Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

"Neonomicon", enfin en français

Publié le 16 Novembre 2013 par olivier rousselin in 18. INSPIRATIONS, 11. THEMA: CTHULHU !!!

"Neonomicon", enfin en français

 

Enfin ! "Neonomicon", la BD horrifico-érotico-gore signée Alan Moore sort en français, traduite par l'excellente maison d'édition Urban Comics.

 

C'est, à mon avis, une excellente nouvelle à la fois pour tous les fans d'Alan Moore, pour ceux d'H.P. Lovecraft et pour tous ceux qui aiment l'épouvante.

 

Pour en avoir lu et relu la version originale, je peux vous dire que c'est un excellent récit d'horreur, qui revisite de façon iconoclaste et inventive l'oeuvre de Lovecraft. Mais aussi un livre à ne pas mettre entre toutes les mains !

 

Violent, sans ménagement aucun pour le lecteur, "Neonomicon" aborde de façon frontale tous les sujets que Lovecraft abordait de façon suggérée, à demi-mots, dans ses nouvelles : rituels contre-nature, orgies sexuelles, Meurtres en série, accouplements hideux, effondrement de la santé mentale des protagonistes... Tout l'univers de Lovecraft est là, mais décrit à grand renforts d'effets choc, sans tabou. Les situations et dialogues sont dérangeants, la violence excessive. La sexualité, malsaine. Croyez-moi, ça fait mal (sans jeux de mots) ! Les "héros" du récit (des investigateurs du FBI) souffrent un véritable martyre. Et le lecteur avec eux.

 

Au delà de cette violence graphique, "Neonomicon" est également un récit inventif et iconoclaste. Alan Moore bouscule le Mythe de Cthulhu. Brouille les frontières entre le réel et la fiction. Imagine un monde où HPL, du moins son oeuvre littéraire co-existe avec les créatures du Mythe. Les enquêteurs du FBI, déboussolés, s'interrogent. Ont-ils affaire à des fans déments de l'écrivain ? A une sorte de secte littéraire ? La vérité, on s'en doute, va bien au-delà de tout ce qu'ils pourraient imaginer. C'est donc avec jubilation que le lecteur (moi, en tout cas) suit Moore dans sa relecture du Mythe. D'ailleurs, je défie un Gardien de l'Appel de Cthulhu de résister à l'envie d'utiliser l'Aklo dans ses prochains scénarios. Le concept est juste brillant !

 

Si je devais formuler une seule critique, j'ai regretté les attaques acerbes contre Lovecraft. Moore ne porte pas le maître de Providence dans son coeur. Cela se sent, et il dresse un portrait peu flatteur de l'écrivain. Dommage. 

 

C'est bien là le seul défaut que je trouve à "Neonomicon". Le récit  est haletant, torturé, "borderline" et bénéficie du talent de l'excellent Jacen Burrows,  ("Transmetropolitan", "303", "Crossed"). Un dessinateur à suivre, assurèment.

 

Encore une fois, l'oeuvre est extrême mais sa violence se justifie pleinement.

 

Peut-être pour la première fois au monde, l'horreur suggérée par Lovecraft prend toute son ampleur sous nos yeux effarés.

 

Impossible de lire "Neonomicon" sans penser à la célèbre tirade extraite de l'Appel de Cthulhu :

 

"Ses prêtres secrets libéreraient le grand Cthulhu de Sa tombe pour qu'Il ramène à la vie Ses sujets et qu'Il règne à nouveau sur Terre. Cette époque serait facile à reconnaître, car les hommes seraient alors comme les Grands Anciens : libres et sauvages, au delà du Bien et du Mal, débarassés des lois et de la morale, emportés par une orgie joyeuse de meutres, hurlements et débauches".

 

Un chef-d'oeuvre vous-dis-je ! 

 

 

 

 

Iä ! Iä ! Cthulhu F'taghn !

 

ISBN : 9782365772686

176 pages

Prix conseillé : 17,50 euros"

Commenter cet article

Childeric Maximus 16/11/2013 18:03

Je plussois à 200%.
Cet album est un must.