Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Le Salon Fantastique 2013

Publié le 5 Novembre 2013 par olivier rousselin in 5. CONVENTIONS ET RENCONTRES

Une étrange figure (à gauche) nous accueille à l'entrée du Hall Champerret (à droite)... Une étrange figure (à gauche) nous accueille à l'entrée du Hall Champerret (à droite)...

Une étrange figure (à gauche) nous accueille à l'entrée du Hall Champerret (à droite)...

Plutôt bon signe, pour un Salon Fantastique. non ? :-)

Plutôt bon signe, pour un Salon Fantastique. non ? :-)

 

Samedi dernier, surmontant mes réticences (j’avais un a priori très négatif) et mon envie d’hiberner (ma flemme quoi), je me suis rendu au Salon Fantastique organisé par l’association Promenons-Nous Dans Les Bois (JDR-Mag, c’est eux).

 

Après tout, le risque était minime, en réservant à l’avance sa place sur Internet, il était possible d’entrer gratuitement.

 

Eh bien, ce fut une excellente surprise !

 

Première bonne surprise : pour sa seconde édition, le Salon investissait l’espace Champerret et partageait l’espace alloué (2.000m² !) avec le Salon des Livres Anciens et Vieux Papiers.

L’entrée permettait ainsi de découvrir deux salons aux thèmes différents et pourtant pas si éloignés que cela. Après tout , bon nombre de JDR, jeux de plateau et Grandeur-Nature explorent l’histoire récente (XIXème et XXème siècles), en y injectant plus ou moins de fantastique (steampunk, urban fantasy, etc).

 

Côté JDR, impossible de ne pas penser à l’Appel de Cthulhu et Maléfices en voyant les objets exposés : tomes anciens en cuir relié, éditions rares et limitées, lithographies, vieilles cartes postales et affiches publicitaires d’un temps révolu.

Pour les amateurs de fantastique, il y avait aussi des vieux exemplaires de magazines de BD "pour adultes" (Metal Hurlant, Aredit), des traductions des 70s d’auteurs célèbres (Carolyn J. Cherry, Philip José Farmer, Fritz Leiber…).

 

Bref, un salon des plus intéressants, que je n’aurais sans doute jamais eu l’idée de visiter autrement.

 

 

A gauche le Salon des Vieux Papiers et Livres Anciens. A droite : le Salon Fantastique. Deux mondes entrent en collision !A gauche le Salon des Vieux Papiers et Livres Anciens. A droite : le Salon Fantastique. Deux mondes entrent en collision !

A gauche le Salon des Vieux Papiers et Livres Anciens. A droite : le Salon Fantastique. Deux mondes entrent en collision !

 

Seconde bonne surprise : le Salon Fantastique lui-même était bien achalandé, avec une foule d’exposants divers. Dans un fourre-tout joyeusement anarchique (enfin, pas trop quand même), on pouvait découvrir pêle-mêle :

  • Un artiste tailleur de pierre, Michel Condamin (www.sculpture-intuitive.com) ;
  • Un autre, travaillant le cuir (les cuirs de Belfeuil www.lescuirsdebelfeuil.com) ;
  • Des exposants de bijoux fantaisie, à inspiration féérique, des plus charmants ("Belle de jour, belle de nuit") ;
  • Une association qui promeut le fanzinat (www.meluzine.org) ;
  • Plusieurs éditeurs indépendants (j’ai retenu les éditions Malpertuis www.ed-malpertuis.com et L’homme Sans Nom, mais beaucoup d’autres étaient présents. Rendez-vous sur le site du Salon pour plus d’infos) ;
  • Des illustrateurs et illustratrices en dédicace, dont le maître Bruno Bellamy (non ? Si). Mais les créations de Laurence Peguy m'ont bien accroché, elles aussi. ;-)
  • Un apiculteur déguisé à la mode médiévale et vendant miel bio et pain d’épice fait maison ;
  • Plusieurs boutiques et associations oeuvrant dans le GN (= pleins de costumes et d’armes en latex à acheter) www.echoppemedievale.com
  • Les éditions du Matagot, qui présentaient des démos de leurs jeux (dont le  très chouette Dicetown, testé et approuvé :  un excellent jeu !)

 

Côté JDR (ah, ah !!), il y avait :

  • Un petit stand JDR-Mag
  • Une boutique de jeux de rôle et jeux de plateau,
  • Un ludopathe isolé mais jovial, venu braver les intempéries et les dangers du métro parisien pour promouvoir les productions de la maison : Anoé, Subabysse, Shade (il a réussi son coup, je crois bien que je vais craquer pour Subabysse ; "Nooooon !", gémit mon portefeuille)
  • D’irréductibles Opaliens, tenant leur stand avec pugnacité et bonne humeur (mention spéciale à Goetite qui animait des parties de Wastburg. Bravo !).
  • une autre association de JDR : Olympia.
  • La Guilde d'Altaride venue promouvoir son excellent webzine 100% roliste ;
  • Il y avait aussi ce jeu bizarre, hybride, Sunthesis (www.sunthesis.fr) qui a piqué ma curiosité, mais que je n'ai pas eu l'opportunité de tester.

 

Enfin, il y avait les gens. Un public de plus en plus nombreux au fur et à mesure que la journée se déroulait. Beaucoup de curieux mais aussi pas mal de personnes déguisées ! Ambiance cosplay assurée dans les allées, avec des fées, des elfes, un satyre, Conan le Barbare, des aventuriers Steampunk, un ou deux survivants post-apo, une créature humanoïde juchée sur des échasses (à moins que ce ne soient ses vrais jambes ? Brrr…).

 

 

Le Salon Fantastique 2013
Le Salon Fantastique 2013Le Salon Fantastique 2013

 

Troisième bonne surprise : la Plus Grande Partie de Jeu de Rôle du monde.

 

Pas du tout emballé par le concept, je n’ai pas souhaité y participer. Mais j’ai bien été le seul et apparemment, j’ai été à côté de la plaque ! Toute une partie du Salon était investie pour l’événement, avec une bonne douzaine de tables. Peut-être plus, toutes investies par les joueurs et MJ. Une bonne centaine à vue de nez, mais j’ai bien l’impression que l’objectif de 200 joueurs a été atteint. Quand aux premiers retours que j’ai eu (via des amis/amies qui y ont participé), ils sont très positifs. Les joueurs ont globalement accroché au concept et le fun était au rendez-vous. Tant mieux !

 

Perso, j’aurais préféré plusieurs petites tables et avoir l’occasion de tester différents jeux. C’est là mon premier bémol. Mais bon, j’avais choisi le mauvais jour. Je suppose que les vendredi et dimanche, il était possible de jouer à d’autres jeux. A voir l’année prochaine.

 

 

La salle où s'est déroulée la PGPJDRDM (pardon ??)

La salle où s'est déroulée la PGPJDRDM (pardon ??)

 

Second bémol (le principal en fait) : il y avait peu d’éditeurs (de JDR) sur le Salon. Trop peu. Et ceux qui avaient fait le déplacement (merci à eux quand même !!) étaient là pour vendre leurs jeux, pas pour y faire jouer. Je peux comprendre que ce soit difficile, que ça monopolise des personnes et prend du temps. Mais je déplore cette tendance lourde qui se répète et se vérifie de convention en convention.

 

Par exemple, je n’aurais jamais l’occasion de tester Warhammer III (150€ le set de base !) parce que Edge ne fait pas de démos de ses JDR. Dommage ! Il y a quantité d’autres jeux que je serais curieux de tester : Shade, Subabysse, Rogue Trader, Pendragon, Tenebrae, Yggdrasyl...

 

De plus en plus, les éditeurs se reposent sur les fans de leurs jeux pour leur faire de la promo. Ces derniers le font de bonne grace (puisqu’ils sont fans) et c’est tant mieux. Mais je reste perplexe. Car quand les fans, les "simples joueurs", ne sont pas là pour faire la promo des jeux, qui le fait à leur place ? Réponse : personne.

 

Est-ce que Metal Adventures aurait eu autant de succès si son auteur, Arnaud Cuidet, n’avait pas assuré d’innombrables démos, pendant plusieurs années ? Je suis sûr que non.

 

Est-ce que John Doe aurait acquis le statut qui est le sien aujourd’hui si ses auteurs n’avaient pas fait jouer leurs jeux en convention ? Là aussi, j’en doute.

 

 

Finissons sur une note positive : le Salon Fantastique est jeune. Il n’en est qu’à sa deuxième édition. Je lui souhaite de grandir en taille et en popularité. L’année prochaine, sur et certain, je serais au rendez-vous.

 

;-)

 

Commenter cet article

NeteK 05/11/2013 22:58

Je tiens à préciser que ton second bémol est pas tout à fait exact: Il y avait des jeux à tester (avant la partie et sûrement le dimanche), et même quand on a finit la PGPJDRDM j'ai vu quelques tables occupées à tester d'autres jdr. Bon c'est vrai que c'était pas ce qu'il y avait de plus impressionnant, pas grand chose d'autres à jouer (petit salon et surtout les MJs étaient occupés ailleurs :p ), peu d'éditeurs et globalement peu de choses à voir... mais la partie rattrapait bien ça (et méritait amplement d'y participer).

olivier rousselin 06/11/2013 11:02

Ah ben tant mieux ! Quand je suis passé, j'ai vu peu de tables occupées pour jouer. Une partie de Wastburg sur le stand Opale. Une démo du mystérieux Sunthesys. C'est à peu près tout. J'ai pu jouer à Dice Town avec un autre joueur et voilà.

Apparemment, la PGPJDRDM était dans tous les esprits et monopolisait l'attention. Mais apparemment, c'était à juste titre. Vu ce que tu m'en as dit, j'essaierai d'y participer l'an prochain. ;-)

Comme je l'ai écrit, j'aurais sans doute eu plus d'occasions de jouer vendredi ou dimanche.

Mais c'était vraiment bien sympa. Je m'attendais à un truc moyen-pas terrible et j'ai été très agréablement surpris ! Une chouette conv'