Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE, avec une préférence pour les JDRA et les jeux "OLD SCHOOL" (AD&D 1st ed., 0D&D, Basic Fantasy, "Portes, Monstres et Trésors"...) et quelques-uns plus récents :)

RPG a Day - jour 14 : Décrivez-nous comment un échec a-t-il pu devenir quelque chose d’incroyable ?

Publié le 16 Août 2018 par Olivier in 1. JEUX DE ROLES

Quatorzième jour du challenge RPG a Day. Avec aujourd'hui comme question : décrivez-nous comment un échec a-t-il pu devenir quelque chose d’incroyable ?

 

Mmmm... Pas vraiment un échec, mais je me rappelle très nettement le final de notre première aventure de D&D4, "Le fort de Gisombre". Notre MJ avait transformé le scénario en véritable campagne, ajoutant des éléments de son cru dans l'aventure et transformant les différentes parties (ou chapitres) en aventures complètes. 

 

Or donc, à la fin de notre première aventure, nous débusquons une bande de pillards gobelins dans leur repaire : une grotte cachée derrière le filet d'eau d'une cascade. Nous nous préparons puis franchissons le rideau d'eau. L'arme au poing. Prêts à en découdre. Hélas pour nous, les gobelins savaient que nous étions tous proches et nous attendaient fermement. Nous voilà accueillis à coups de flèches ! 

Le combat s'engage, désespéré et nous nous retrouvons à plusieurs guerriers en combat singulier contre l'infâme "Dent de Fer", le chef des gobelins et sa garde rapprochée. Véritable "boss de fin de niveau", avec ses attaques spéciales et ses 100 points de vie (!!!), "Dent de Fer" nous inflige une vilaine raclée et mes compagnons envisagent de battre en retraite. Tous se replient... Sauf moi.

 

En effet, pas question pour mon personnage, l'inflexible Kilperic Borkhaz, de s'avouer vaincu face à un gobelin. L'honneur de son clan est en jeu ! Je me refuse donc obstinément à fuir, en dépit de mes PV qui baissent à un rythme alarmant et de mes échecs répétés aux dés. "Partez !" leur dis-je tout en continuant le combat.

Interloqués, les autres joueurs me regardent. Les voilà tous hors de la caverne, sains et saufs, tandis que je m'entête à vouloir affronter tout seul le chef gobelin et ses sbires. "Mais tu es fou !" disent-ils.

Ben en fait, non. Pas du tout. A ce moment de la partie, je veux jouer mon perso guerrier nain jusqu'au bout, quitte à le tuer. Comme dans C'est le roleplay qui veut ça. Kilperic est un nain et un guerrier. Il a un code d'honneur rigide etpréfère la mort au déshonneur. Voilà comment je l'imagine. Du coup, perdre le perso ne me dérange pas du tout, du moment que je le joue comme il faut.

Mais les autres joueurs insistent : "arrêtes", "tu vas te faire tuer", "on reviendra plus tard"... Et ça, c'était assez inattendu pour moi. Je veux dire : j'ai eu une longue expérience de PJ tués, assassinés, poignardés, explosés... J'ai tout un classeur de PJ clamsés, un véritable cimetière. Et ses joueurs (nous formons un tout nouveau groupe, et nous ne nous connaissons que depuis peu) n'ont vraiment pas envie de voir mon perso mourir. Ils veulent que Kilperic s'en sorte, lui aussi ! Ce qui me surprend.

 

Finalement, je renonce à mes envies suicidaires et Kilperic bat en retraite, non sans promettre au gobelin de le retrouver pour lui faire mordre la poussière. J'essuie encore quelques attaques et quitte péniblement la caverne plus mort que vif.

 

Plus tard, les autres joueurs m'ont dit qu'ils m'avaient trouvé "hyper courageux" d'avoir ainsi risqué ma vie pour couvrir leur retraite. Ce fut finalement un grand moment de gloire pour Kilperic. Et un excellent souvenir de JdR  !

:D

 

 

 

 

Et vous ? Racontez-nous. Comment un échec a-t-il pu devenir quelque chose d’incroyable ?

RPG a Day - jour 14 : Décrivez-nous comment un échec a-t-il pu devenir quelque chose d’incroyable ?
Commenter cet article