Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

"Dead Space", le JdRA

Publié le 8 Octobre 2016 par Olivier in 2. JDR GRATUITS : LES JDRA, 13. THEMA: SAVAGE WORLDS, 14. JOUER A SAVAGE WORLDS

"Dead Space", le JdRA

"Dans l'espace, personne ne vous entend crier".

 

C'est avec ce slogan aussi simple qu'efficace qu'Alien, le huitième passager sort sur les écrans en 1979. Novateur, sublime visuellementanxiogène à souhait, porté par de superbes effets spéciaux, une musique signée Jerry Goldsmith et un monster-design unique en son genre (signé H.R. Giger), ce film de monstre a marqué d'une pierre blanche la science-fiction et a popularisé le mélange SF-épouvante si souvent repris par d'autres. C'est le maître-étalon du genre. La pierre fondatrice. 

 

Quasiment trente ans plus tard, "Dead Space" sort sur consoles next gen. Sorte de "Resident Evil" dans l'espace, le jeu marche allégrement sur les traces du film culte de Ridley Scott. Décors plongés dans l'obscurité. Ennemi insaisissable, surgissant de l'ombre. Isolement quasi claustrophobique du personnage principale. Tous les ingrédients du célèbre film d'épouvante sont là, renforçés par un ennemi mort-vivant et métamorphe flippant au possible : les nécromorphes.

 

 

"Dead Space", le JdRA
"Dead Space", le JdRA

 

Sans surprise, le jeu a bénéficié d'un remarquable travail sur les plans visuels et sonores. Les graphismes sont impressionnants. La musique est flippante à souhait. Sons et bruitages renforcent l'immersion.

Mais surtout, les développeurs ont tenu à fournir un scénario solide, qui tienne le joueur en haleine. Tellement bien travaillé, qu'avec le succès commercial, deux suites et plusieurs add-ons ont pu voir le jour. 

 

Bref, un univers idéal pour une adaptation en JdR, d'autant plus que le pitch de départ (une pandémie d'origine alien menace la civilisation humaine) se prête à l'exploration de tous les thèmes propres au genre : survie, mais aussi espionnage, actions commandos, missions d'exploration, de sauvetage, millénarisme religieux, diplomatie (car oui, négocier avec une secte d'unitologues fanatiques, ça demande de la diplo'. Beaucoup de diplo')... Bref, de quoi mener plusieurs sessions de jeu, voire une mini-campagne. 

 

Voici donc "Dead Space SW RPG".

 

"RPG" pour "Roleplaying Game" et "SW" pour Savage Worlds, moteur de jeu choisi pour son efficacité et son dynamisme. ;-)

 

En cinquante-sept pages, abondamment illustrées, DSSW fournit tout le matériel nécessaire (règles additionnelles, armes, bestiaires) pour mener ses propres parties au XXVIe siècle. Un scénario de 11 pages, "Condamné à mort" est également fourni, histoire de se faire la main.

 

Pour ceux qui voudraient plus d'informations sur l'univers du jeu, il existe au moins deux wikia à consulter, l'un en français et l'autre, en anglais, archi-complet. Vous pourrez aussi trouver les synopsis détaillés des jeux sur Wikipedia et sur divers sites de jeux vidéos. A travers les scénarii, c'est tout l'univers du jeu qui est esquissé : les difficiles conditions de la conquête spatiale ; la montée de l'Unitologie, doctrine sectaire ; la technologie du "planet-cracking" ; etcetera...

 

Enfin, rien ne vous empêche de vous emparer du jeu et de le remanier à votre sauce, par exemple, en introduisant plusieurs forces gouvernementales ennemies (la Communauté Economique Arabo-Européenne, l'union Russo-Chinoise, que sais-je encore ?). Ou encore des espèces alien qui verront d'un mauvais oeil le virus nécromorphe se répandre parmi les humains (un des postulats de base du jeu "Starcraft").

 

L'espace est vaste. Infini. Il n'appartient qu'à VOUS de le peupler avec vos créations. 

 

D'ici là, bons téléchargements et...

 

... BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES ! 

MJ : "bon, les gars, il me faut 4 joueurs pour ce scénario. J'ai bien dit 4. Pas un de plus. Des volontaires ?"

MJ : "bon, les gars, il me faut 4 joueurs pour ce scénario. J'ai bien dit 4. Pas un de plus. Des volontaires ?"

Commenter cet article

Patate des ténèbres 16/10/2016 11:07

merci pour ce sage conseil! j'ai mon propre setting en développement, mais également des rôlistes adeptes du tripotage de manette, donc ils voudront sûrement casser du space zombie.

Olivier 17/10/2016 19:41

"Space Zombie" ? C'est bon ça. On dirait un titre de film bis italien. :-))

Grégory 16/10/2016 22:19

Tant mieux, n'hésite pas à faire un retour ici ou sur mon blog, j'ai hâte de savoir combien de temps ont survécu tes rôlistes ;)

Grégory 08/10/2016 19:59

Merci encore pour ton article, et dans Dead Space, on pourrait dire, pour paraphraser Alien, que :

- Dans un vaisseau, on entend tout le monde crier :)

N'hésite pas à m'en dire davantage par mail sur mon setting si tu le souhaites ;)

Olivier 10/10/2016 09:50

Sérieux, j'ai été étonné par la qualité du setting qui promet de belles parties, pleines de roleplay, de suspense, et d'action (mais pas que...).

Je ne pense pas y jouer tout de suite (trop de projets en attente et pas assez de temps libre) mais le jour où je joue à Dead Space, je ne manquerais pas de te faire un compte rendu détaillé, promis !

;-)