du cirque) m'avait marqué.


Il y avait aussi "Rendez-vous avec la M.O.R.T" où l'on jouait un super-héros mais qui était vachement dur. La série "Sorcellerie". Et bien entendu, "les combattants de
l'autoroute", un très chouette bouquin.


Comme tu l'as écrit si justement : souvenirs, souvenirs !