Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Chroniques de la Lune Noire... Le JDR ?

Publié le 7 Janvier 2009 par olivier rousselin in 2. JDR GRATUITS : LES JDRA

I. AFTERMATH (l'heure du bilan) :


Avec la parution en fanfare de son quatorzième et dernier tome, les Chroniques de la Lune Noire s'achèvent en apothéose, après vingt années d'existence, de succès commercial et  de polémiques.
Car en effet, rarement une série de bande dessinée n'aura été autant encensée par les uns et conspuée par les autres. "Grandiose", "magnifique", "bâclée", "époustouflante", "caricaturale", "fabuleuse", "indigeste", "superbe", "laide"... Les qualificatifs ne manquent pas.

Certes, son scénario ne peut laisser personne indifférent avec ses traits d'humour outrancier, sa violence omniprésente, l'amoralité de ses personnages (dans les Chroniques..., c'est le Mal qui triomphe du Bien, et avec quelle aisance !).

Certes, également, son style visuel baroque et démesuré a de quoi frapper les esprits. Un style marqué par une surabondance de doubles pages et par d'innombrables scènes de bataille, monstrueuses, auprès desquelles le débarquement en Normandie ressemblerait presque à un agréable pique-nique.

Mais ce qui fait aussi et surtout la spécificité des Chroniques..., c'est peut-être, tout simplement, le fait qu'elles sont avant tout le compte-rendu (embelli et magnifié, n'en doutons pas !) d'une campagne de JDR ! Rien de moins !


II. AU COMMENCEMENT... (genèse des Chroniques) :


En effet, Wismerhill, le personnage principal, n'est autre que "Feumeufeu", alias  François Marcela Froideval, le scénariste. C'était même son personnage fétiche. Celui qu'il joua tout au long d'interminables campagnes d'AD&D. Un PJ demi-elfe tri-classé guerrier-clerc-mage et doté de pouvoirs psioniques (rien que ça ! Certains ont du halluciner lors des tirages de dés !).

Froideval/Wismerhill, donc, engrangea les XP et accumula les niveaux au fil d'innombrables sessions de jeu. Accompagné d'autres PJ, Pile-ou-Face, Ghorghor Bey, Feydreva (qui fut remplacée par la succube Hellaynea), il finit par devenir trop puissant pour rester jouable et fut donc retiré de la partie pour devenir un PNJ, régnant sur un Empire immense qu'il se tailla à coups d'épée.

Détail amusant : ce même empire servit de décor de campagne à d'autres aventures, toujours avec les règles d'AD&D (première édition). Gygax lui-même joua un personnage au service de l'empereur Wismerhill !


Par la suite, l'empire de Lhynn fut repris officiellement dans le wargame fantastique
Ave Tenebrae (1986), paru chez Jeux Descartes, et suivi deux ans plus tard par une extension : "Fiefs et Empires" (1988). 
A noter que "Fiefs et Empires" fut conçue pour être utilisée indépendamment du wargame, notamment pour que des PJ devenus seigneurs puissent gérer leurs fiefs avec. Conséquence (peut-être ?) : cette extension non-officielle à AD&D connut de meilleures critiques que le wargame dont elle était issue.

Enfin, avec le succès grandissant de la BD, plusieurs projets d'adaptation en jeu vidéo furent lancés au cours des années 90 et 2000. Il y eut un Chroniques de la Lune Noire(1999), développé par Cryo. Splendide visuellement mais souffrant d'une jouabilité hasardeuse, ce dernier reçut un accueil mitigé (voici par exemple la
critique parue sur le site chronicart) et ne rencontra pas le succès escompté.

Il y eut aussi Blackmoon Chronicles : winds of war, un projet de MMORPG toujours en cours de développement, semble-t-il.

 


Enfin, sur table, il existe une adaptation en wargame avec figurines, pour le jeu  "Le retour des dieux" (
plus d'infos ici). Que dire ? Sinon :
- que les figurines sont d'une finesse et d'une qualité de gravure magnifiques.
- Que le jeu est toujours édité, et diffusé par Asmodée.
- Enfin, qu'il vous permet d'inviter à votre table de jeu des personnages aussi "célèbres" que Ghorghor Bey (ci-contre), Parsifal, Urmacht ou encore Fratus Sinister, aux côtés (ou bien en face) de vos PJ ?
- Ah ? Si : que les figurines sont actuellement en promotion sur le site Ludikbazar (figurinistes, vous savez ce qu'il vous reste à faire).



III. "C'T'UN FAIT. TIRE LES DES POUR VOIR, LA..." (LE JDRA ? BIENTÔT ?) :


Mais dans tout cela, chose curieuse, l'empire de Lhynn ne fut jamais exploité officiellement en JDR. Aucune proposition d'adaptation ne fut faite malgré le succès connu en librairie. Aucun livret ne parut chez aucun éditeur (ni TSR, chez qui Froideval travailla pendant un temps, ni chez aucun autre, des deux côtés de l'atlantique).


Soucieux de réparer cet oubli, quelques courageux fans de la série, réunis autour de David "Davjack" Bellanca, ont lancé leur propre site :
www.clnjdr.com/. Leur but ? Créer un JDR complet, adapté de la série mère, mais aussi de ses deux dérivées : "Methraton" et "Les Arcanes de la Lune Noire" (voir plus bas). 

Pour ce faire, les auteurs ont fait le choix (quelque peu surprenant, pour un univers dérivé d'AD&D) du Basic-RPS, adapté "à leur sauce". Si le jeu n'est pas encore disponible, il est en bêta-test depuis février 2008. Surtout, les auteurs proposent à tout un chacun de participer à l'élaboration de CLNJDR (son "nom de code)", soit en posant des questions, via un
formulaire présent sur le site, soit en s'inscrivant sur le forum du site (une solution plus intéressante, selon moi).


C'est là le seul effort d'adaptation entrepris à ce jour. D'où la hâte de découvrir le produit fini, d'autant plus que CLNJDR sera, comme tous les JDRA, diffusé gratuitement sur son site.

Qui sait ? Peut-être que d'autres conversions verront le jour, soit avec Savage Worlds, soit avec un autre système de règles (FUDGE ? OSRIC ?...) ? 




IIV "ET APRES, MAÎTRE ?" - Dungeon Keeper


Avec le quatorzième et dernier tome de sa série fétiche, Froideval n'abandonne pas cependant son univers. Bien au contraire, ce dernier continue d'être développé.

D'une part avec sa série "Methraton" (3 tomes parus chez Albin Michel), à l'ambiance égyptienne Ô combien prononcée (Coïncidence ? L'égypte antique était une des grandes passions de feu Gary Gygax).

D'autre part, avec "Les arcanes de la Lune Noire" qui narrent les aventures passées des compagnons passés de Wismerhill. Pour l'instant, seuls deux tomes sont parus. Le premier consacré à Ghorghor Bey. Et le second à Pile-ou-Face. Très réussis tant graphiquement que narrativement, ces tomes ont le mérite de narrer en un seul volume (pas besoin d'acheter plusieurs albums pour découvrir l'histoire. Ouf !) le passé de personnages emblématiques de la série. 

Ces deux séries annexes ont un double mérite, en dehors de leurs qualités intrinsèques : 
1. Elles permettent de lever ainsi le voile sur quelques-uns des nombreux mystères qui entourent la saga.
2. Elles prolongent aussi le plaisir des fans de la série, malgré l'arrêt de cette dernière.


Comme vous pouvez le constater, la saga est loin d'être terminée ! Et définitivement, Chroniques de la Lune Noire  aura marqué l'imaginaire des rôlistes et su creuser son sillon, à part des autres BD de fantasy.



Bonnes lectures et bons jeux !


Bonus : pour quelques informations de plus :


- Le saviez-vous ? Pour le tome 14, trois couvertures différentes ont été réalisées, qui réunies ensemble, forment un superbe diorama.


- Voici quelques critiques parues sur le net : si on trouve des avis élogieux, comme sur le site de krinein.com, on trouve également des critiques virulentes, comme sur le site lebdvore.com. Le plus impressionnant étant de lire les avis des lecteurs. Sur la bdtheque.com, vous pourrez découvrir les avis de 75 internautes ici et .

- Petite nouvelle sympa : si vous habitez sur Rennes et sa région, Cyril Pontet sera au Virgin Megastore de Rennes mercredi 14 janvier, dès 15h pour dédicacer ses oeuvres (en l'occurrence, les tomes 6 à 14). Plus d'infos ici.



 

Commenter cet article