Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dices everywhere, des dés, du fun, des jeux

blog dédié aux JEUX DE RÔLE "OLD SCHOOL" et plus récents : AD&D 1st ed., 0D&D, Labyrinth Lord, Swords & Wizardry, OSRIC, Savage Worlds

Basic Fantasy

Publié le 3 Novembre 2013 par olivier rousselin in 3. JDR OLD-SCHOOL, RETROGAMING

Octobre fut un mois enthousiasmant.

 

En plus de recevoir mon écran du MJ pour Défis Fantastiques, et de lancer ma première partie du même jeu, avec un tout nouveau groupe de joueurs (chic !), je faisais l'acquisition sur Amazon du jeu de rôle Basic Fantasy, un chouette néo-clone furieusement "old-school".

En plus du jeu de base, je me procurais quatre modules de campagnes complets : "Morgansfort", "The Glains Campaign", "the chaotic caves" et "Monjey Isle".

Le prix total ? 17,76€ !

 

4,28€ pour le jeu de base (relié, imprimé, couverture souple, 160 pages) !

3,37€ pour chaque module (relié, imprimé, couverture souple, entre 42 et 70 pages chacun) !

 

Pas des pdf, hein ? Des livres IMPRIMES !!!!!

 

Waouh !!!!

 

Un prix imbattable !!! Et la commande ne se fait pas sur lulu.com mais sur Amazon. Ce qui change tout ! Frais de port offerts, livraison ultra rapide, emballage soigneux. Rien à dire. Avec un ami (qui a un compte chez Amazon), nous passons la commande un mercredi, le colis part le lendemain et arrive à bon port le samedi matin, nickel chrome. Qui dit mieux ?  :-))

Basic Fantasy

 

Mais reprenons depuis le début :

 

Basic Fantasy est donc un néo-clone signé Chris Gonnermann, publié pour la première fois en 2006 et diffusé gratuitement sur Internet.

 

Pourquoi "néo" ? Parce que l'auteur est parti du D20 system, qu'il a profondément simplifié et remanié pour lui donner une "patine" old-school. Du coup, le jeu ressemble à du Donjons & Dragons première édition, mais avec des mécanismes plus modernes.

 

Essentiellement, nous avons :

  • une classe d'armure ascendante ;
  • la différenciation entre races et classes. Par exemple, un nain ne sera pas forcément guerrier, il pourra choisir d'être clerc ou voleur. 
  • une initiative indivuelle, pouvant être modifiée par le bonus de Dextérité. Tandis que Labyrinth Lord (ou tout autre jeu classé B/X) utilise une initiative de groupe.
  • PAS D'ALIGNEMENT !!! Alors là, pour le coup, c'est un pas de géant par rapport à la tradition "déedesque". Mais après tout, pourquoi pas ? Un nombre incalculable de JDR s'en passe et s'en remet au bon sens des joueurs pour déterminer le comportement de leurs personnages. Exit donc, les douloureux débats avec les joueurs qui ne comprennent pas que "non, ton personnage chaotique-bon ne peux pas égorger la magicienne parce qu'elle lui casse les oreilles". "Mais je suis chaotique" répond le joueur. "Oui, mais chaotique-BON ! Ca veut dire que tu respectes la vie humaine en général, que tu aies capable d'empathie avec les autres, que tu évites la violence gratuite. Tu tues pas des gens comme ça, par plaisir. Il faudrait que tu sois chaotique-MAUVAIS pour cela" (anecdote 100% véridique).

 

 

honnêtement, je n'ai pas tout lu avec une attention scrupuleuse. Je n'ai pas "décortiqué" le livre car de toute façon, j'estime que rien ne vaut un test du jeu en "live", avec des vrais joueurs en face qui posent 50.000 questions et lancent les dés. Il n'y a que de cette façon (à mon humble avis) qu'on peut réellement découvrir un jeu, ses subtilités et ses particularités.

 

 

Mais d'ores et déjà, ce que je peux vous dire, c'est que le jeu est écrit du début à la fin avec un souci bienvenu de simplicité d'usage et de facilité de prise en main. Aucun blah-blah inutile. Le style est concis, fluide. Un régal à la lecture !

 

D'ailleurs, Chris Gonnermann cite sa fille Taylor, comme étant sa "principale source d'inspiration". Un papa rôliste donc, qui écrit un JDR à l'intention de sa fille. L'anecdote pose Basic Fantasy bien mieux que de longs discours. Ici, pas création de personnage en trois heures chrono avec répartition de points. Ni d'optimisation des carac' et dons sur vingt niveaux, façon "montage financier".

 

Non. Le jeu va droit au but. Pose des bases simples et faciles à assimiler. Et recheche ouvertement le souffle d'aventure des vieux modules TSR. Seul le paragraphe sur la construction de forteresses (pour les personnages ayant atteint le niveau 9) m'a semblé quelque peu ardu et vous demandera un peu plus d'attention que d'habitude.

 

Basic Fantasy (à gauche), à côté du jeu qui l'a inspiré : D&D troisième édition (à droite)

Basic Fantasy (à gauche), à côté du jeu qui l'a inspiré : D&D troisième édition (à droite)

 

 

Si vous hésitez ou bien ressentez un certain sceptissisme, je le répète : le jeu est disponible en pdf GRATUITEMENT, de même que les modules pré-cités sur le site officiel du jeu : http://basicfantasy.org/

 

Et justement, sur le site web, vous trouverez une foultitude d'aides de jeux : d'autres modules de campagne, des scénarios inédits, des règles optionnelles pour introduire les paladins, rangers et autres classes iconiques de AD&D...

 

Tous ces "inédits" (je veux dire par là qu'ils ne sont pas mis en vente sur le site Amazon) portent la mention "playtest". Ils sont donc amoureusement testés, peaufinés, commentés, lus et relus pour éviter toute faute de frappe, toutes coquille. Ils sont également mis à jour au fur et à mesure des tests.

 

Bref, ils sont développés avec un rare professionalisme et un souci d'exigence qui fait plaisir.

 

A ce stade, évidemment, mettons les choses au point : Basic Fantasy demeure un JDR 100% "old school" !

C'est-à-dire avec :

  • des donjons à explorer.
  • des zones inhabitées peuplées de monstres. 
  • des combats épiques à mener (XP, XP, XP!).
  • des trésors à s'emparer.

 

N'attendez pas ici des récits complexes à base de manipulations politiques sur quatre générations (fichus elfes ! A moins que ce ne soit des vampires ?). Ni des descriptions détaillées de monde sous forme d'atlas ultra-détaillés avec chronologie et considérations géopolitiques ou socio-culturelles.

 

Non, rien de tout cela.

 

Mais des tonnes de fun pour vous et vos joueurs, sous forme de ruines maudites, de légendes obscures, de lieux désertiques, de complexes souterrains immenses, et de hordes chaotiques qui menacent vos héros.

 

Bref, de l'aventure !! A foison.

 

Perso, je suis fan. J'accroche. J'adhère. Et j'ai hâte de tester Basic Fantasy. Dès l'an prochain en fait. ;-)

 

 

 

BONS JEUX A TOUS ET A TOUTES !!

Commenter cet article

Etory 04/11/2013 12:17

Bonjour Olivier

Je suis allé voir sur le site et en fait les livres que tu as acheté ne sont plus imprimés par Lulu mais par Createspace (une filiale d'Amazon) qui fait aussi de l'impression à la demande. Que penses-tu de la qualité de fabrication des livres (par rapport à Lulu) ?

Le prix de fabrication est moins cher, c'est donc une alternative à Lulu mais pour l'instant je n'ai pas plus d'info sur la qualité.

olivier rousselin 13/11/2013 22:18

Ca a l'air bien comme tout. Et puis, Basic Fantasy reste téléchargeable gratuitement. Donc la solution existe de proposer un pdf gratuit (sur un site web à part) ou un bouquin (avec couverture souple) sur CreateSpace... Franchement, j'aimerais bien voir d'autres jeux sous ce format, plutôt que sur lulu.com, ne serait-ce que pour les frais de port.

Merci à toi en tout cas pour toutes ces informations complémentaires ! :-)

Etory 10/11/2013 22:17

Merci de ton retour Olivier.

Je regarde CreateSpace avec intérêt aussi mais comme, pour l'instant, je ne fais que les mises en page des jeux des autres, je n'ai pas encore pu les tester. Par contre, ils ont l'air assez exigeant sur le contenu (en terme de qualité de mise en page et aussi de validation du contenu). On ne peux pas faire de livre prix coûtant, il y a donc forcément un revenu mais il peut être faible : Basic Fantasy en est l'exemple. Le revenu n'est payé que sur un seul compte donc on ne peut pas répartir les royalties sur plusieurs personnes comme sur Lulu. Dernière chose, on ne peut pas faire des impressions que pour soit, les livres sont destinés forcément à la vente.

olivier rousselin 08/11/2013 21:42

Je suis bien d'accord avec toi. J'ai envie d'écrire qu'un "bon vieux donj", c'est un peu comme un "bon vieux western" ou un "bon vieux polar". C'est bourré de stéréotypes, de clichés, de personnages archétypaux, avec des scènes "obligées" et d'autres "incontournables", mais ça a une saveur indéniable. Voilà, c'est ça : ça se SAVOURE ! Et qu'est-ce que c'est bon !!

:-)

Patate des Ténèbres 06/11/2013 22:48

Très bon plan que tu proposes là! merci pour l'article exalté :-)
Ce genre d'initiative me pousse inexorablement vers l'auto-édition de mes bidules, tant cette possibilité est accessible.

un bon vieux donj', voilà qui serait plaisant!

olivier rousselin 05/11/2013 11:06

Honnêtement, la qualité d'impression est très bonne. Papier de qualité. Couverture cartonnée souple et vernie (enfin, pas vraiment verni, mais bon, y a ce film plastique hyper-fin et brillant qui protège un peu des tâches). Non, franchement, y a rien à dire.

Pour tout te dire, j'aimerais bien que d'autres auteurs de retro-clones mettent à leur tour leurs ouvrages sur Amazon, en passant par Createspace. Ce serait génial !!

[ALT+R] Fred 03/11/2013 22:08

Merci encore pour cette description enthousiaste. Une question cependant : le niveau d'anglais requis pour lire cette merveille ? Je ne suis pas doué dans la langue de Britney Spears alors je préfère demander... Et puis on a déjà Épées & Sorcelleries et son grand frère, Aventures Fantastiques... Non ?

olivier rousselin 03/11/2013 22:21

L'anglais est très accessible mais tu marques un point avec "Aventures Fantastiques" qui a une approche assez similaire à Basic Fantasy.

Si tu lis l'anglais, Basic Fantasy vaut le coup pour son prix (4,37€ pour un livre relié).
Si tu préfères le français, "Aventures Fantastiques" est tout indiqué. Mais l'impression te reviendra plus cher (à moins d'avoir une super imprimante chez toi, et là, tu es gagnant !). Seule la reliure te coutera quelques euros dans une boutique de photocopies, pour un prix assez voisin.

Et les deux jeux sont téléchargeables en pdf gratuitement. C'est le meilleur moyen de te faire une idée avant de dépenser tes sous pour une version imprimée. Profites-en !

;-)