Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Lovechock, le chocolat cru

Publié le 3 Octobre 2016 par Olivier in 21.Trucs divers (A GEEK LIFE)

Lovechock, le chocolat cruLovechock, le chocolat cru

Un copain gamer-pas-encore-rôliste (mais ça ne saurait tarder ?) et fan de Bio a tenu absolument à me faire goûter à du chocolat cru. Oui, cru !

 

Il s'agit d'un chocolat dont les fèves de cacao ont été broyées à froid et non torréifiées comme c'est le cas habituellement. La cacao ainsi traité serait meilleur pour la santé car plein de polyphenols, d'anti-oxydants, de flavonoïdes, voire d'oligo-éléments (bon, là, j'avoue, je suis un peu moqueur).  Pour plus d'infos sur le sujet, il y a un article très complet et très technique ICI.

 

Et donc, me voilà avec une tablette de chocolat "cru biologique" au lait "vegan", aux amandes et aux mûres blanches (parce que les mûres rouges, vous comprenez, c'est d'un banaaal) de la marque "Lovechock".

 

 

Très honnêtement, je n'arrive pas à croire à toutes ces fables sur le Bio "qui-va-révolutionner-ton alimentation", donc changer ton organisme. Ta vie ! La société toute entière !! Mon pessimisme naturel est réfractaire à de telles bouffées d'espoir.

 

Cependant, je suis gourmand et j'adore le chocolat. Or, après dégustation, cette tablette n'est pas mauvaise du tout ! Elle est même carrément bonne ! Du coup, je tenais à partager avec vous cette chouette découverte. A acheter et à savourer autour de la table. ;-)

 

 

Bonne dégustation et bons jeux à tous et à toutes !

Lovechock, le chocolat cruLovechock, le chocolat cru
Lovechock, le chocolat cru
Commenter cet article

Yann 12/10/2016 14:54

Si on m'avait dit que je rechercherai - et que je trouverai! -- du chocolat après avoir lu un blog de JDR...
Je confirme: c'est plutôt bon!
Sinon j'aime bien la bière bio et les pizzas bio. J'aime bien les haches de bataille aussi.

Olivier 17/10/2016 19:39

Les rôlistes sont gourmands, c'est bien connu (tout comme les ogres sont poètes et sensibles, mais ceci est une autre histoire...).

Koba 04/10/2016 13:48

Hello,

Gregory n'aurait pas tord mais il veut être conciliant ;)
Je trouve problématique dans le Jdr d'avoir souvent des mecs, et peu de nanas, et des mecs qui se veulent mecs : "la bagnoles c'est cool", "le bio c'est de la connerie", etc.
le joueur ancien et nouveau est-il si proche de sa caricature ? métaleux, aimant les bières et la pizza, ne réfléchissant pas beaucoup, sauf pour bien jouer son magicien (à base de sort bien bourrins), mais préférant son Nain à hache de bataille...

Le bio, c'est l'avenir sur des siècles, pas seulement pour la consommation de nos petits culs de bobo du 21e s.

Et être bio résistant, ce n'est pas être original depuis que le bio est tendance, c'est simplement être conservateur.

Ceci dit dans un esprit d'échange et de discussion mais sans mettre de l'eau pleine de nitrate dans du vin bio sans sulfite... :)

Olivier 07/10/2016 12:09

Koba, tu as réussi ton jet de diplomatie et ton interlocuteur baisse le canon de son fusil à plasma lourd. Cependant, tu as réussi ton jet de justesse et il refuse d'écouter plus avant tes arguments, campant sur tes positions (lol). :-P

Blague à part, je maintiens que tout cela est bien plus complexe. L'étiquette BIO est payante. C'est une licence qu'il faut acquérir, assez cher (entre 350 et 850€), et renouveler tous les ans. L'étiquette seule ne suffit pas. Il y a des malversations, des fraudes... Enfin, il y a la question de l'empreinte carbone. Quand je vois du miel Bio, avec le label AB sur l'étiquette et qu'au dos, je lis "provenance : UE et hors-UE", cela me pose problème. Parce que du miel qui vient hors de l'UE, je suppose qu'il est acheminé par avion et donc, il y a une empreinte carbone importante et l'impact sur la planète (à lire : http://www.geo.fr/environnement/une-actu-votre-avis/transports-avion-co2-55807) !

Quelques liens pris au hasard sur le web pour compléter ce que je viens d'écrire :

- http://www.lutopik.com/article/labels-bio-moins-bio

- http://www.consoglobe.com/achat-bio-cher-2846-cg/2 (extrait : "La faible capacité de production bio française (seulement 2 % de notre surface agricole) et cette course aux petits prix par les distributeurs les poussent à importer près de 50 % des produits bio : plus de la moitié des fruits et légumes bio, ainsi que 40 % de l’épicerie sèche, proviennent de nos voisins européens, du Maroc, de Turquie, voire de beaucoup plus loin selon l’Agence bio. Résultat : des émissions de CO2 liées aux transports non négligeables").

- http://www.bioaddict.fr/article/produits-bio-comment-distinguer-le-vrai-du-faux-a2534p1.html

J'arrête là. J'ai mes opinions. Tu as les siennes. Chacun voit midi à sa porte et ça me va bien. Je ne suis pas contre le Bio mais je reste méfiant et garde mon esprit critique, y compris vis-à-vis du Bio.

Portes-toi bien. très bonnes parties à toi.

Koba 05/10/2016 14:51

Olivier,

Il est vrai... que mon intervention était un peu vive. Et si cela t'a blessé, je te prie de m'en excuser.
Le propos n'est pas orienté tant sur toi que de manière générale sur des rolistes qui, non pas tous mais pour de très nombreux, semblent prendre plaisir à s'identifier à la caricature qu'en ont fait certains médias à une époque et même des articles scientifiques.

Ce sentiment d'agacement, ajouté à celui de la critique (car dans "je ne crois pas au bio-qui-peut-sauver, etc." il y a au bas mot une critique) de l'agriculture biologique, m'a été une agression.

Tu jugeras bien sûr que je me sens agressé à bon compte alors que ton sentiment est plus objectif... Pour ma part je mets nos deux sensibilités sur le plan, d'où mes excuses.

Pourquoi ?
Car les conséquences des positions sur ces questions ne sont pas légères. Un relativisme sur les OGM conduirait rapidement à en avoir plein nos assiettes, et pour les agriculteurs à connaître les mêmes difficultés qu'aux usa ou au Canada. (je ne vais pas m'étaler ici sur le sujet, ce n'est qu'un exemple).

La question de la croyance pose mieux le débat. Mais la comparer à l'existence du très haut ... comment oses-tu !!!!

(je blague là je suis également athée ;) ).

Malgré tout comparaison n'est pas raison, et tu sais aussi bien que moi que cette comparaison à l'existence de dieu n'est pas flatteuse et confine même à l'insulte pour le "bio" qui est ainsi ramené à un infantilisme (puisque nous considérons tout deux dieu comme un autre nom du père noël), même si nous 'respectons' les croyants, dont certain-e-s auxquels nous tenons pour des raisons complexes (parents, ami-e-s, etc.).

Mais l'agriculture biologique est un mode de production pas une lubie théorétique. Il en va d'une lutte rationnelle concernant les conditions de vie et d'alimentation ... liberté des paysans concernant les semences, renouvellement des sols, diversité biologique, non concentration des exploitations, survie des paysans des pays en développement, santé et conditions de vie des animaux, réduction des transports / émission de co2, etc.

Tout cela ne relève pas de la croyance mais d'une dynamique d'information et de partage des connaissances. Certes cette dynamique est souvent présentée comme une alternative idéologique relevant donc de la croyance mais, pourquoi ? Par qui dans quels médias ?
Cette présentation relève d'une stratégie conventionnelle de propagande en régime républicain. Et je ne parle pas de toi mais des lobbys qui construisent un état d'esprit. Ce qui est assez analysé un peu partout pour que tu ne t'en souviennes pas lorsqu'on se pose deux secondes pour en discuter.

L'amiante, le tabac, l'obsolescence programmée... les lobbys travaillent sur le long terme en évitant d'utiliser des oppositions trop radicales qui seraient stériles et difficiles à assumer par la suite, mais en fabriquant du doute, là où il n'y en a pas en réalité.

On présente souvent et à tord la science comme étant le fait de douter. Non, un scientifique ne doute pas de tout sinon la terre ne serait que possiblement ronde, et avancer serait bien difficile en toute chose. Il y a un équilibre entre doute raisonnable et information. Et là est la clé de toute réflexion.


Pour finir, il y a des barres chocolatés bio, des chips bio, ... douteux d'un certain point de vue, celui de la diététique, mais le bio ne promet pas d'être diététique, il faut associer les deux pour mieux mangé pour soi et pour les autres ;)

Voilà, j'espère avoir amélioré l'échange. Sinon, bien à toi, et bravo pour ton blog ! Car tu te doutes que si je ne l'avais pas lu un peu par intérêt je n'y serais pas intervenu.

Olivier 04/10/2016 16:19

Lol ! Un viking bio. 100% naturel, élevé à la viande de renne !! :-D

Grégory Huyghe 04/10/2016 15:53

Moi je n'utilise que du métal bio, sans alliage !
Je suis un forgeron Vikings du 8° siècle, et le premier qui me traite de bobo, il va en avoir, des BOBOS :)
Petite touche d'humour ^^

Olivier 04/10/2016 15:46

Hmmm... Cher Koba, pour qu'il y ait esprit d'échange et de discussion, il faudrait commencer par éviter les insultes, les dénigrements systématiques ("des mecs qui se veulent mecs", "métaleux, aimant les bières et la pizza, ne réfléchissant pas beaucoup". Sympa, c'est flatteur, merci !) et l'agressivité verbale. Première chose.

Ensuite, je l'ai bien écrit, même si ce fut sur un ton humoristique : le Bio, je n'y CROIS pas. Je vais m'auto-citer : "je n'arrive pas à croire à toutes ces fables sur le Bio qui-va-révolutionner-ton alimentation".

J'espère que la nuance est claire. Dans le doute, je vais la clarifier d'avantage.
Je ne dis pas que le Bio, c'est faux, que ça ne sert à rien.
Je dis que je n'y CROIS pas. Tout comme je ne crois pas en Dieu. Ni au Paradis. Ni en la Vie après la Mort. Ni en la Réincarnation (principe de base de la philosophie bouddhiste). Je conçois tout à fait que des gens puissent croire à ces concepts. Mais pas moi.

Maintenant, je ne vais pas agresser des gens dans la rue, parce qu'ils croient aux vertus du Bio. Ni les insulter, ni leur manquer de respect parce qu'ils veulent manger Bio. Ils ont le droit d'y croire. Jamais je ne leur contesterais ce droit. Et d'ailleurs, le copain qui m'a filé cette tablette de chocolat Bio est quelqu'un que j'aime beaucoup et je m’efforce de me montrer à la hauteur de l'amitié qu'il me porte.

Simplement, je dis juste qu'à mon humble niveau, je ne crois pas au Bio. Point.

J'espère avoir clarifié la situation et dissipé tout malentendu.

Pour finir, je tiens à préciser que j'apprécie fort modérément de me faire attaquer/insulter. Donc, les prochains commentaires sur les "métalleux-qui-ne-savent-pas-utiliser-leur-cerveau", je les supprime direct, ok ?

Grégory 03/10/2016 20:00

Le chocolat c'est bon !
Et pour contrecarrer ton pessimisme, si le bio ne change pas le monde, l'industriel, lui, le pourrit !
Le chocolat noir 100% cacao, un produit assez épique aussi.
Bonne dégustation :)

Olivier 04/10/2016 15:30

"si le bio ne change pas le monde, l'industriel, lui, le pourrit". Ouaip. C'est la dure loi du pot de fer contre le pot de terre... :-{

Notes, je sais me contenter de peu : ce chocolat là est bon. Donc, c'est ok pour moi. C'est aussi simple que ça. :-P

[ALT+R] Fred 03/10/2016 18:04

Ça se mange avec 2D6 ?

Olivier 04/10/2016 15:28

Euh... Oui, avec 2d6. Ou 1d12 (ce serait ma préférence). Ou bien, règle : tu croques un morceau à chaque réussite critique. Si tu es poissard, tu gardes la ligne. Si tu es chanceux, tu dévores toute la tablette et gare à ton foie, lol !