Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Multi-genres : la brocante de l'imaginaire

Publié le 27 Mars 2011 par olivier rousselin in 18. INSPIRATIONS

HellboyPlanetaryLa Ligue des Gentlemen ExtraordinairesLa Brigade Chimérique

 

 

league10re4Depuis quelques années maintenant, une nouvelle forme de science-fiction a fait son apparition, notamment dans les pages des  bandes dessinées américaines.

Un nouveau style littéraire ?

Un nouveau genre ?

En tout cas, une façon bien particulière de construire un récit fantastique, qui est en train de "faire école".

 

 

Ce nouveau genre, appelons-le (faute de mieux) SF "bric-à-brac" en attendant une meilleure définition

 

De quoi s’agit-il ? De récits qui :

1. puisent à une multitude de sources d’inspirations, réelles et fictives,

2. en les citant plus ou moins ouvertement,

3. et (surtout !) en les mélangeant/brassant ensemble.

 

Ce brassage/mélange est souvent symbolisé par l’usage de figures légendaires de la culture populaire. Des héros et vilains mythiques que l’auteur fait se rencontrer, dialoguer, s’allier, se battre et (parfois) mourir.

Des personnages marquants, ayant réellement existé, sont aussi mis à contribution lors des récits et croisent la route des personnages fictifs. 

 

 

De la même façon, le mélange d’événements réels et fictifs est une fondation essentielle du récit, qui y puise sa cohésion interne.

Sa densité.

Pendant ce temps, le lecteur est égaré dans un kaléidoscope vertigineux d’intrigues, d’idées fortes et d’images.

 

 

Enfin, dans la SF "bric-à-brac", les sources d’inspiration sont nombreuses, foisonnantes et multiples

- littérature populaire du XIXème siècle, 

- jeux vidéos, 

- mangas, 

- BD européennes, 

- comic-books anglo-saxons, 

- romans pulps, 

- cinémas de genre du monde entier (Film Noir, Chambara, Kung-Fu, Yakuza-Eiga, films de monstres, horreur gothique "à la Hammer", westerns, etc.).

mais aussi :

- histoire réelle (politique, culturelle, militaire, etc.), 

- ésotérisme, 

- Folklore populaire, 

- Mythes et légendes,

- sciences naturelles,

- sciences physiques, 

- etcetera...

 

 

 

planetary-comics-volume-1-francaise-15636.jpg

Planetary ? Des savants fous, des héros du siècle dernier, des vaisseaux spatiaux qui voyagent entre les univers, des fantômes vengeurs, des aliens... Et trois archéologues de l'étrange !

 

 

Le résultat ? Des œuvres bariolées, délirantes, pleines de rebondissements et de coups de théâtre au cours desquelles le lecteur pourra croiser pèle-mêle Sherlock Holmes, Dracula, H.G. Wells, Odin, le capitaine Nemo, Marie Curie, Robur, H.P. Lovecraft, Winston Churchill, Al Capone, Clark Kent et Bruce Wayne (alias…Qui vous savez), Raspoutine, le docteur Frankenstein, Arsène Lupin, Adolf Hitler, Cthulhu, Nyarlathotep et consorts, mais aussi Tarzan, Mata Hari, le Loup-Garou de Londres, Allan Quatermann et bien d’autres figures encore !

 

 

Tous ces personnages, réels ou fictifs, se retrouvent mêlés à l’histoire qu’invente l’auteur, parfois sous leur vrai nom. Parfois sous des noms d’emprunt. Ainsi, Clark Kent devient-il "monsieur Steele" dans La Brigade Chimérique, tandis que Tarzan devient "Lord Blackstock" dans Planetary.

 

Ainsi, les auteurs de ces séries modernes sont à la fois brocanteurs, archivistes et explorateurs de l’imaginaire.

Ils réinventent les mythes, revisitent à la fois notre histoire et notre culture, et refont le monde. 


Mieux ! Ils le transforment dans chacun de leurs récits, au fur et à mesure de leurs ajouts, de la même manière qu’un brasseur ou un alchimiste prépare un breuvage en dosant chaque nouvel ingrédient qu’il incorpore.  

 

Force est de le constater : cette "science du mélange" a donné naissance à des œuvres fortes, épatantes, qui ont toutes rencontré un succès à la fois critique et commercial. 


Ainsi, Hellboy a reçu plusieurs Eagle Awards, un Eisner Awards en 2002 pour le son histoire courte "le Ver Conquérant" et a été adapté deux fois au cinéma.

Planetary fut quatre fois nominé aux Eisner Awards

La Ligue des Gentlemen Extraordinaires reçut deux Eisner Awards en 2003 et a été adapté (mal, hélas) au cinéma avec Sean Connery dans le rôle d’Alan Quatermann. 

Petit dernier du lot, La Brigade Chimérique a reçu le prix du jury BdGest'Art 2010. En attendant d'autres récompenses ? 

 

D'autres séries méritent d'être citées, comme Supreme et Tom Strong, tous deux Moore, d'Alan Moore, qui revisitent en profondeur les codes et poncifs des comics de super-héros. 

 

Pour nous, rôlistes, ces bandes dessinées sont à chaque fois de formidables sources d'inspiration. A chaque nouvelle lecture, nous partons à la découverte d'univers entiers ! Des terres alternatives à explorer, différentes, étranges, riches en possibilités...

 

L'aventure s'y déploie, faite de mystères, de surprises, de références, de citations diverses... C'est un capharnaüm érudit, bariolé et baroque qui nous saisit et nous emporte à chaque fois. Un tourbillon vertigineux de sensations et d'intrigues qui nous laisse pantelant. 

 

Avec à chaque fois, presque à chaque page, un nom, une citation, qui affleure sous le sable. Comme un trésor enfoui qui attende d'être déterré.

 

Ne passez pas à côté de ces merveilleux récits. Lisez-les. Savourez-les. Et le plus important, amusez-vous.


 

Bons jeux à tous et à toutes !

 

 

Commenter cet article