Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

D20 system : les Faveurs Divines

Publié le 17 Décembre 2013 par olivier rousselin in 15. AIDES DE JEU

D20 system : les Faveurs Divines

Ouh là ! Ça fait un bon moment que je n'ai plus rien publié sur le blog. Pour remédier à cela, voici une petite aide de jeu rapide et bien sympa à utiliser dans tout jeu de rôle estampillé D20 : les faveurs divines !

 

La règle est simplissime : chaque fois qu'un joueur obtient un "20" naturel, il gagne un point de "Faveur Divine" (FD) : le MJ lui remet alors un jeton (ex : jeton de poker). Ces points sont accumulés par le PJ et conservés d'une session à l'autre.

 

Gestion :

A la fin de la partie, le joueur note sur sa feuille le nombre de points de FD accumulés. Au début de chaque nouvelle session, le MJ lui remet le nombre de jetons équivalents.

Exemple : à Necropolice, Joao Rodrigues, flic à Sao Paulo, a accumulé 5 points de FD. Le MJ lui remet 5 jetons de poker que le joueur de Joao dispose devant lui.

Note: vous pouvez vous passer des jetons mais le jeu y perdrait en fun. A vous de voir. ;-)

 

"Les dieux sont avec toi" :

Quand il le souhaite, le joueur peut dépenser trois points de Faveur Divine pour relancer un jet de dé, n'importe lequel.

Variante 1 : si votre système de jeu utilise des points de chance, les trois points de FD servent à en acheter un.

Variante 2 : si votre jeu est basé sur le dK system, les trois points de FD servent à acheter un dK spécial qui  ne peut être utilisé que par le joueur. Une fois utilisé, ce dK spécial ne va pas dans la cagnotte du MJ.

Exemple; au cours de son enquête, Joao est pris pour cible par un narco-trafiquant lourdement armé et embusqué sur un toit. Ce dernier "arrose" la rue de rafales d'armes automatiques. Le joueur n'a plus que deux dK en réserve. Pour augmenter ses chances, il dépense trois points de FD (il rend trois jetons au MJ) pour lancer un troisième dK, spécial celui-là. Le joueur lance son D20 + 2dK ordinaires + 1dK de couleur différente (celui obtenu avec les FD).

 

Pourquoi cette règle ?

En terme de roleplay, la "Faveur Divine" représente l'intérêt que suscite le PJ par ses exploits. Les dieux, intrigués et vaguement amusés, suivent de près son évolution, n'hésitant pas à lui donner un petit coup de pouce.

En fonction de l'univers du jeu, on renommera ce trait "faveurs de Manitou" (B.I.A), "faveurs des esprits" (Necropolice), ou encore "faveurs des Loas" (dans tout jeu basé sur la culture vaudou).

 

En terme de technique, le but est ici de rendre les "20" naturels encore plus sympas pour les joueurs, plus ludiques, y compris lors des situations hors-combat (tests de diplomatie, de baratin, de discrétion, de sauvegarde, etc).

 

Pour rendre cette nouvelle option plus attractive, vous pouvez décider d'attribuer un point de FD à chaque fois qu'un personnage-joueur accomplit une action significative, en fonction de l'univers de votre jeu : terminer une quête, tenir un serment, faire une offrande aux Dieux, etcetera. A vous de voir (tout en restant raisonnables).

 

J'espère que cette petite aide de jeu saura vous divertir et qu'elle ravira vos joueurs autour de la table.

 

Bons jeux à tous et à toutes !

 

;-)

Commenter cet article