Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Que deviennent les MUTANT CHRONICLES ?

Publié le 10 Juillet 2008 par olivier rousselin in 1. JEUX DE ROLES

I. Un peu d'histoire...

Traduit en français et publié en 1994 par Jeux Descartes, Mutant Chronicles fut pendant un moment un jeu phare dans le microcosme ludique francophone.

Rien d'étonnant à celà : il était plus que difficile de passer à côté de l'univers impitoyaaaable inventé par Target Games, tant il fut décliné à foison sur différents supports. Il y eut donc :
1. le Jeu de Rôle, qui bénéficia de plusieurs suppléments ;
2. Warzone, le Wargame avec figurines ; 
3. la ligne de figurines à peindre, of course,  qui connut un certain succès (pensez-donc ! Des fig's en plomb à l'époque où Games Workshop se mettait au tout plastique, sans baisser ses prix !) ;
4. Blood Berets, le jeu de plateau ;
5. et enfin, Doom Trooper le jeu de cartes à collectionner qui, lui aussi, connut plusieurs extensions (aujourd'hui, il est disponible à bas prix sur le site de Ludikbazar).

A chaque fois, l'univers des Mutant Chronicles bénéficia d'une abondance d'illustrations, d'une imagerie très développée et évocatrice (les détracteurs diront "kitsch").

Une BD fut même éditée par Acclaim, dessinée par Simon Bisley himself, figure majeure de la BD anglo-saxonne (ci-contre, la couverture du numéro 1).

Bref, Target Games se posait en concurrent sérieux de Games Workshop. Son succès auprès des rôlistes était d'autant plus assuré que la société était aussi la créatrice et l'éditrice du célèbrissime Kult

L'arrêt de la gamme fut donc une surprise, suivi par la cessation d'activité de Target Games en 1999, qui céda toutes ses licences à Paradox Entertainment... En France, les droits d'exploitation de Kult furent acquis par le Septième Cercle. Pendant ce temps, Mutant Chronicles sombrait peu à peu dans l'oubli... Mais au fait, de quoi ça parlait ?


II. Noir, c'est noir (air connu)


Fort heureusement pour moi (et pour vous amis lecteurs), Wikipedia propose un article très détaillé sur l'univers du jeu.

Pour faire bref, les jeux se déroulent dans un lointain futur, marqué par la conquête du système solaire. Nous sommes aux alentours du XXXVIème siècle, et l'Humanité est divisée en plusieurs méga-corporations qui mènent entre elles une guerre sans pitié. Aveuglés par leur cupidité, les humains ouvrent un "passage" vers une dimension parallèle... Peuplée de démons belliqueux qui fondent en hordes sur les humains (ça, c'est balot !).

Pour parachever ce tableau sinistre, les cultes religieux terriens fusionnent en une seule croyance (d'inspiration fortement catholique, avec des Cardinaux, des Apôtres, etc.) et une Inquisition toute puissante est créée, chargée de traquer hérétiques et monstres mutants.

Bref, voilà là un futur bien sombre et cauchemardesque... A la Warhammer 40.000 ? Non, pas exactement.

Mutant Chronicles bénéficia de plusieurs aménagements par rapport à son illustre aîné : des inspirations cyberpunk plus marquées ; l'absence de races extra-terrestres (comme les Eldars, les Tau ou les Necrons)  ; un univers moins lointain dans le temps ; des connotations médiévales évitées ; une Humanité divisée en plusieurs camps, chacun porteur d'une culture, d'une idéologie.

Rien n'y fit : Pendant longtemps, le jeu de Target Games, souffra de la réputation d'être un bête décalque de l'univers gothique et ultra-violent de Games Workshop. Une copie mal déguisée. Est-ce la raison pour laquelle il connut un passage à vide ? Peut-être...

Et aujourd'hui, qu'en est-il ?


III. Back in Black (autre air connu)



Aujourd'hui, l'avenir de Mutant Chronicles est assuré au moins sur deux supports :

D'une part, le jeu d'escarmouches de FFG : Mutant Chronicles CMG, présenté à la GENCON 2008, se jouera avec des figurines prépeintes de 54 mm (!) à collectionner, vendues en Starters et Boosters. 52 figurines sont prévue pour le premier set et une première extension est d'ores et déjà prévue. En France, c'est UBIK qui va traduire et diffuser le jeu.

D'autre part, Ed Pressmann, le producteur de "Conan le Barbare", "The Crow" et autres films d'art et d'essai, s'est lancé dans la production d'un film basé sur la licence du jeu !

Et là ami rôliste, accroche-toi à ton fauteuil : figurent au casting Thomas Jane ("the punisher"), John Malkovich (!!!), Ron Perlmann ("La Cité des Enfants Perdus", "Blade II", et "Hellboy I et II" !), Devon Aoki ("Rogue", "Sin City")... Des vraie gueules d'atmosphère !

En revanche, le réalisateur, Simon Hunter est peu connu dans nos contrées. La sortie du film est prévue pour 2008 mais sans plus de précisions.

On espère seulement que le temps d'attente sera mis à profit pour peaufiner un film d'une qualité décente et surtout, on espère ne pas avoir à subir une bouse comparable à "Donjons & Dragons" !


IV. Des jeux et du Role-Playing !!!


Que reste-t-il du Jeu de Rôle Mutant Chronicles ? comme l'explique l'article de Wikipedia, plusieurs communautés de fans se sont constituées pour continuer à faire vivre le jeu. C'est parti donc pour une revue de détail (non-exhaustive !!!) de ce que l'on peut trouver sur le net :

1. le principal site de fans est celui du Coral.Beach.Center, sur lequel on peut trouver notamment :
- une version 2.5 non-officielle du JDR,
- des traductions inédites en français des romans et des BD (scannées en .pdf !),
- une réédition non-officielle de la V3 de Warzone,
- une présentation détaillée des différents suppléments de chaque gamme (JDR, wargame, JCC, etc.) à faire pâlir la page du GROG,
- un résumé des thématiques de l'univers (à exploiter dans vos scénarios), 
- plein de liens à explorer,
- un forum francophone : http://forum.mutantchronicles.net/
- ... et croyez-moi, je n'ai pas fini de détailler tout ce qu'il y a !!!

Bref, Coral.Beach.Center est incontournable pour qui s'intéresse à Mutant Chronicles.

2. via le site, j'ai appris qu'une nouvelle édition du JDR est en cours de préparation ! Plus d'infos ici. A priori, ça devrait être énorme ! Wait and see...




3. la scénariothèque dispose de sept scénarios pour le jeu, disponibles ici.

4. un autre site francophone, http://mutantc.rebelz.org/ propose quelques aides de jeu intéressantes.

5. Enfin, pour tous les fans de Savage Worlds (eeeuh... Moi ?) il existe des règles de conversion (armement, bestiaire, création de personnages, etc.) sur le site de Savage Heroes.

Je m'arrêterai là pour l'instant. N'en doutez pas, il existe encore quantité de sites proposant du matériel dédié à ce JDR pas comme les autres.

Allez, avant de nous quitter, voici quelques sites de plus que je n'ai pas eu le temps de voir plus en détail et tous cités par le GROG (rubrique portail)  :
- http://www.mutantchronicles.net/
- http://www.arbre-des-sources.com/
- http://breversa.free.fr/
- http://lens.anthony.free.fr/pagemenu_frame.html

A vous de les explorer de fond en comble !!! donnez-vous en à coeur-joie !


Quant à moi, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter...

... Bon surf sur le net et bons jeux !

;)

Commenter cet article