Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Petit tour d'horizon des JDRA

Publié le 15 Décembre 2008 par olivier rousselin in 2. JDR GRATUITS : LES JDRA

Après avoir couvert d'éloges 1KM1KT, je me suis rendu compte qu'il manquait sur Dices un article généraliste consacré aux JDRA francophones.

Erreur monumentale ! Oubli impardonnable ! Et donc, voici un manque comblé, enfin ! Naturellement, cet article est incomplet. Après tout, comment rendre compte de façon exhaustive de la richesse et de la diversité incroyables des JDRA ? Cet article est donc à considérer comme en cours de rédaction. J'espère bien revenir dessus pour le compléter, l'enrichir et le rendre encore plus "informatif" (à ce propos, comme toujours, si vous avez des suggestions, des idées, des critiques : écrivez-moi ! )


I. Les deux références incontournables en France :

Tout d'abord, il y a
 Jeux d'Ombre (JdO), le webzine dédié aux JDRA et à leurs auteurs. Servi par une équipe hyper-dynamique, le site du webzine met en ligne moult scénarios et aides de jeux, ainsi que plusieurs e-zines très complets et dispos à télécharger (dedans, vous trouverez des interviews, des chroniques, des critiques, des news, des making-of de JDRA, encore des aides de jeu... Bref, que du bonheur).  Jeux d'Ombre met aussi à la disposition des rôlistes internautes une page de liens, un forum, un annuaire des JDRA hyper-complet, etc. Enfin, l'équipe est réactive et toujours disponible pour répondre à toute question. Ainsi, grâce à eux, j'ai pu retrouver le site hébergeant l'excellent Saint Seiya Legend (en l'occurence : l'Arche Imaginaire). Bref, en un mot comme en cent : TOP !  

Ensuite, seconde référence et non des moindres, il y a
 l'annuaire des JDRA. Différent de celui de JdO, cet annuaire est complémentaire et recense bon nombre de créations, classées par thèmes (fantastique, historique, manga, horreur, SF, etc.).  Du très bon boulot et là encore, plein de JDRA à découvrir !

Une troisième référence était la page dédiée aux JDRA du GROG. Actuellement indisponible, ce dernier devrait revenir (bientôt !) sur nos écrans, plus beau que jamais et avec lui, la fameuse page en question. 


II. Les sources - Que la chasse commence !

En plus de ces deux sites généralistes, il existe quantité de sources disparates dédiées à la création de Jeux De Rôle Amateurs.

Au passage, rappelons que le terme "Amateur" ne doit en aucun cas être interprêté de façon péjorative ! En effet, dans une grande proportion, les JDRA qui finissent par être publiés sur le net bénéficient de mois, voire d'années d'élaboration, de tests et de peaufinement tant des règles que de l'univers. S'ils sont encore souvent le "bébé" d'un auteur seul, ils sont aussi de plus en plus le fruit d'une collaboration entre plusieurs personnes, qui se partagent l'écriture du jeu, et sont parfois rejoints par des graphistes, des illustrateurs, des maquettistes... Bref, de plus en plus, les JDRA bénéficient d'une qualité de conception tout à fait professionnelle et n'ont plus rien à envier à leurs homologues du commerce. 


II.A. LES SITES DE CREATION :

Quantité de sites proposent aujourd'hui des JDRA.

II.A.1. LES SITES COLLECTIFS :

Qui regroupent plusieurs auteurs et JDRA. Je pense notamment à 
la Cour d'Oberon, qui hébergea entre autres Te Deum pour un massacre (devenu entre temps un JDR professionnel. Une 2ème édition est d'ailleurs en cours de projet, toujours aux éditions du Matagot - peut-être pour 2009 ?) et l'autre création d'Usher (alias Jean-Philippe Jaworski) : Tiers-Age, sans doute l'un des meilleurs JDR consacrés à l'univers de Tolkien.

On peut également citer :

Imaginez.net, collectif d'auteurs talentueux, militant pour une pratique du  JDR ouverte à tous, divertissante mais aussi culturelle, et ayant à son actif plusieurs jeux tels que Contes de fées ou encore Héros Mythiques. Sur leur site, se trouve 
toute une page consacrée aux JDR "Indie", que je vous recommande vivement.

- et l'Arche Imaginaire, géniale initiative de Clément Aunis, "l'archiviste", qui se propose d'héberger sur le site les JDRA d'autrui. une véritable aubaine pour le créateur de jeu : plus de souci de création/gestion de site ; plus de prise de tête pour diffuser sa création. L'arche Imaginaire est là ! A ce jour, 19 JDRA sont disponibles, dont Coeur de Metal, Joe Bar Team RPG, Saint Seiya Legend, Le Verbe et l'Epée et bien d'autres encore !


II.A.2. LES SITES INDIVIDUELS :

Souvent l'oeuvre d'une seule personne, ils sont trop nombreux pour être tous cités ici (du mooins, pour l'instant ^_^). Deux d'entre eux m'ont impressionné par la qualité de leur contenu, à savoir jeepeeonline.be et Les Livres de l'Ours de Kobayashi. Dans chacun d'eux, vous pourrez découvrir/télécharger des JDRA de qualité et qui méritent largement le déplacement.


II.B. LES AUTEURS :

Ainsi que nous l'avons vu, le net fourmille d'auteurs talentueux et créatifs.  J'ai déjà cité Usher, Kobayashi, Jeepee... Il y a également Philippe Tromeur et ses "53-JDR-en-une-page" ou encore
Olivier Legrand, à qui l'on doit des jeux géniaux (et je pèse mes mots !) comme Imperium (un "Dune-RPG" non-officiel riche et hyper-actif), le fabuleux Solomon Kane, La Terre des Héros ("l'autre" meilleur JDR consacré à l'univers Tolkienien), Gianni Vaccca (Basic Chine Impériale) et olivier Dubreuil (Vents des Steppes, URUK), GelWeo (la Saousie)  et tant d'autres encore... A ce stade, je ne peux que m'excuser auprès de tous ceux et toutes celles que j'ai pu oublier de citer dans ces quelques lignes. J'espère pouvoir bientôt rendre hommage à vos travaux...

Bref, vous l'aurez compris, Internet est un véritable vivier de talents et il n'est pas étonnant que plusieurs JDRA aient fini par être publiés par des éditeurs professionnels.


III. A SUIVRE...


Pour que ce tour d'horizon soit complet, il convient de citer également les forums sur lesquels on peut trouver des pages entières consacrées à la création et à la promotion des JDRA : celui du SDEN, celui de Casus-NO, celui de la FFJDR, etcetera...


Encore une fois, ce petit "tour d'horizon" est archi-INCOMPLET. D'ailleurs, tout au long de Dices, j'ai eu l'occasion d'évoquer d'autres JDRA, tous d'excellente qualité, et qui m'avaient tapé dans l'oeil, comme par exemple, le superbe Würm d'Emmanuel Roudier (pub : lisez/achetez/offrez pour Noël la magnifique BD "Neanderthal". Bientôt, le tome 2). Je suis loin d'avoir fait le tour du monde sans cesse croissant des JDRA et je m'en réjouis, car pour moi, c'est un réel plaisir, toujours renouvelé et à chaque fois, une heureuse découverte !


III. CONCLUSION ? 


Pour terminer ce petit tour d'horizon, je recommande vivement la lecture de l'article "
2005, le JDRA prend un coup de vieux" écrit par l'Archiviste et très intéressant, notamment pour sa critique de la "mode" des JDRA "baclés" et écrits à la va-vite. Heureusement, ces JDRA médiocres finissent tous par sombrer dans l'anonymat tandis que ceux vraiment hors du commun bénéficient d'un bouche-à-oreille flatteur, voire d'un suivi régulier et de la constitution d'une fan-base fidèle (Tiers-Age et Imperium sont deux excellents exemples).

Enfin, concernant les JDR créés en 24h (allez voir
24 hours RPG), ils palient le manque de temps et de préparation par des idées surprenantes et souvent accrocheuses. A tel point qu'il y a là quantité d'idées à repiquer pour votre système de règles favori (Savage Worlds, FUDGE, GURPS, RPG system, etc.)

C'est aussi ça, les JDRA. Enjoy !


Bon surf (et bons downloads !) à tous et à toutes !

Commenter cet article

Kobayashi 19/12/2008 11:45

Merci encore pour petit coup de projecteur, c'est toujours agréable de savoir qu'on ne créé pas dans le vide.En plus au gré du blog, je découvre que monsieur aime Gene Wolfe (j'aimerais pouvoir créer un jdr qui rend l'ambiance de ces romans), ce qui est un signe de bon goût indiscutable !

olivier rousselin 19/12/2008 20:26


Merci beaucoup pour tous ces éloges.

Mais il était plus que temps que je rende un (petit !) hommage à tous ceux qui font du JDRA une aventure si passionnante et perpétuellement en mouvement. Je l'ai déjà écrit 100 fois (et je ne
m'en lasse pas) : par leur seule existence, les JDRA sont un démenti cinglant à toutes les Cassandre du JDR. "Le JDR est mourant, il s'essoufle, ne se renouvelle pas, n'intéresse plus
personne...Magic l'a tué ! World of Warcraft l'a tué" Faux ! Archi-faux !!! Et vous savez quoi ? C'est tant mieux !    

Olivier

PS : comment ne pas aimer Gene Wolfe quand est amoureux de l'Imaginaire (avec un "I" majuscule) ? Sa lecture du Chevalier-Mage m'a bluffé et j'ai hâte de découvrir ses autres romans.



childéric Maximus 18/12/2008 12:33

Bravo pour ce rapide tour d'horizon du JdRA français. La qualité du matériel proposé mérite un vrai coup de projecteur.
Je suis très content que tu cites tous les gens dont j'apprécie et je respecte le travail (petit clin d'oeil à Kobayashi dont je suis un grand grand fan).
Question : pourquoi est-ce que je continue à acheter des JdR  alors que la production de JdRA est d'une telle qualité ?

olivier rousselin 18/12/2008 14:21


Merci ! Ce n'est pas fini, tu sais. Le "coup de projecteur" n'est ni terminé, ni complet ! D'ailleurs, si tu connais des sites dédiés aux JDRA dignes d'être cités, n'hésites pas à transmettre
l'info !

Pour en revenir à ta question, la réponse est : parce qu'ils sont déjà reliés, avec une couverture "en dur" et en couleur  Ne t'inquiète pas, je fais comme toi (en fait, je crois qu'on fait tous pareil).